Onirique Comics 7.1

Accueil > Guides de lecture / Résumés > Infinite Crisis (DC Comics) > Infinite Crisis - 5ème partie : Villains United

Infinite Crisis - 5ème partie : Villains United

mardi 19 décembre 2006, par Mathieu Doublet

Villains United
Scénario : Gail Simone - Dessin : Dale Eaglesham - Encrage : Wade von Grawbadger


#1 : And Empires in their Purpose



Mister Freeze est contacté par Calculator pendant la prise d’une banque. L’expert en informations propose à l’homme congelé de faire partie de la "Société". Faire partie de la société ou être laissé sur le bord, voilà une proposition qui ressemble bien à du chantage, sachant que Calculator saura choisir ses "clients". D’autres ennemis sont approchés : le Shadow Thief, Multiplex, Cheetah, Black Manta ou encore Faust. Le principe est aussi d’être protégé contre ce que les super-héros ont fait au Doctor Light (cf Identity Crisis). Et si les ennemis ne collaborent pas, les membres fondateurs de la société ont toujours arguments tranchants.

Pour le Fadeaway Man, le compte est rapidement fait : de toute façon, il n’y a pas d’autres choix. Un par un, les ennemis adhèrent à cette société. Jusqu’à ce que Talia Al Ghul et le Doctor Psycho rencontrent Catman. Pour Doctor Psycho, c’était pourtant partie gagnée, Catman n’étant jusque là qu’un bouffon. Mais visiblement l’homme de la jungle a gagné en assurance et tient tête aux deux membres de la Société. Talia le prévient qu’il subira les conséquences de son "non" mais cela n’affecte pas Blake.

Dans le QG de la Société, Black Adam, Deathstroke, Doctor Psycho, Talia Al Ghul et Lex Luthor discutent de la procédure à suivre pour ne pas paraître ridicule vis à vis des autres éventuels associés. Alors que Black Adam choisit la voix expéditive en tuant tous ceux qui refusent de faire partie du groupe, Luthor dit qu’il ne faut pas toucher Catman.

En Amazonie, Scandal, Cheschire, Deadshot sont en mission pour affronter des agents du H.I.V.E. Ils sont accompagnés du Fiddler, de Parademon et de Ragdoll. La mission est un succès malgré la fuite et la panique de Fiddler. Il reste encore à éliminer deux agents en fuite mais cela est une formalité pour Deadshot. A la fin de la mission, chacun regarde son bracelet. Le mystérieux Mockingbird allume une lumière verte ou rouge. Celui qui a la lumière rouge doit mourir et c’est au tour du Fiddler qui est rapidement éliminé par Deashot.

Catman est ensuite contacté par Scandal et Deadshot. Catman comprend qu’il s’agit juste d’humilier la Société mais puisque Deathstroke a tué tous les lions de Catman, ce dernier n’a pas besoin de beaucoup plus d’arguments pour rejoindre l’équipe de Mockingbird. Avant de rejoindre ses coéquipiers, Blake donne une lettre à poster, destinée à Oliver Queen (Green Arrow).

Non seulement les équipes sont peu équilibrées (6 membres pour Mockingbird, 200 pour la Société) mais en plus le QG auquel est mené Catman est un vieux manoir dans la plus pure tradition des histoires d’amour. Mockingbird s’adresse à son équipe derrière un masque, il insulte carrément ses invités en leur rappelant que seuls, ils ne sont jamais arrivés à rien, mais qu’associés à lui, ils deviendront les Six et qu’ils seront craints. Cheschire ne cherche pas le combat de bande, ce qu’elle cherche c’est simplement à être payée. Mais Scandal lui rappelle que les Six ont aussi un moyen de pression sur elle : sa fille, Lian, actuellement aux bons soins d’Arsenal, a une bombe dans son crâne, suffisamment faible pour ne faire de dégâts qu’au cerveau de la petite fille. Quant à la récompense, elle est de taille : si jamais les Six gagnent sur la Société, chacun des Six se verra offrir un continent entier.


#2 : A Fire in the Steppes



Catman et Deadshot manquent de s’assassiner mutuellement dans la cuisine du QG des Six, autant dire que la confiance règne. Catman décide finalement de baisser son arme le premier, afin que Deadshot le laisse manger tranquillement. Les deux discutent de Mockingbird et Catman fait remarquer que Mockingbird n’a jamais parlé directement à l’équipe et que tout semblait enregistré même ce qu’il a dit à Cheschire. Blake se dit donc qu’il y a peut-être un danger et qu’en tout cas, ils ont confié leurs vies dans des mains anonymes. Tandis que Scandal rédige des e-mails amoureux et que Ragdoll et Parademon ronflent, Cheschire observe les deux hommes. En tout cas, Deadshot n’y croit pas une seconde. Il demande alors ce qui est arrivé à Catman. La dernière fois que celui-ci s’est fait battre par Green Arrow, il n’était qu’une blague entre ennemis. Blake ne veut pas en parler. Mockingbird n’a peut-être pas de moyen de pression sur lui, mais tout ce qui compte, c’est qu’il ait sa vengeance sur la Société. C’est alors que Scandal apparaît : Mockingbird vient de leur donner une mission.

Mission qui se passe à Gotham mais la cible n’est pas Batman. Tandis que Parademon insiste auprès de Catman pour qu’il change de place avec Ragdoll, Scandal explique que la cible est un sous-marin, le Petrovian rempli d’armes Thanagariennes. Il n’est pas certain qu’Oswald Cobblepot (le Pengouin) soit engagé dans l’affaire mais il est clair que ces armes seront à un moment destiné à tous ceux qui ont refusé d’intégrer la Société. Alors oui, la cargaison doit être protégée mais la Société ne s’attend pas à une attaque frontale. Scandal indique les deux voies d’entrée et la mission commence.

Ce qu’ils n’avaient pas prévu, c’est que Calculator dispose d’un mouchard dans leur avion. Du coup, les plans des Six ne sont plus un mystère pour la Société. Si Deathstroke félicite Calculator, celui-ci dit qu’il n’a rien fait et que c’est une connaissance qui a placé le mouchard. (Note : on peut avoir une petite idée de qui en regardant les plans en fond de case.) Talia propose d’envoyer les agents du H.I.V.E. La méthode sera rapide et efficace. Mais Luthor n’est pas d’accord, il préfère que la Société fasse un grand coup, qu’elle soit plus rusée qu’impatiente. Psycho propose un moyen efficace pour éviter les prochains refus mais Luthor, là encore, a un autre plan qui est censé montrer l’unité de la Société.

Catman sent quelque chose à propos du temps. Pourtant l’équipe des Six y va et ne rencontre que peu de résistance. Et pour cause, il n’y a rien dans le sous-marin. Scandal prévoit donc un retour en vitesse pour éviter toute ambuscade. Mais trop tard, car la pluie est dûe au Weather Wizard qui est accompagné de toute une palanquée de membres de la Société. Catman décide de rester face à ses ennemis et ordonne aux autres de retourner à l’avion en faisant en sorte que les membres de la Société se tirent mutuellement dessus. Catman charge, réussit à éliminer quelques uns de ses adversaires mais est rapidement immobilisé. Les autres membres des Six ne sont pas en meilleure posture avec le Weather Wizard et Docteur Polaris (bloquant les balles de Deadshot) aux trousses.

Catman se réveille, complètement attaché. Au dessus de lui se trouve le Crime Doctor, expert en torture. Il prévient Blake qu’au cas où il réussirait à briser les attaches qui le retiennent, un liquide s’injecterait dans la carotide et le tuerait instantanément. Pour l’heure, le Crime Doctor lui donne un produit qui augmente la douleur et empêche de s’évanouir, histoire que Catman profite bien de tout ce qui se passe. Le Crime Doctior veut des informations, tout ce que les Six savent de la Société et surtout qui est Mockingbird.


#3 : Privileged to spill her Blood



Il n’y a pas que Catman qui ait droit à la visite du Crime Doctor. Chacun leur tour, Catman, Cheschire, Ragdoll, Scandal, Deadshot et Parademon passeront sur la chaise pendant une heure, une petite pause leur sera accordée tandis que leurs collègues prendront leur place puis ils retourneront se faire torturer. Si les torturés répondent aux questions du bon docteur, il n’est pas certain qu’ils y gagnent quelque chose. Selon les bons plaisirs du nazi, soit ils seront recompensés pour avoir fourni des infos, soit ils seront punis pour trahison.

Chacun passe son tour plus ou moins facilement jusqu’à Parademon qui semble être accoûtumé à ce genre de traitement sur New Genesis, la planète de Darkseid, sachant que Granny Goodness (?) procède de la même façon pour punir ou féliciter ses "enfants". Chez les ennemis, Knockout a du mal à supporter les cris de douleur des prisonniers tandis que les ennemis font une partie de Metropolopoly. Le Weather Wizard explique à la rousse, que la Société est là comme gardes certes mais aussi comme témoin. Et puisque Catman a éliminé quatre des leurs, il ne faut pas s’apitoyer sur son sort.

Tandis que Cheschire passe sur la chaise, les autres discutent. Scandal se demande pourquoi ils sont là alors que la Société dispose d’une dizaine de télépathes qui pourraient lire simplement les informations en eux. Mais le principe est simplement de faire des Secret Six un exemple pour tous ceux qui décideraient de ne pas s’associer à la Société. Layton remet son grain de sel en demandant à Catman s’il a parlé. Blake suggère alors (sans répondre à la question) que cette question ne soit plus jamais posée.

Parmi les membres de la Société, il y a un léger différent. Pour Black Adam, la torture est l’arme des lâches et ne devrait absolument pas être utilisée. Luthor essaie d’apaiser Teth Adam mais celui-ci n’est pas dupe. Luthor montre tout de même à Black Adam, une machine, construite d’après les plans de Lex Luthor et trouvée à l’endroit où les Secret Six se sont battus avec les soldats du H.I.V.E. La machine est à la fois composée d’un explosif naturel et d’une toxine radioactive réalisée probablement par Cheschire. En fait, l’explosion de cette machine pourrait détruire toute vie humaine sur trois cents kilomètres carrés. Et une de ces bombes a été retrouvée à sept kilomètres de Khandaq. Si la Société ne trouve pas qui est Mockigbird et quel est son plan, Black Adam risque de perdre les siens. Talia arrive en renfort de Luthor et dit à Adam qu’elle déplore aussi l’utilisation de la torture mais que si c’est le seul moyen d’éliminer les adversaires, il ne faut pas hésiter.

Alors que Cheschire revient complètement détruite et que c’est le tour de Scandal (le Crime Doctor a visiblement changé sa rotation), les prisonniers commencent à expliquer pourquoi ils ont accepté ce que Mockingbird leur a proposé. Pour Layton, c’est la protection du quartier où habitent sa femme et sa fille. Pour Ragdoll, il s’agit d’un produit qui empêche ses os de traverser sa peau. Pour Cheschire, ils sont déjà au courant et Parademon ne dit rien puisqu’il dort comme un bébé. Catman demande à Cheschire de penser à quelque chose : après tout, elle est spécialiste des poisons. La femme arrive à analyser ce que les prisonniers ont autour du cou et pense qu’il s’agit d’une toxine créée par Pamela Isley (Poison Ivy).

Comme les cris de Scandal se sont arrêtés plus tôt que prévu, Layton pense qu’elle a parlé et commence à l’agresser. Ce qui est parfaitement le plan du Docteur comme le comprend tout de suite Catman. Qui décide de prendre le tour de Deadshot. Le docteur ne comprend pas vraiment. Au moment où celui-ci va donner sa décharge au prisonnier, Catman se décale un peu, juste pour que le courant frappe le collier. Du coup, l’homme sauvage est libéré. Il se charge donc du Docteur et de son infirmière. Il retourne vers la cellule de ses coéquipiers et élimine à son tour, le garde nazi. Il récupère tout le matériel de l’équipe et leur ouvre leur cellule. Libérés de leur collier, tous les Six sont heureux et Cheschire embrasse même Catman pour le remercier. Quant à Deadshot, il n’aimerait pas partir comme ça sans remercier ses geoliers, même si Mockingbird, par le biais de Scandal, demande à l’équipe de quitter les lieux au plus vite. La bagarre commence donc et même l’intervention de Fatality ne changera pas grand chose, surtout quand Scandal se jette sur elle et lui arrache une oreille avant de l’avaler.

Cheschire, promettant des choses agréables à Catman, demande à ce que tout le monde soit tué. Catman n’est pas de cet avis et Deadshot non plus. Pour Layton, une seule victime suffira. Les autres devront passer le message aux membres fondateurs de la Société qu’ils sont déjà morts.


#4 : A Weapon To Unify



Dans l’enclave M, établissement pénitentiaire se trouvant dans le désert de Sonora, le directeur de la prison reçoit Canyard, un de ses pensionnaires qui vient récemment de s’être blessé à l’oeil pour rentrer dans le Royal Flush Gang, les bandits se déplaçant sur des cartes à jouer volantes capables de découper quelqu’un en deux. Et Canyard a un marché à proposer au directeur de la prison. Le bandit dit que le jeu des gentils et des méchants est truqué à partir du moment où les bons ont des policiers, des politiciens et des prisons dans leur camp. Personne n’est là pour rectifier les mauvais agissements des "bonnes personnes". Or chez les ennemis, on commence à s’organiser. On appelle ça la "Société" et certains membres de cette société sont d’ors et déjà en train de surveiller la petite famille du directeur. Canyard propose donc une remise de peine ou un moyen de s’échapper en échange d’une tranquilité pour la famille du directeur. Ce dernier a une heure pour donner à Canyard ce qu’il cherche. Et cette demande est réalisée par plus de cent prisonniers à plus de cent geoliers à travers l’Amérique.

Les Secret Six sont dans la région de Brasilia à quelques kilomètres de la frontière bolivienne. Une opération est en cours contre la Société. Et quand Catman demande s’il y aura des interférences avec les gens du coin, Scandal lui explique qu’il n’a rien de ce côté-là et que les survivants locaux préfèrent voir des étrangers s’entre-déchirer eux-mêmes plutôt que se salir les mains. Le but de l’opération est de trouver deux sources d’énergie, de les neutraliser et de récupérer toutes les informations possibles aux alentours. Toujours aussi confiant dans ses partenaires, Deadshot trouve étrange qu’un membre de l’équipe soit du même coin que les engins de Luthor qu’ils sont censés récupérer ... Ragdoll indique qu’il n’y a aucun chemin pratiquable pour arriver jusqu’aux sources d’énergie et Catman suppose que la société a volé des moyens de transports spéciaux, comme ceux de la JLA par exemple. Quand Blake dit à Scandal de rester ici, la brésilienne refuse et change de costume devant tout le monde. Scandal dit que les siens font partie des lames de la lamentation et qu’elle connaît bien leurs pratiques.

A Gotham, les membres fondateurs de la Société viennent de recevoir le message de Deadshot issu des caméras de sécurité du centre de torture du Crime Doctor. Psycho est pour envoyer des membres de la Société s’occuper des Secret Six mais Luthor pense que beaucoup de membres de la Société sont contre l’autorité. Si les membres fondateurs deviennent l’autorité, ils risquent de se trouver avec leurs propres membres à dos. D’autant plus que tout se passe à merveille, y compris les événements prévus pour Metropolis. Talia vient chercher Luthor et lui présente la nouvelle équipe que le service de recrutement a rassemblé : Jongleur, Splitshot, Lagomorph, Hindenberg et Tremor. Que des seconds couteaux, les seuls disponibles après l’évasion récente des Secret Six. D’ailleurs, beaucoup de supposés alliés comme le Creeper, Bane ou Man-Bat ont renvoyé à la Société leurs messagers entre quatre planches. Calculator interrompt Talia et Luthor et leur annonce que leur installation brésilienne a reçu une petite visite. Luthor demande donc à Black Adam d’aller voir ce qu’il se passe.

Ragdoll s’inflitre dans la base par le biais des toilettes. Il installe des explosifs et voilà les Secret Six prêts à se battre contre des membres du H.I.V.E. A Gotham, Luthor demande à Black Adam de regrouper une équipe de super-ennemis disponibles et d’aller frapper un grand coup. Talia demande même à l’abeille reine de récupérer ses hommes et d’attendre l’intervention des renforts mais la reine n’en fait qu’à sa tête et permet aux Six de causer un vrai carnage.
Les Six arrivent devant l’ordinateur central et sont interrompus par l’abeille reine arrive dont Deadshot s’occupe rapidement. Scandal comprend ce que la Société cherche à faire avec tant d’énergie : effacer les cerveaux de tous les membres de la JLA. Cette décision plait assez à Deadshot mais Catman ne veut pas que la Société atteigne le pouvoir absolu au travers de cette action. Parademon s’attaque alors à Blake en l’accusant de la mort de Ragdoll qui s’est fait frappé par un des agents H.I.V.E. Layton tente bien de maîtriser le rejeton d’Apokolips mais sans résultat. Ragdoll n’est pas mort et rassure son ami. Cheschire l’accompagne et annonce avoir trouvé la source d’énergie, constituée visiblement de deux êtres. Mais les Six n’ont pas de temps à perdre, Black Adam arrive avec le Royal Flush Gang et Scandal ne peut pas bloquer leur téléportation. Beaucoup des Six pensent qu’il faut se battre même si le combat est perdu d’avance. Mais Deadshot a une idée. Et voilà Adam et son gang devant la source d’énergie qui se trouve être le nouveau Firestorm. Cela permet une diversion suffisante pour que les Six quittent les lieux.

Dans la maison des secrets, Cheschire et Catman discute à propos de son passé et surtout du changement de Blake qui après avoir été humilié par beaucoup de personnes aussi bien des super-ennemis que des super-héros, a décidé de reprendre sa vie en main. Beaucoup plus tard, il a été contacté par la Société, refusé et vu Deathstroke éliminer tous ses animaux. Il a prié pour le tueur le tue aussi mais Deathstroke n’a rien fait. Cheschire annonce à Catman qu’elle connaît tous ses secrets, y compris la lettre qu’il a envoyé à Green Arrow. Elle est donc la seule à savoir qu’il est un espion, à la solde des "héros" ce qui explique son appréhension à éliminer même le pire des ennemis des Secret Six. Blake lui demande alors pourquoi elle se trouve dans son lit si elle sait tout ça et la jeune femme lui répond qu’elle voulait simplement qu’on lui fasse un petit.


#5 : Victims of Aggression



Au Texas, dans un des repères de la Lexcorp, Catman se bat contre le gorille Monsieur Mallah (à qui il a déjà eu à faire - cf les flashbacks de l’épisode précédent). Ragdoll va lui donner un coup de main tandis que Scandal et Parademon se chargent de la mission en cours. Quant à Cheschire et Deadshot, ils soutiennent leurs coéquipiers du haut de leur position. Deadshot tire l’oreille du gorille avec une balle enrobée par un poison fait maison. Pendant ce temps, Scandal atteint l’ordinateur central. Le but est de récupérer toutes les informations que la Société détient sur Mockingbird. Les Six n’ont pas le temps de décoder les informations puisque le programme de Scandal qui leur permet de cacher leurs agissements vis à vis de leur patron se termine bientôt. Ils récupèrent donc toute l’info et s’en vont. Cheschire trouve que Layton prend beaucoup de décisions et quand Catman lui dit que Deashot est le seul membre de l’équipe en qui il a réellement confiance, la belle lui dit qu’elle pourrait le faire changer d’avis en lui révélant quelque chose ... mais qu’elle ne le fera pas.

Luthor est interrompu dans sa discussion avec Vandal Savage par Calculator qui lui explique que sa nouvelle équipe de bras cassés est arrivée. Il s’agit de Psimon et de ses "Fearsome Five" (les cinq effrayants) qui ne se trouvent être que quatre. Luthor leur annonce que Calculator leur donnera leur liste d’objectifs à atteindre. Savage arrive et annonce à Luthor qu’il quitte la Société, qu’il ne sert à rien de lui demander pourquoi ou de le recontacter par la suite à moins que Luthor ne veuille s’en mordre les doigts. Une autre cible est en vue, et l’agent qui doit s’en occuper a été trouvé. Talia Al Ghul arrive et annonce que la Société augmente en nombre mais qu’il s’agit d’une alliance fragile. Si les héros arrêtent de lobotomiser leurs ennemis, comment réussir à tenir ensemble 314 super-ennemis ? Luthor a la réponse. S’il faut une menace pour motiver les troupes, les Secret Six feront bien l’affaire.

La seconde cible dont parlait Luthor se trouve être Lady Quark, dont les pouvoirs sont basés sur le désordre et le chaos, et c’est Sinestro qui s’occupe de la jeune femme même s’il ne semble pas comprendre pourquoi la Société a besoin de Quark.

Dans la maison des secrets, Ragdoll ne comprend pas pourquoi la Société n’a jamais suivi les Six jusque dans leur base. Scandal lui répond que Mockingbird a dit que la maison était camouflée aussi bien techonologiquement que magiquement. Cheschire propose à Catman d’aller manger un bout pour elle et pour les petits. Thomas Blake lui répond qu’il ne laissera pas Cheschire avoir ce qu’elle cherche. Mais Cheschire ne le croit pas capable d’éliminer ses propres enfants. Layton tente une approche sur Scandal mais celle-ci fait faux bond au tireur se refugiant derrière les souhaits de Mockingbird.

La Société se demande qui est derrière les Six et Luthor ne peut pas envisager qu’une telle bande puisse les battre aussi facilement. Les autres membres pensent qu’il est temps de frapper un grand coup, les actions des Six les ayant suffisamment affaiblis surtout en terme d’image publique. Deathstroke demande donc à Calculator de lui fournir une équipe de gros bras. Les Fearsome Five sont revenus avec leur proie et il s’agit de Pariah, un être qui n’arrive que lorsque la fin du monde est proche (c’est lui qui annonce la fin des terres parallèles dans Crisis On Infinite Earths). Celui-ci tente d’expliquer que Luthor ne partagera rien avec ses co-équipiers et quand Luthor lui dit de se taire, Pariah lui annonce qu’il a beau être l’un des plus grands prédateurs de la planète, il en existe un autre et que celui-ci le fera disparaître.

Mockingbird n’est pas content : il est bel et bien au courant des agissements de ses employés contre lui. Il menace donc l’une des familles des Six mais Catman a une contre-proposition. Les Six lancent une mission suicide sur la Société. S’ils réussissent, les survivants sont quittes vis à vis de Mockingbird et pourront partir. S’ils échouent, Mockingbird laisse leurs familles tranquilles et choisit une autre équipe de six. Leur mystérieux leader accepte.

Layton rend visite à Scandal. Celle-ci lui explique qu’elle est lesbienne mais ce n’est pas pour cela qu’il est venu la voir. Layton veut simplement que Scandal envoie un e-mail à sa fille au cas où il ne reviendrait pas de la mission. Layton s’aperçoit aussi que Scandal est la fille de Vandal Savage ce qui explique la résistance de la jeune femme (Savage étant lui-même immortel). C’est alors que Catman arrive et envoie la tête de Deadshot dans le moniteur de la technicienne. Cheschire a expliqué à Catman que Deathstroke a arrêté de fumer il y a 3 ans. Du coup, la fumée sentie par Catman au moment du massacre de ses animaux ne pouvait venir que d’un autre tireur d’élite et cela ne peut être que Layton. Cheschire retient Scandal de prendre son arme et lui demande de voir comment les choses vont tourner. Scandal pense que Cheschire ment mais Layton avoue tout. Au moment où Catman se jette sur son co-équipier, une alarme retentit. Des intrus sont arrivés par douzaine. Et quand Catman demande de rassembler les Six, Cheschire annonce qu’ils ne sont plus que cinq puisque c’est elle qui a révélé leur position à la Société. Layton va tuer éliminer Jade et celle-ci demande si Catman va le laisser faire. Layton ne comprend pas : si Cheschire quitte l’équipe, Mockingbird tuera sa fille. Jade répond alors que ce n’est pas bien grave puisqu’elle va avoir un autre enfant.


#6 : At the End of All Things



La Société est prête à attaquer. Catman demande à Deadshot de laisser partir Cheschire et Mockingbord semble avoir abandonné son équipe. Catman réussit à convaincre Layton en lui expliquant que s’il est embarqué dans tout cela, c’est aussi pour protéger sa fille. Cheschire sort par la grande porte et se rend mais cela ne fait aucune différence pour Deathstroke qui l’abat. La Société n’a pas besoin de traîtres.

Au QG de la Société, Luthor apprend que tous ses satellites ont été priatés. La seule piste de Calculator est un masque vert (Note : ... qui correspond au parasite d’Oracle dans Birds of Prey). Luthor va donc aller à la pêche aux informations à l’ancienne : en interrogeant Pariah. Celui-ci lui dit qu’il ne peut pas voir dans l’avenir, il ne peut lui dire que ce qu’il sait. A savoir qu’il y a d’autres mondes, d’autres possiblités et qu’il y a un autre Luthor. Mais cela, Luthor le sait bien puisqu’il est la copie. Le Luthor original se cache derrière le nom de guerre de Mockingbird. Pariah indique à Luthor que les Six sont au courant pour le lavage de cerveau de toute la JLA. Mais le faux Luthor explique à Pariah qu’il a quelque chose de bien plus intéressant en vue. Pariah pouvant dénoncer la traîtrise de ce faux Luthor, ce dernier préfère l’éliminer. En sortant de son labo, le faux Luthor est abordé par Vandal Savage qui lui glisse une lame sous le cou.

Le vrai Luthor surveille son double. Il ne veut pas d’adversaires. Même s’il élimine les héros, même s’il se débarasse de Superman, il lui restera toujours les super-ennemis. C’est pour cela qu’il a choisi son équipe de Six : Catman connait les ennemis de Batman, Deadshot les membres du Suicide Squad, Parademon les machinations de Darkseid, Ragdoll les ennemis de la JSA. Scandal connaît son père Vandal Savage mieux que quiconque et Cheschire a le respect des ennemis des Teen Titans. Luthor s’est même débrouillé pour mettre des bombes écologiques au cas où Ra’s Al Ghul trouverait le moyen de revenir (après sa mort dans Batman : Death & The Maidens). Luthor enfile son armure de Brainiac (comme vu dans Batman / Superman #6) et sort de son sous-marin planqué.

Dans le combat entre les Six et la Société, Ragdoll convainct Solomon Grundy de rejoindre sa cause car ce sont tous les deux des monstres, Scandal est sauvée par sa petite amie Knockout (qui était aussi une traître au sein de la Société) contre Talia Al Ghul. Deadshot et Deathstroke se lance dans un défi tandis que Black Adam et Doctor Psycho attendent dehors. Ragdoll est attaqué par l’autre Ragdoll, son propre père. Parademon intervient pour sauver son co-équipier mais il est un peu tard car les membres de la Société sont là pour achever les Six. C’est alors que Parademon sort ses Mother Box, des boîtes ayant plusieurs facultés (comme celle de décoder des fichiers informatiques - cf le début de l’épisode précédent). Parademon a réglé ses boîtes sur "Autodestruction" et cela semble effrayer même Black Adam. L’explosion expulse Catman, Ragdoll et Parademon sort de la maison en feu. Tout près, Deathstroke et Deadshot se tirent mutellement dessus.

Vandal Savage sait que les membres de la Société menacent sa fille et il demande à Luthor de faire quelque chose pour arrêter tout cela. Le faux Luthor lui propose un marché. Luthor contacte Black Adam et lui demande de battre en retraite, de récupérer les membres de la Société survivants et Cheschire. Layton est dans un sale état mais pourra s’en sortir s’il est rapidement porté dans un hôpital. On ne peut pas en dire autant de Parademon à qui il manque trois membres et qui se vide de son sang. Quant à Scandal, le vrai Luthor la contacte (en tant que Mockingbird) et lui annonce que toutes les menaces proférées n’étaient qu’un tissu de mensonges destinés à les manipuler.

Plus tard, à Venise, Catman rencontre Green Arrow et le met au courant à propos du projet ’lavage de cerveau’ de la Société. Oliver Queen remercie Catman et est content qu’il fasse partie des gentils. Blake lui envoie un coup de poing et est soutenu par Layton qui intervient au moment où Queen sort son arc. Catman explique à Green Arrow que des "gentils" ne lavent pas le cerveau de quelqu’un qui a déjà les menottes aux poignets et que la frontière entre les héros et les ennemis est de plus en plus fragile. Catman et Deadshot s’en vont, tentant de rassembler les leurs et de décider de quel côté de la bagarre ils vont se trouver. Deadshot a une bonne solution pour choisir : tirer à pile ou face.


Villains United Tie-Ins


Nightwing #109-110 - Intérêt pour la mini-série : nul

Le numéro 109 met juste Nightwing au service de Black Mask dans la logique de l’arc en cours. Quant au numéro 110, seules les dernières pages comptent et laissent entendre que Deathstroke va être là au moment où Nightwing veut inflitrer la Société. Ensuite, Nightwing va avoir quelques histoires avec Slade Wilson mais rien qui n’entre en compte dans Villains United.

Batman : Gotham Knights #66 - Intérêt pour la mini-série : majeur

Prometheus est pourchassé par Talia Al Ghul et des agents du culte Kobra. Il cherche du renfort auprès de Hush qui ne veut pas l’aider. Mais voilà, Prometheus est subit les effets du poison de Poison Ivy et Talia oblige Hush à soigner le mourant. Si Hush ne sauve pas Prometheus, il meurt aussi. Voilà un marché intéressant pour Tommy Elliott qui cherche à en savoir un peu plus. Prometheus a une clé, la clé de tout et Talia la veut. Cette clé, Prometheus l’a eu en arrivant à Shambala, lieu mystique et mauvais où il réussit à passer trois ans et à combattre la source du pouvoir du culte. La clé permet de débloquer à la fois l’espace et le temps. Alors que Hush réussit à s’échapper après avoir sauvé Prometheus, la clé se déplace dans les quartiers de la JSA.

Superman #221 - Intérêt pour la mini-série : nul

Bizarro est contacté par Cheetah pour le compte de Luthor et de la Société. A la fin du numéro, Bizarro fait un sprint contre le Professeur Zoom (l’ennemi de Flash).

Action Comics #831 - Intérêt pour la mini-série : très faible

Doctor Psycho hypnotise les habitants de Metropolis en faisant des fanatiques de Superman, capables d’aller jusqu’au suicide. Finalement, il y a baston entre Black Adam et Superman. Adam apprend que Psycho a hypnotisé un super-ennemi nommé Shrapnel et que celui-ci a donné le nom de Black Adam comme instigateur de l’affaire. Adam ne le supporte pas et remmène Psycho avec lui. La course entre Zoom et Bizarro se termine et Bizarro rejoint la Société.

Firestorm #17 - Intérêt pour la mini-série : faible

Firestorm a été kidnappé par la Société Secrète de Luthor pour fournir de l’énergie à un projet ultra-secret. Les Six sont intervenus (Villains United #4) et ont libéré le héros atomique qui se trouve accompagné par une jeune femme qu’il ne connait pas. Les deux réussissent à s’échapper du Royal Flush Gang et la jeune fille se révèle avoir des pouvoirs de téléportation et s’appeler Gehenna. Celle-ci dit qu’il faut un téléphone pour contacter son père mais Firestorm est obligé de se détransformer pour que Jason puisse sortir son appareil. En se demandant s’il peut faire confiance à la jeune fille, Jason revient et utilise son téléphone. Malheureusement, le Gang arrive, détruit le téléphone et Jason ne peut même pas revenir à sa forme super-héroïque tandis que Gehenna ne se téléporte pas assez vite pour éviter les coups de ses adversaires. Quand il y arrive, il se retrouve directement avec Black Adam sur le dos.

Ailleurs, un soldat de Thanagar se bat contre une espèce de créature d’énergie qui contacte Firestorm et lui donne une recharge d’énergie. Cela permet aussi à Gehenna de gagner du temps et de téléporter pas mal de monde à savoir elle et Firestorm ainsi que deux soldats du H.I.V.E. Ils semblent en sécurité mais Gehenna est attaquée par Syonide et Firestorm par Parasite (vue dans Adventure of Superman).
La Queen Bee surgit alors et demande à ses assistantes de rebrancher les deux êtres sur la machine de Luthor. Firestorm attaque tout de même et frappe une partie de la machine qui va faire exploser toute la base brésilienne. Jason prend Gehenna dans ses bras et les transpote dehors. Firestorm est complètement épuisé et Gehenna goûte aux joies du grand air pour la première fois ... puis disparaît laissant le héros atomique tout seul.


Pour acheter ce livre : (Le TPB Infinite Crisis Companion contient le numéro Villains United Special #1 qui conclut la mini-série et dont le résumé se trouve dans celui d’Infinite Crisis.)

En VF :