Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > Image Comics > Who is Jake Ellis ? #1-5

Who is Jake Ellis ? #1-5

dimanche 27 novembre 2011, par Mathieu Doublet

(Image Comics / Nathan Edmondson / Tonji Zonjic)

Si vous écoutez ce que dit Jon Moore, vous entendrez peut-être des paroles qui n’ont pas vraiment de sens avec la discussion en cours. Si les vilains Espagnols étaient un peu plus attentifs, ils sentiraient peut-être que leur interlocuteur n’est plus du tout en train de causer avec eux. Et pour cause, Jon Moore discute avec un être appelé Jake Ellis, quelqu’un d’invisible, bref, autant dire un fantôme.
Habituellement, les personnes qui parlent à des gens inexistants se trouvent en asile psychiatrique et doutent parfois eux-mêmes de leur propre santé mentale. Pour l’Américain, les choses sont un peu plus compliquées puisqu’il y a quatre ans, il a été capturé sans véritablement savoir poruquoi et ne doit son salut qu’à ce Jake providentiel qui lui donne tous les conseils à la seconde près pour se sortir des situations les plus périlleuses. Et tant pis s’il faut sauter d’un bateau, éviter une balle à la dernière seconde ou même s’échapper d’un poste de police. Le seul truc, c’est que Jake aussi dit parfois des mots qui ne correspondent à rien, comme s’il parlait à quelqu’un d’autre en fait. Du coup, alors qu’il ne peut plus faire confiance à personne, est-ce que Moore est en sécurité avec un fantôme qui lui cache des choses ?

Nathan Edmondson est un jeune scénariste américain à qui l’on doit la très agréable mini-série Olympus ou encore The Light. Avec Who is Jake Ellis ?, il part sur les sentiers du récit de complot et de fugitif. Plutôt que de faire de son héros un personnage forcément plus malin que les autres ou qui bénéficie de coups de chance extrêmes, il choisit de donner une raison un peu plus logique (à défaut d’être très réaliste) à travers une espèce de guide qui l’aide à survivre. Assez finement, Edmondson réussit à faire douter son héros sans passer par la traditionnelle case du "suis-je devenu fou ?" et à faire douter le lecteur sur la réponse à la question-titre. Objectif rempli.

Tonci Zonjic n’est plus un nouveau venu sur ce site puisqu’il a déjà illustré la mini-série Marvel Divas et qu’il a aussi participé à l’anthologie Popgun. Les amateurs marveliens l’auront aussi remarqué dans les séries Iron Fist ou Daredevil. Son travail sur Marvel Divas m’avait plu mais sans me renverser par terre. Pour Who is Jake Ellis ?, il n’y a qu’un seul mot, c’est "amélioration". Le style est toujours aussi élégant et m’a rappelé par moment les travaux de Berthet ou de Walter Minus. Autant dire qu’une belle couche d’illustration "pulp" se greffe à une histoire qui ne manque pas d’action. Et c’est là que le croate montre tout son talent : les moments de discussions contiennent des plans sur des visages aux expressions subtiles tandis que les scènes de baston ou de fusillade ne manquent pas de mordant tout en gardant un découpage très clair. Mention spéciale à une case du second numéro de la mini-série où Jon se débarasse d’un sniper en plein champ avec un découpage cinématographique efficace et un bel effet dans mon cerveau de lecteur.

Bon vous le voyez bien, j’ai déjà triché puisque je chronique après la lecture de deux numéros. Des comics que j’ai d’ailleurs pris le temps de relire (chose rare) et dont la relecture était très agréable. Autant dire que je pars assez confiant sur cette mini-série qui, je l’espère, ne manquera pas de donner une réponse satisfaisante à la question "Qui est Jake Ellis ?".

Mise à jour après la lecture de toute l’histoire :
Who is Jake Ellis ? s’est révélée une histoire prenante, un très bon polar avec des rebondissements et de l’action. Par contre, il faut vraiment le prendre comme cela et mettre finalement la question titre de côté sous peine de recevoir la fin comme anti-cathartique. Ce serait mettre de côté la majeur partie d’un excellent récit d’action et d’une belle relation entre deux personnages. En tout cas, une lecture vivement recommandée.


Un peu de musique pour aller avec ça ? La chro de F@b sur BOBD

Pour acheter ce livre :

En VO :

Sur Amazon.com :

Sur Amazon.fr :

Sur Comixology : https://comics.comixology.com/#/sea...

En VF :

Rameutez les éditeurs, y a du bon là-dessous.


Archive : Mes petits paris (autant dire que c’est pour la forme)

Envie de lire la suite ? Oui, beaucoup.
Parution de la suite ? Le #4 est sorti à l’heure où j’écris ces lignes donc aucun souci pour la sortie du dernier numéro.
Parution du TPB ? Le contraire serait très très étonnant.
Traduction en français ? Ca serait quand même une bonne idée, d’autant que le bouquin pourrait très bien prendre une allure franco-belge rapidement. Un one-shot grand format serait une très bonne idée. Reste à savoir si c’est viable dans le marché de la BD d’aujourd’hui.

Messages