Accueil > Para-comics / Meta-comics > Cover Run : The DC Comics Art of Adam Hughes

Cover Run : The DC Comics Art of Adam Hughes

mardi 7 septembre 2010, par Mathieu Doublet

(DC Comics / Adam Hughes - là pour le coup, tout était déjà dans le titre)


Pas de résumé pour cet ouvrage puisque Cover Run est une compilation qu’Adam Hughes a dessiné pour le compte de DC Comics.
Logiquement, le bouquin se découpe en quatre parties.
La première est celle des débuts chez DC avec des couvertures pour Justice League of America, Valor ou encore Legionnaire.
La seconde marque le style Hughes avec l’utilisation de la colorisation informatique avec les couvertures de Vooddo (la mini-série
écrite par Alan Moore) et qui s’enchaîne avec le run de l’artiste sur Wonder Woman.
La troisième marque une légère déception pour Hughes qui voulait devenir l’artiste de couverture régulier pour Supergirl. Comme c’est
Michael Turner à qui on avait cette tâche, Hughes s’est retrouvé avec les couvertures de Catwoman.
La dernière partie s’attachera à tout ce qu’a réalisé Hughes pour DC en dehors de ces deux grands runs, aussi bien les couvertures des séries,
que quelques pages sur les différents produits dérivés
tirés de son travail (essentiellement des figurines et des bustes mais aussi quelques
T-shirts).

Que les fans de l’artiste se calment, il n’y a pas la totalité des couvertures réalisées par Hughes pour DC. Et ce, pour deux raisons. La première
est que le dessinateur est un homme des plus perfectionnistes qui n’est jamais content de son travail. Pour Hughes, le but du jeu est de toujours trouver
à redire pour s’améliorer et d’essayer encore et toujours pour là encore rendre un travail toujours meilleurs. La deuxième raison vient de la construction de
l’ouvrage et de tout son intérêt : dans la plupart des cas, certaines couvertures sont présentées avec un commentaire de l’artiste. A ce commentaire s’ajoutent
des projets de couverture, des croquis, des étapes photoshopesques qui illustrent le propos. Si donc toutes les couvertures sont présentes, certaines sont en
format "grand timbre poste".

Ceci étant, le choix des couvertures est tout de même très intéressant et les commentaires permettent d’en apprendre plus sur le travail de l’illustrateur et
sur ses envies et ses regrets. J’ai eu l’impression que ces commentaires étaient dosés juste ce qu’il fallait au niveau technique. Ca sera certainement très insuffisant
pour les artistes qui aimeraient tirer des petits trucs des propos du maître mais en ce qui me concerne, la lecture était à la fois divertissante et enrichissante.

Cover Run est donc un artbook commenté et c’est tout ce que je demande à ce genre de bouquins. Adam Hughes a des choses à dire et se répète assez rarement. Finalement,
ce sont un peu plus de 200 pages dont le seul défaut est de ne présenter la bande des femmes en blanc version DC que dans les deuxième et troisième de couverture et en silhouette,
là où j’aurais préféré une superbe page dépliante laissant toute la majesté de cette illustration. Un tout petit détail qui ne gêne absolument pas la lecture de ce cover run.


Pour acheter ce livre :

En VO :

Sur Amazon.com :

Sur Amazon.fr : (version DC puis Titan Books plus chère qui fait préférer l’achat chez Amazon.com)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0