Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Guides de lecture / Résumés > Hawkman (DC Comics) > Hawkman #23-27 + Black Reign (crossover avec JSA)

Hawkman #23-27 + Black Reign (crossover avec JSA)

mardi 6 février 2007, par Mathieu Doublet



Black Reign


JSA #56 - Scénario : Geoff Johns - Dessin : Don Kramer - Encrage : Keith Champagne

Black Adam a opéré pendant un certain temps avec la JSA. Une équipe dédiée à la protection du monde plutôt qu’à son changement en quelque chose de meilleur. Aujourd’hui, Adam a décidé d’agir en attaquant les forces armées de Muhunnad, le tyran dirigeant Kandhaq. Pour se faire, Black Adam n’est pas seul.

Il est notamment accompagné par Norda Cantrell. Ce mi-homme, mi-feitherien a été entraîné par Hawkman et Hawkgirl. Il est aussi devenu un héros mais les attaques sur son peuple, leur migration forcée encore et encore a eu raison de sa patience. Son instinct de survie a développé son côté animal et maintenant Northwind ne peut plus parler.
Il y a aussi Soseh Mykros, aussi connue sous le nom de Nemesis. Son père a modifié ses gènes pour faire d’elle l’assassin ultime de son organisation, le Conseil. Elle a juré de tuer son père et de démanteler son organisation mais quand Black Adam a fait le boulot à sa place, la jeune fille n’avait aucun endroit où placer toute son agressivité alors Adam lui a donné une raison de vivre.
Alexandre Montez a longtemps cherché à se venger du démon Eclipso qui a tué son cousin. Il a menti à la JSA dans sa quête du démon. A présent, il maîtrise l’esprit du démon et sa force grâce aux tatouages et à la gemme qu’il porte.
Henry King est le fils de son père, l’ennemi de la JSA nommé Brainwave. Il a à la fois hérité du surnom de son père mais aussi de ses pouvoirs télépathiques. A la différence de son père, il cherche toutefois à devenir un héros. Comme les pouvoirs du jeune homme jouaient sur un esprit fragile, il est heureux que Black Adam ait été là pour guider ses pas.
Albert Rothstein, aka Atom Smasher, était un membre de la JSA, suivant les traces de son beau-père, le premier Atom. C’était un homme à la vie tranquille qui changea du tout au tout quand il fut obligé de tuer Extant pour sauver sa mère (cf probablement Zero Hour ou JLA Final Night).

C’est peut-être Atom Smasher qui a le plus de doutes sur l’action menée. Mais Black Adam est là pour lui expliquer que ce ne sont pas des guerriers mais des criminels qu’ils viennent d’abattre. Atom Smasher est toujours dans le doute. Ce qui l’étonne aussi, c’est que la capitale de Kahndaq s’appelle Shiruta ... tout comme la femme de Black Adam. Alors son ami lui raconte son histoire : si sa femme et ses enfants sont enfouis dans le passé de Kahndaq, on peut dire la même chose de Mighty Adam.

Le drame qu’il a vécu concernant sa famille s’est passé alors qu’Adam aidait les deux sorciers Khufu et Nabu (celui qui possèdera le casque du Dr. Fate) sur leur propre territoire. Quand il rentra et vit le massacre commis, il chercha vengeance mais le sorcier qui lui avait donné ses pouvoirs a cherché à l’empêcher. Comme il ne pouvait pas lui retirer ses pouvoirs, il l’a emprisonné pendant des millers d’années. Au moment de sa libération, il n’était plus Adam mais Khem-Adam, Black Adam.

Adam ne se formalise pas de la couleur noire qui est pour lui, un niveau de conscience plus élevé et le banissement du mal et de la négativité. Ce qui dérange plus Black Adam, c’est qu’Atom Smasher ne soit toujours pas convaincu du bienfondé de la mission. A.S. lui répond qu’il souhaite libérer le peuple de Kahndaq et s’étonne que les Nations Unies, tout en condamnant le régime de Muhunnad, n’ait encore rien fait. Adam lui explique alors qu’un pays sans import et sans export (ou très peu) ne préoccupe personne. Une guerre civile se prépare et sans l’intervention des surhommes, le sang se serait encore plus répandu. Après tout, leurs actions actuelles ne diffèrent pas de leur habitude. Simplement, Muhunnad et ses hommes ne portent pas de costume. Adam en repasse une couche en rappelant à son co-équipier que penser à la JSA ne sert rien. Après tout, certains membres de l’équipe considèrent qu’A.S comme un meurtrier après les événements avec Extant. Adam révèle la raison pour laquelle ils se battent : libérer des enfants travaillant comme des esclaves dans des ateliers clandestins.

Il est maintenant temps pour le palais de Muhunnad de tomber. Les gardes ont beau prévenir le tyran, il est trop tard. L’équipe arrive et élimine les quelques gardes. Black Adam explique au tyran que son règne est terminé mais il ne se salit pas les mains et demande à Atom Smasher de tuer Muhunnad. Le héros a un doute mais l’image des enfants le décide à faire le pas décisif.

Hawkman #23 - Scénario : Geoff Johns - Dessin : Rags Morales - Encrage : Michael Bair

Quatre membres de la JSA (Ted Grant - Wildcat, Jay Garrick - Flash, Hector Hall - Dr Fate, Peter Cross - Dr Mid-Nite) se promènent à St Roch. Le climat de débauche (et de carnaval) surprend les hommes qui ne comprennent pas comment Hawkman peut avoir du temps pour la JSA alors qu’il a déjà tellement de travail à St Roch. Hector explique que son père ne cherche pas à nettoyer la ville et que le climat de mélange de cultures est un facteur apaisant chez Hawkman qui a vécu dans plusieurs civilisations. Ce n’est pas Hawkman qui a invité les collègues de la JSA mais Kendra. Il a fallu qu’elle invite les amis d’Hawkman et réserve son restaurant préféré pour qu’Hector se décide à laisser sa croisade de côté. Si il y a quelqu’un qui n’a pas profité du discours, c’est le Dr Mid-Nite qui aborde une prostituée et qui lui donne le choix de quitter ce métier et de décrocher de la drogue. Forcément, ça ne plait pas au maquereau mais Mid-Nite sait faire comprendre aux gens qu’il a raison.

Il n’y a pas que les hommes de sortie, les filles de la JSA aussi. Power Girl (Karen Starr), Stargirl (Courtney Whitmore) et Kendra font un petit passage par la boutique de Mme Morrison, la diseuse de bonne aventure. C’est au tour de Karen qui supporte difficilement les dires de la mystique sur ses doutes quant à son origine et sa façon d’accepter les choses en se concentrant sur le maintenant et l’ici. Power Girl est en rogne et c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase quand une bande de messieurs passablement bourrés lui demande de retirer le haut.

Rick Tyler (Hourman) est resté à l’hôtel et quelque chose l’empêche visiblement de sortir. Il utilise son déguisement et se projette dans le temps. Il va rencontrer son père dans le simple but de discuter. Son père lui dit que c’est un peu gâcher le temps qu’il leur reste ensemble mais Rick veut discuter. Il sait que dans une heure son père va devoir se battre contre Extant et qu’il va mourir dans la bataille mais les pouvoirs d’Hourman sont trop lourds à porter pour Rick. D’autant plus que le déguisement lui a apporté des pouvoirs supplémentaires. A présent, il a des visions prémonitoires connaissant les événements se déroulant une heure en avance. Des visions parfois agréables, parfois non et qui se déclenchent inopinément. Voilà pourquoi Rick Tyler ne veut pas sortir de l’hôtel. Son père le rassure et le convainc qu’il réussira à maîtriser ses pouvoirs et à ne point en abuser, aussi grande soit la tentation. Après cette discussion et deux minutes dépensées, Rick franchit le pas de porte de sa chambre.

Les filles ont beau s’amuser des soulards qui s’enfuient. Kendra est préoccupé car Carter est toujours à patrouiller. Une vente aux enchères s’est mal terminée et un super-ennemi détient toutes les personnes en otage. Hawkman débarque et malgré les pouvoirs de l’ennemi, le faucon éclaire rapidement la situation en lui découpant le bras avec sa hache. Une manière certes violente mais efficace de régler les problèmes.

Un peu plus tard dans la soirée, les membres restants de la JSA arrivent à St Rock pour fêter l’anniversaire de Carter Hall (ou plutôt la date de l’incarnation d’Hawkman dans ce corps). Mr Terrific (Michael Holt) et Captain Marvel (Billy Batson) sont aussi de la partie. Stargirl complimente Captain Marvel ce qui a l’air de déranger Flash. Quant à Hourman, il cherche à garder son calme mais l’épreuve est difficile. Il faut dire que très rapidement on entend un cri, aisément explicable par la venue d’Hawkman en costume et couvert du sang de son récent adversaire. Hawkman annonce que les choses vont mal et allume la télé. L’invasion de Kahndaq est désormais publique. La JSA se tourne vers Mr Terrific, le leader actuel de l’équipe. Mais Hawkman a sa petite idée sur ce qu’il faut faire et prend de force le poste de leader.

JSA #57 - Scénario : Geoff Johns - Dessin : Don Kramer - Encrage : Keith Champagne

C’est le premier jour après l’invasion de Kahndaq et les envahisseurs apprécient leur victoire. Comme prévu, le peuple de Kahndaq les acclame. Et Atom Smasher a droit à sa part de gloire.

Dans le QG de la JSA, Mr Terrific présente la situation à savoir que tout le monde dénonce la prise en force de Khandaq mais qu’aucun pays n’a encore agi. Quand Jay Garrick demande quel est le plan d’action, Hawkman prend la parole. Mais une auto-proclamation de chef ne suffit pas à Flash. Chacun y va de son avis : Alan Grant (Green Lantern) pense qu’il faut écouter Hawkman car il a longtemps été à la tête de la JSA et que tout s’est toujours bien passé. De plus, c’est lui qui connait le mieux Black Adam. Stargirl objecte en disant que Captain Marvel a certainement quelques idées sur le sujet. Et Batson explique à ses co-équipiers ce que Black Adam a perdu à Kahndaq : à savoir sa famille. Marvel pense aussi qu’Hawkman doit prendre les rênes de l’affaire. Finalement, Mr Terrific laisse sa place à Carter vu qu’il connaît bien mieux toutes les informations concernant le Khandaq mais précise aussi qu’il s’agit d’un changement temporaire. Stargirl demande un vote mais Hawkman répond qu’il n’y a pas de temps. Il ne cherche pas à entrer en guerre avec Black Adam mais simplement à récupérer d’anciens amis avant qu’il ne franchisse la ligne sur laquelle Carter jongle depuis longtemps.

A Shiruta, Atom Smasher entend des voix qui le culpabilise. Il cherche à en parler à Eclipso mais c’est Nemesis qui lui ouvre la porte de la chambre. Du coup, A.S. ne voulant pas déranger les deux amants, il retourne dans sa propre chambre et continue à entendre les voix qui lui disent qu’il n’est plus un héros.

Black Adam prie devant la statue de sa famille et cherche à se faire pardonner son absence au moment où Khandaq avait le plus besoin de lui. Brainwave arrive et annonce que les autres membres de la JSA arrivent. Les autres membres de l’invasion sont censés se douter de quelque chose mais Adam répond que seul Northwind doit avoir une idée en tête mais que cela ne lui importe guère. Il explique aussi violemment au télépathe qu’il ne doit plus jamais s’inflitrer dans son esprit.

Dans le vaisseau de la JSA, Kendra condamne les agissements de Carter et lui explique qu’il est peut-être temps de ne plus jouer à l’antisocial. Tout aurait pu se passer correctement si Hawkman n’avait pas été aussi agressif. Hawkman donne un premier boulot à Mid-Nite. Et pendant ce temps, les membres de la JSA discutent : est-ce si mal que Black Adam se soit débarrassé du groupe terroriste Kobra ? Power Girl se demande si les gens qu’elle a connu au temps d’Infinity Inc. peuvent changer autant. Stargirl en a assez d’être prise pour une gamine et s’en fait pour Atom Smasher, ce qui rend Billy Batson un peu jaloux. Quant à Hector Hall, il est appelé par Nabu. Hector supporte difficilement que le sorcier ne l’aide pas à téléporter l’équipe en Khandaq et oblige à un rendez-vous. Pour Nabu, les motivations de Black Adam sont les plus pures et se rappelle que Hawkman et Hawkgirl ont eu à prendre les mêmes décisions. Hall répond que c’était il y a longtemps et qu’on ne peut plus faire pareil dans le monde actuel.

Le vaisseau de la JSA pénètre l’espace aérien du Khandaq et après un bref avertissement de Brainwave, Black Adam le déchire de part en part. Les volants rattrappent les non volants et toute l’équipe doit affronter une armée de Feitheriens. Pendant ce temps, Hourman doit faire appel à Miraclo pour survivre à la chute mais il est accueilli par les habitants de Khandaq qui le prennent pour un envahisseur hostile. Quant à Mr Terrific et Dr Mid-Nite ils sont toujours à l’intérieur du vaisseau dont la trajectoire est arrêtée par Atom Smasher. Alors que Terrific pense que leur ancien allié les a sauvé, A.S. frappe dans le vaisseau et le brise.

Hawkman #24 - Scénario : Geoff Johns - Dessin : Rags Morales - Encrage : John Dell

Hourman est obligé de s’enfuir dans les rues de Khandaq, poursuivi par des habitants armés et en colère. Avec la force Miraclo, il élimine un adversaire armé d’un fusil.

En l’air, Hawkman appelle Northwind et lui demande de rappeler les siens mais Norda continue à attaquer. C’est Dr Fate qui protège son père et qui tente d’amadouer Northwind en lui rappelant qu’ils sont amis d’enfance. Green Lantern enferme tous les Feitherians dans des cages et Dr Fate les transforme en faucons. Hawkgirl est surprise et Fate lui explique que le sort est temporaire. Hawkman annonce qu’il faut rejoindre les autres membres et qu’il espère que sa taupe est en place. Stargirl et ses collègues assistent au carnage effectué par Atom Smasher. Ils sont accueillis par Eclipso et Nemesis qui leur annoncent qu’ils sont prisonniers de guerre. Bien entendu, Hawkman n’est pas d’accord. Black Adam et Atom Smasher accueillent de leur côté Mr Terrific et Dr Mid-Nite. Adam et Terrific ont une discussion sur la douleur de perdre un être cher. Mais cela ne change rien aux visions des deux hommes. Adam ne se considère pas comme un dieu, mais comme la main de dieu chargée de faire le ménage. D’ailleurs, ce n’est pas lui qui va juger les deux héros : il demande donc à Atom Smasher de confier les deux envahisseurs aux bons soins de la population. La lapidation ne tarde pas. Au palais, A.S. est toujours assailli par des voix.

Les combats continuent quand soudain, Nabu, pensant que la cause de Black Adam est juste, décide de prendre le contrôle sur Hector Hall. Il libère les Feitheriens et Northwind qui repassent à l’attaque. Dans les débris du vaisseau, il reste aussi Captain Marvel et Wildcat, rattrappé de justesse par Batson. Une des sphères de Terrific vient jeter un coup d’oeil et laisse un message d’un mystérieux allié. Marvel n’a pas le temps d’y penser puisque Adam l’attaque et essaie de le convaincre du bien fondé de son action. Brainwave transforme Marvel en Billy Batson qu’Adam assomme. Ils apprennent que Stargirl est un moyen de faire chanter Marvel, Adam demande donc à A.S. de la chercher.

Dans les combats, Nabu se bat contre Hawkman, Hourman met une pilée à Eclipso et se fait couper le ventre par Nemesis. Il manque d’être écrasé par Atom Smasher mais Hawkgirl le sauve de justesse. Il utilise ses pouvoirs qui ont encore un effet imprévu : le père de Rick apparaît dans son costume d’Hourman.

JSA #58 - Scénario : Geoff Johns - Dessin : Leonard Kirk & Don Kramer - Encrage : Keith Champagne

Atom Smasher capture Stargirl comme prévue. Celle-ci est déçue du comportement de son ancien ami, le seul qui l’a considéré comme une membre de l’équipe quand elle est arrivée. Smasher assomme la jeune fille. Il a maintenant qu’était la justice et ce dont la société avait besoin. La voix continue de l’entêter mais il semble s’y faire.

Les membres de la JSA continuent de se battre contre les Feitheriens et Nabu. Au sein du Dr Fate, Hector Hall tente tant bien que mal de raisonner Nabu afin qu’il lui redonne le contrôle mais l’esprit est entêté. A l’intérieur de l’esprit, Hector retrouve sa femme Lyta ainsi que Kent Nelson, Eric et Linda Strauss, les anciens porteurs de la cape. Et si tous les gens à l’intérieur se rebellent, Nabu est bien obligé de laisser la main.

Rick Tyler a fait en sorte que son père revienne dans le présent à sa place. Cela permet au jeune homme d’avoir un temps extrêmement ralenti ce qui est une bonne chose quand une plaie béante. Nemesis et Eclipso quant à eux observent le départ des Feitheriens s’occupant de Northwind à qui Hawkman a arraché une aile. Eclipso est aussi attiré par Power Girl qui apparaît comme pleine de regrets et de questions à travers le prisme du démon. Rex Tyler arrive juste à ce moment, colle une droite à Eclipso. Celui-ci se relève, tire sur Hourman qui esquive. C’est Nemesis, se trouvant derrière et cherchant à attaquer l’adversaire qui est touchée. Elle a tout de même eu le temps de couper Eclipso et se faisant de couper l’un des tatouages. Le démon peut donc être libre. Alexander décide donc de se jeter du haut d’un immeuble pour ne pas être contrôlé.

Black Adam et Brainwave cherchent à convaincre Billy Batson de les rejoindre mais le jeune garçon ne le veut pas. Adam demande alors à ce que Stargirl soit amenée. Une Stargirl qui essaie encore de comprendre les raisons de Smasher. Celui-ci dit que la perte de sa mère a été un grand choc et que même s’il a fait en sorte qu’elle survive, la blessure ne s’est jamais refermée. C’est alors qu’Atom (Ray Palmer) sort de sa cachette. C’était lui qui parlait à Atom Smasher afin de savoir si Black Adam avait utilisé une forme de contrôle mental. Mais visiblement, il n’en est rien. Atom tente de convaincre son homonyme qu’il est loin d’honorer la mémoire de son père. Et au moment où Stargirl tente de s’échapper, Black Adam et Brainwave arrivent. Ils doivent sortir pour aider Eclipso et demandent à A.S. de s’occuper du palais. Celui-ci leur répond qu’il n’y a aucun problème et sauve donc la vie à Ray Palmer.

Alors que Mid-Nite, Terrific et Wildcat s’échappent, le docteur avec l’aide d’un morceau du masque de Terrific, réussit à reprendre contact avec Ray Palmer. Il apprend à Wildcat que l’objectif principal est d’aller faire une lobotomie à Brainwave. Terrific apprend cette nouvelle avec un choc mais le docteur lui explique que l’opération pourrait aussi éliminer les pouvoirs mais aussi la folie qui envahit le cerveau du télépathe. Les trois héros arrivent devant les corps d’Eclipso et de Nemesis. Jay Garrick dit que tout est la faute de Hawkman au moment où il a décidé de déclarer la guerre au Kahndaq. Mais Hawkman reste concentré sur sa mission et demande au docteur Mid-Nite comment ça se passe. Jay attaque Carter mais se ressaisit quand il voit que le faucon est en train de pleurer derrière son masque. Celui-ci dit qu’il est réellement désolé et Garrick demande de faire en sorte que tous les membres restants de la JSA sortent sains et saufs de l’histoire.

C’est alors qu’arrivent Black Adam et Brainwave qui rend tous les membres de la JSA non opérationnel. Mid-Nite espère qu’Atom va enfin atteindre son but mais il y a visiblement un léger problème : il y a un parasite dans l’esprit de Brainwave.

Hawkman #25 - Scénario : Geoff Johns - Dessin : Rags Morales - Encrage : Michael Bair

Atom Smasher et Stargirl libèrent Billy Batson. Les éclairs annoncent à Black Adam que le jeune homme a réussi à se transformer. Il demande à Brainwave de le bloquer comme les autres. Mais le télépathe est actuellement un peu occupé par Atom et par le parasite qui se battent dans son crâne. En fait de parasite, il s’agit de Mr Mind, un autre des super-ennemis de Captain Marvel et celui-ci est en période de repos dans un esprit qui a suffisamment de place dans son esprit pour se sentir à l’aise. Une espèce d’échange de bons procédés entre Black Adam et Mr Mind. Atom réussit cependant à neutraliser Mind ce qui met Brainwave KO. Adam décide donc d’éliminer tout le monde un par un par ses propres moyens.

Il y arrive presque. Jusqu’à confronter Hawkman et que celui-ci lui fasse réaliser qu’il est en train de détruire la tombe de sa femme et de ses enfants. Mais Black Adam n’accepte pas sa faute et la renvoie sur les autres. C’est alors que Dr Fate agit et qu’Hector Hall reprend le dessus en permettant dans la foulée à sa femme Fury (Lyta Hall) de sortir du casque.

Green Lantern donne une masse à Hawkman afin que celui-ci terrasse Adam. C’est finalement Captain Marvel qui arrête le combat. Il a une proposition à faire : laisser Black Adam diriger le Kahndaq en échange de sa promesse qu’il ne cherchera pas à dépasser les frontières de son pays. Adam accepte alors que les enfants de Kahndaq prennent les armes contre la JSA pour défendre leur sauveur. LA JSA quitte donc le pays mais sans Atom Smasher qui a décidé de ne pas quitte le pays au grand dam de Stargirl.

Une semaine après, Hawkman est encore régulièrement dans le QG de la JSA. Il veut s’assurer que Brainwave s’en sort correctement. Une discussion avec Jay lui montre certes que la mission n’était vraiment pas une réussite mais qu’il y a aussi des points positifs dans l’affaire. Carter décide donc de rendre les rênes à Mr Terrific et de quitter la JSA, au moins le temps de faire le point. A Kahndaq ; Black Adam ne se sent pas vaincu, il a installé deux statues à l’effigie de Nemesis et d’Eclipso tandis que Northwind voit ses ailes repousser. Pour l"heure, Adam tiendra sa parole mais il n’est pas dit qu’un jour il cherche à montrer au monde quelle est la réelle définition de la justice.


Mon avis :

Voilà un très beau run que celui de Geoff Johns. Certes on peut toujours lui reprocher l’excès de pathos (avec toute l’histoire autour de Kendra et de sa mère) mais au moins, en compagnie de James Robinson, il a réussi à tirer au clair toutes ses histoires de réincarnations et d’équivalent Thanagarien. On peut aussi féliciter Johns d’avoir su écrire un run assez complet allant chercher de ci de là, des éléments déjà vus (notamment l’épisode 7 sur le western qui semble inutile au premier abord) ce qui donne à l’ensemble un véritable sentiment de solidité. Dommage par contre que tout ce qui concerne Frederick ait été laissé de côté.

Solidité de l’ouvrage et amour du détail donc mais aussi soin apporté aux personnages reliés à Carter Hall dont son fils, Hector, bien sûr mais aussi son ami Ray Palmer. Il faut dire qu’en étant scénariste de la JSA, Johns pouvait se permettre de jouer avec ces personnages. D’ailleurs le crossover Black Reign est la preuve des liens entre les deux titres. Il est simplement à regretter que Don Kramer qui signe les épisodes de la JSA fasse aussi pâle figure comparé aux production de Rags Morales à qui les éditeurs ont eu la bonne idée de donner des remplaçants occasionnels pour ne pas troubler le rythme de la série.

Pour info, les numéros ont été compilés en TPB :
- 1. Endless Flight (#1-6 + Secret Files 2003)
- 2. Enemies & Allies (#7-12)
- 3. Wings of Fury (#15-22)
- 4. JSA : Black Reign (#23-25 + JSA #56-58)

Sont donc disponibles uniquement en numéros mensuels les #13-14, qui sont tout de même des épisodes importants (ne serait-ce que pour la destinée de Kendra et de Jayita.)

Pour acheter Black Reign :


Hawkman #26 : Rest - Scénario : Josh Siegal - Dessin : John Byrne - Encrage : Lary Stucker

Depuis quelques temps, les incidents vampiriques se multiplient à St Roch. Alors qu’Hawkman et Hawkgirl enquête sur l’une des plus grosses boucheries commises, Hawkgirl se fait mordre. Il ne reste plus qu’à Hawkman de faire son office puisqu’il connait très bien le chef des vampires. Car Gray, le vampire ancien, n’est autre que Thomas, compagnon d’armes d’Hawkman au temps des croisés. Hawkman l’a laissé pour mort alors qu’il était encore vivant et les personnes qui l’ont retrouvé était des suceurs de sang. Il est donc temps pour Hawkman d’apprendre son erreur. Il va seul rencontrer le vampire et se trouve bien entendu en position de faiblesse. En chemin, si quelque chose surprend le vampire, c’est que Carter Hall récite des prières en latin comme si, après toutes ses incarnations, le héros avait encore confiance en Dieu. Mais c’est sans connaître les incarnations passées d’Hall (le Gentleman Ghost qui a renseigné Gray ne l’a fait qu’à moitié) puisque Carter a déjà été pasteur. Et les prières qu’il adressait étaient destinées à fournir de l’eau bénite au travers du système anti-incendie.

La conclusion de ceci, c’est que Hawkman au travers de son immortalité a certes vu et commis beaucoup d’horreurs mais a aussi vu le côté positif des choses, ce que Gray a échoué à faire. Et quand Hawkgirl demande à son collègue ce qu’il aurait fait si elle était devenue vampire, Hawkman répond qu’il l’aurait tuée et qu’il aurait continuer à la chercher partout sur le globe.

Hawkman #27 : The Black Bird - Scénario : Ed Brubaker - Dessin & Encrage : Sean Phillips

Parfois cela ne gêne pas Hawkman de transgresser la loi. Comme pour ce musée privé de Malte dans lequel Hawkgirl et lui pénètrent avec effraction, assomment un gardien et brisent une vitrine. Tout cela pourquoi ? Pour une bague représentant un faucon. Et quand Kendra demande à son co-équipier si cela ne lui pose aucun problème, ce dernier répond que les deux faucons ont payé suffisamment cher pour que cette bague leur reviennent de droit.

Mais pour cela, il faut remonter dans le temps, pas très loin, en 1917, à St Roch. James Wright et son ami Sam sont deux détectives privés dont le but est de retrouver une statue très chère et volée récemment à un vieux collectionneur d’art. En arrivant au port où le paiement devait être fait, les détectives se rendent compte que Weasel George, l’intermédiaire, a été tué. Ils retrouvent l’adresse de livraison de la statue, celle de Red McMurtry, mafieux américain avec à sa disposition pas mal de tripots clandestins et de maison closes, toutes regroupées dans un même quartier de St Roch pour faire baisser la criminalité ailleurs. Bien entendu, mafieux et détectives ne sont pas en bons termes et ils en arrivent rapidement aux poings et aux armes. Wright réussit cependant à avoir le dessus et McNurtry lui annonce que celui qui lui a probablement piqué la marchandise s’appelle Big Louie Moretti.

C’est en allant chercher des infos sur Moretti que James et Sam visitent un fumoir d’opium, celui de Ming Chu. Et là, James revoit la seule femme qu’il ait jamais aimé, Sheila Carr. Si les deux s’embrassent passionnément durant leurs retrouvailles, il ne faut pas longtemps pour que Sheila reproche à James d’avoir mis son frère au taule et de l’y avoir laissé mourir. Sheila part avec un chauffeur et James apprend qu’elle est la petite amie de Moretti. Les détectives vont chez Moretti pour être accueillis avec un grand sourire et des armes. Sam est mis à la réserve tandis que Moretti tient à avoir une discussion avec James et Sheila. Il explique qu’il a monté tout ce manège pour avoir James Wright sous la main en même temps que Sheila et qu’il veut les tuer tous les deux. Heureusement, les hommes de McNurtry arrivent et occupent les hommes de Big Louie. Sam se libère de ses liens et vient sauver James. Ce dernier récupère la statue de l’oiseau noir qui, à son simple contact, redonne moults souvenirs à James. Il va ensuite délivrer à son tour Sheila et lui explique que l’oiseau n’est qu’un réceptacle pour une bague faite de n-ième métal. Avec une femme complètement affolée, il brise la fenêtre du premier étage et s’envole grâce à la bague. Malheureusement, Moretti les surveille et les abat de deux balles.

L’affaire était simple, le couple était la réincarnation d’Hawkman et d’Hawkgirl et Moretti n’est autre que celle d’Hath-Seth. Quant à Sam, il rejoint les forces armées comme il l’avait souhaité et a ensuite écrit un livre, The Thin Man. Sam était Samuel Dashiell Hammett, le père de Sam Spade et d’autres détectives à la trempe d’acier.

Avis : Fill-ins ou essais, ces deux numéros apportent leur pierre à l’édifice en présentant deux incarnations de Hawkman. On y parle aussi d’éternité dans le numéro 26 et il y a la présence de Gentleman Jim qui rattache ce récit au run de Geoff Johns. Si on a moins de matière que précédemment (facile pour Johns qui scénarise par arc et qui a eu 25 numéros pour le faire), les deux numéros se laissent lire avec plaisir et ont le bonheur d’avoir des artistes qui savent faire leur boulot dont un Sean Phillips en grande forme.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0