Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > Autres éditeurs > Atomic Robo > Atomic Robo TPB 4 : Atomic Robo & Other Strangeness

Atomic Robo TPB 4 : Atomic Robo & Other Strangeness

mercredi 3 novembre 2010, par Mathieu Doublet

(Red 5 Comics / Brian Clevinger / Scott Weneger, Dave Flora, Matthew Warlick, Joseph Dellagatta & Eric Allred)

Ce TPB reprend les quatre numéros du volume 4 : Revenge of The Vampire Dimension.


Atomic Robo est surbooké et même cette perfection construite par Nikola Tesla peut faire quelques erreurs, comme prendre rendez-vous avec deux scientifiques voulant travailler chez Tesladyne. Si Rex Cannon est visiblement le plus apte à suivre tout ce qui se passe dans les bureaux de l’entreprise scientifique, le sort en décidera autrement et c’est le tout peureux Bernard Fish qui va avoir un baptême du feu dans les règles de l’art avec l’arrivée inattendue de vampires. Mais pas des vampires classiques sur qui fonctionneraient soleil, ail et pieux ... non, il s’agira plutôt comme l’annoncera calmement Atomic Robo de créatures surpuissantes qui se nourrissent de sang. Il sera aussi question d’un voyage au Japon avec la rencontre du Science Team Super Five, d’un vélociraptor parlant et d’un esprit phosphorescent. Dans quasiment chacun des cas, il faudra que Robo en prenne plein la poire et que ses éventuels partenaires et lui fassent fonctionner leurs muscles et leurs méninges pour arriver à stopper les problèmes qui leur tombent dessus.

Après quelques histoires en plusieurs numéros, c’est l’époque des one-shots ou presque (l’épisode avec le dinosaure recouvrant deux numéros) et si vous n’avez pas encore compris le principe directeur d’Atomic Robo, Dan Slott vous le rappellera dans sa préface : il s’agit de fun, de fun et encore de fun. Brian Clevinger continue donc à placer des aventures délirantes menées à train d’enfer par le robot intelligent de Tesla. Celui-ci fera face avec bonhomie et flegme à toutes sortes de menaces comme d’habitude. Si les vampires sont des adversaires sérieux, les autres sont aussi dangereux mais ont les délires des super-vilains, se vantant et étant assez ridicules que ce soit par leur discours ou leur apparence. L’auteur placera toujours une petite pique, une fin particulière, une case qui montrera que si on nous présente le tout sous une forme d’aventure avec beaucoup d’humour, les adversaires d’Atomic Robo ne sont pas de petit calibre.
Plus sérieux seront les deux premiers récits face B qui mettent en scène les militaires américains et les confrontations qu’ils auront avec le héros de ce livre. Les deux derniers sont plus légers, prolongeant la magie du comic-book.

Scott Weneger n’est pas en reste et si les décors ne sont toujours pas assez présents à mon goût (certaines cases paraissent bien vides), les personnages et l’action sont de qualité constante avec des mimiques et des postures qui ; comme le scénario, mêlent humour et grands moments d’action avec sauvetages in-extremis et décochages de pains bien comme il faut.

Bref, ce n’est pas avec ce quatrième TPB qu’on va s’ennuyer et Atomic Robo remplit une fois de plus son contrat : faire du comic-book de qualité et divertissant.


Pour acheter ce livre :

En VO :

Sur Amazon.com :

Sur Amazon.fr :

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0