Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > Autres éditeurs > Driver for the Dead #1-3

Driver for the Dead #1-3

mardi 17 mai 2011, par Mathieu Doublet

(Radical Comics / John Heffernan / Leonardo Manco)


Alabaster Graves est un ancien militaire américain reconverti. Après avoir été blessé à de nombreuses reprises, il a eu une révélation quand il est revenu au pays en compagnie de collègues ayant eu moins de chance que lui. Il sera conducteur de corbillard afin de guider les coprs vers leur lieu de repos. Et pour Alabaster, aucun risque n’est trop grand. Etant né en Louisiane, il est tout à fait au courant des pratiques surnaturelles de la région et est prêt à tout embarquer dans son outil de travail, la Black Betty.
Ca tombe bien, Mose Freeman, exorciste de son état, avancé en âge, n’a pas eu beaucoup de chance pour sa dernière intervention et a demandé dans ses derniers moments à ce que ce soit spécialement Graves qui le guide vers sa tombe. Ce qu’ignorent les deux hommes, c’est qu’un être étrange et accompagné par des hommes de main quelque peu décédés, est bien décidé à récupérer le pouvoir disséminé dans des personnes bien particulières. Forcément, le destin va faire en sorte que leurs chemins se croisent.

Driver for the Dead va donc tabler sur le vaudou, l’horreur et aussi un peu de symbolisme à travers son héros qui ignore (le sot) qu’il a une destinée bien particulière (comme si son job ne lui avait pas mis la puce à l’oreille). John Heffernan tisse en intrigue très classique découpée en trois numéros : présentation des personnages, intervention du méchant, réaction du gentil. Et hop, c’est plié. Mais au final, il y a une belle ambiance dans ces pages qui vont mélanger le côté sacré du vaudou aux passages nettement plus grand-guignolesques, créatures de la nuit (zombies, vampires et loups-garous obligent). Le personnage est du genre indestructible, on l’affuble très rapidement d’un boulet (une jeune fille des plus normales) et on le jette dans la fosse au lion où un super-méchant a déjà quelques longueurs d’avance. Si la résolution du problème est très rapide, elle ne semble pas non plus expédiée grâce à divers éléments ’intrigue disséminés au cours de l’histoire et qui permettent un conflit final assez rapide.

Quand j’ai vu les couvertures de Driver for the Dead, elles m’ont énormément fait penser à des couvertures de jaquettes pour jeux vidéo. Le mot "Driver" a certainement fait son office dans ma représentation des choses mais au final, le comic-book est un peu plus finaud que ce que les couvertures laissent entendre. Certes il y aura moults scènes d’action mais aussi d’autres plus posées afin de mieux connaître les personnages ou de rythmer différemment l’action. Heureusement, Leonardo Manco, qui réalise les couvertures, s’occupe aussi des pages intérieures du comic-book. Et j’avoue qu’en matière de photo-réalisme, le dessinateur argentin a rendu une très somptueuse copie réhaussée des couleurs de Kinsun Loh et Jerry Choo (qu’on a déjà vu à l’oeuvre sur FVZA). Radical porte sa colorisation comme une image de marque et dans la cas de Driver for the Dead, le résultat est réellement très convaincant. J’en ai donc déduit que Manco (déjà aux pinceaux, entre autres, sur la série Hellblazer) avait sa part de responsabilité dans la qualité des cases avec un graphisme très fin et très expressif.

Alors oui, Driver for the Dead sent comme beaucoup de productions Radical le parfum du produit d’appel pour en tirer un film ou bien une série télévisée. Le personnage d’Alabaster Graves n’est qu’effleuré et on sent que si son destin est révélé au cours de cette mini-série, il y a matière à développer tout l’univers dans lequel il vit. Cependant, ces livres sont très agréables à lire pour une histoire horrifique et remplissent tout ce que l’on peut attendre d’un récit dans ce genre. C’est donc une belle et agréable surprise aussi bien du point de vue graphique que scénaristique.


Pour acheter ce livre :

En VO :

Sur Amazon.com :

Sur Amazon.fr :

Répondre à cet article

2 Messages de forum

  • Driver for the Dead #1-3 28 septembre 2011 09:15, par John Heffernan

    Merci beaucoup pour l’excellente revue et aimables paroles, à la fois Onrqiue et Mister Doublet. Au nom de toutes les personnes impliquées avec Le Chauffeur Pour Les Mortes, c’est mon grand honneur de recevoir un tel succès international. Merci encore une fois et adieu !

    Répondre à ce message

  • Driver for the Dead #1-3 28 septembre 2011 22:19, par soyouz

    Pinaise pépère, tu es une star internationale !

    Répondre à ce message

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0