Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > Dark Horse > Scary Godmother > Scary Godmother HC

Scary Godmother HC

mercredi 17 novembre 2010, par Mathieu Doublet

(Dark Horse / Jill Thompson)

Ce livre contient les épisodes :
- Scary Godmother
- Jimmy’s Revenge
- The Mystery Date
- The Boo Flu
- le récit Tea for Orson extrait de la revue Trilogy Tour II


La petite Hannah va vivre son premier Halloween et est bien décidée à en profiter un maximum même si elle a un tantinet peur (après tout, c’est de saison). Mais du haut de ces 5 ans, elle ne peut pas vagabonder seule dans le quartier. Ses parents demandent donc à son cousin Jimmy de faire le chaperon et de la ramener à huit heures pétantes. Sauf que se traîner une petiote, c’est moyennement cool et surtout ça ralentit. Alors Jimmy a un plan : donner une belle frousse à Hannah en lui faisant visiter la maison hantée locale avec comme espoir que la petite demande à rentrer et que les grands puissent faire une véritable tournée d’Halloween pour rafler le plus de bonbons possibles. Sauf que quand Hannah entre d’elle-même dans la maison hantée, l’histoire prend une toute autre tournure.

"Hola, tu nous en as déjà parlé de cette histoire !", diront les plus fidèles d’entre vous. Et c’est bel et bien vrai car cette histoire est le premier volume de Scary Godmother, publié par feu l’éditeur Sirius. Et enfin, on a droti à une réédition des oeuvres peintes de Jill Thompson, dans un style donc très proche du Little Endless Storybook. Il s’agit donc d’une réédition et surtout d’une très bonne idée de la part de Dark Horse qui, comme bon nombre d’éditeurs de comics, comprend enfin qu’il est temps de proposer à nouveau des titres pour les plus jeunes (d’autant qu’Halloween vient tout juste de passer). Très bonne idée parce que les bouquins édités par Sirius étaient d’une part assez chers et d’autre part, pas forcément facile à trouver.
Dark Horse décide donc pour 25 dollars de compilé les quatre bouquins hardcovers réalisé par l’illustratrice. On commence donc bien évidemment par la rencontre entre Hannah et tous les monstres du Fright Side mais on passe par la suite à une sorte de continuité au sein de l’univers de Scary Godmother. Le personnage de Jimmy est bien développé et sort du carcan du mauvais garçon désagréable. Les autres personnages ne sont pas en reste et Thompson en insère au fur et à mesure dans son univers. Le design est tout bonnement à tomber par terre et je n’ai pas pu résister longtemps à Bug-A-Boo, le monstre de sous le lit ou à Harry le lycanthrope qui vit encore chez sa mère.
Alors peut-être que ma condition d’enseignant ou de jeune papa a tendance à me donner un autre regard sur Scary Godmother. Cependant, si la cible du livre est celle des jeunes lecteurs, il y a suffisamment de choses (clins d’oeil dans l’image, différents niveaux de lecture) pour que le livre soit aussi très agréable pour les plus vieux lecteurs.

D’autant que Jill Thompson associe l’amour de l’image à celle des mots. Visuellement, ce sont des cases peintes ou des illustrations pleine page. On est à la croisée de la bande dessinée et de l’album pour enfants. C’est donc un ravissement pour les yeux avec un trait fin, de jolies couleurs et des personnages dont les expressions sont joliment développées et bien souvent hilarantes. Une fois qu’on s’est fait à la narration (il ne faut pas aller trop vite sinon on passe à côté d’une partie du texte), la lecture devient un véritable plaisir avec un travail sur le texte qui rime assez souvent mais dont l’arrêt musical est parfois perturbant.

Avec ces quatre livres, on vous ajoute un sketchbook qui revient sur les couvertures originales, les études de personnage que Thompson a réalisé pour le dessin animé (et qui montre bien que la dessinatrice maîtrise à la perfection le visage de ses personnages) et même quelques planches couleur pour promouvoir la mini-série Wild About Harry. Autant dire, que du bonheur.

Il reste donc à espérer que Dark Horse publie le reste du matériel (Wild About Harry, le Spooktacular Stories ainsi que la mini-série Ghoul’s Out for Summer. Bref, merci beaucoup Dark Horse !


Pour voir ce que ça donne :
Trois pages de previews chez Dark Horse

Pour acheter ce livre :

En VO :

Sur Amazon.com :

Sur Amazon.fr :

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0