Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > Autres éditeurs > Atomic Robo > Atomic Robo TPB 3 : Atomic Robo & The Shadow From Beyond (...)

Atomic Robo TPB 3 : Atomic Robo & The Shadow From Beyond Time

samedi 28 août 2010, par Mathieu Doublet

(Red 5 Comics / Brian Clevinger / Scott Wegener, Rick Voodall & Lauren Pettapiece)

Ce TPB reprend les 5 parties de la mini-série.


Atomic Robo est en train d’étudier dans les laboratoires de Nikola Tesla tandis que celui-ci est à l’extérieur. Pour Atomic Robo, il s’agit de ne pas se laisser distraire mais quand des coups frappent à la porte, il est bien obligé d’aller répondre. Ce sont Charles Fort et H.P. Lovecraft qui viennent lui demander de l’aide. Enfin, ils aimeraient plutôt parler à Tesla concernant une ancienne mission s’étant passée à Tunguska, en Sibérie, il y a une vingtaine d’années. Lors de cette expédition, les hommes réussirent à déjouer une tentative d’invasion extra-terrestre mais ce qu’ils n’avaient pas prévu, c’est que le monstre existait de façon non linéaire dans le temps et non seulement dans l’espace. C’est ainsi que la créature tentaculaire extra-terrestre est à l’intérieur de Lovecraft et a même décidé de sortir. Atomic Robo doit donc trouver une solution rapide à un problème qui pourrait tout simplement dévorer l’univers.

En démarrant avec deux figures telles que Fort et Lovecraft, Brian Clevinger asseoit l’histoire de son "jeune" héros (l’aventure démarre en 1926 et Atomic Robo se comporte avec Tesla comme un adolescent) dans un contexte pulp des plus réjouissants qui sont autant de pistes de scénarios possibles (Fort parle d’Annie Oakley, Master Wong ou encore Houdini).
Pour Shadow from beyond time, il démarre son intrigue très classiquement et très efficacement par une course-poursuite entre les héros et le monstre et à sa défaite par rayon lumineux. Mais le point fort de cette aventure, c’est le concept temporel du monstre qui va amener Robo à le rencontrer plusieurs fois à différentes époques. Je ne vous révèlerai rien du fin mot de l’histoire et si ce fin mot n’est pas des plus originaux, il est très bien amené au fur et à mesure du récit. Clevinger n’oublie pas d’y ajouter quelques grammes d’humour entre les relations que Robo entretient avec Tesla (la course poursuite du premier numéro contenant aussi une conversation téléphonique est un classique de comédie) ou bien les personnages farfelus avec lesquels le héros est obligé de composer.

Je n’ai pas beaucoup plus de choses à dire sur le travail de Scott Wegener par rapport aux deux précédents opus. Le travail est toujours aussi solides, les personnages sont bien dessinés avec des expressions de visage opportunes, les décors sont là et sont détaillés quand il y en a besoin et les scènes d’action sont percutantes ainsi que l’effet "prends-en plein les yeux".

Vous l’aurez compris, Atomic Robo & The Shadow From beyond Time est le noble successeur de Fightin’ Scientists of Tesladyne et Dogs of War en ayant un côté plus compact (aventure unique oblige). Il y aura aussi des mini-récits sympathiques mais oubliables ainsi qu’un sketchbook sur l’univers d’Atomic Robo. Un très bon titre qui garde tout son fun et sa part d’aventure. Fort conseillé !


Pour acheter ce livre :

En VO :

Sur Amazon.fr :

Sur Amazon.com :

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0