Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > DC Comics > Jonah Hex > Jonah Hex : No Way Back HC

Jonah Hex : No Way Back HC

lundi 28 juin 2010, par Mathieu Doublet

(DC Comics / Justin Gray & Jimmy Palmiotti / Tony DeZuniga)

Ce livre contient une histoire inédite qui n’a jamais été publiée sous forme de mensuels.

Pour Jonah Hex, la vie se résume au cycle suivant "prendre un contrat - chasser le criminel - récupérer la prime - la dépenser en alcool et en prostituées - mettre les voiles - prendre un contrat ..." et cela lui convient tout à fait. C’est souvent quand son petit train-train quotidien est perturbé par des événements inattendus que le bonhomme s’énerve. Alors il ne faut pas s’étonner quand une bande de gringos arrive une annonce de prime à la main et qu’on envoie une jeune femme la présenter à Hex. Surtout quand la personne chassée n’est autre que Virginia Dazzleby, la mère du défiguré. Et pour le cow-boy, le mot ’maman’ est synonyme d’une femme qui l’a abandonné alors qu’il débutait son adolescence avec son père, Woodson Hex dont on connaît déjà les penchants violents. Autant dire qu’Hex a des sentiments partagés pour sa mère entre désir de retrouver celle qui l’a laissé et désir de vengeance.

Quand il la retrouve, autant dire que ces désirs sont plus ou moins comblés : Virginia Dazzleby est retrouvée parmi les pestiférés à deux doigts de mourir et étant dépendante de la bouteille de whisky. Sa santé fragile ne lui permet pas de reconnaître son fils d’autant qu’une vingtaine ou trentaine d’années ainsi que la défiguration n’aident pas. Elle conçoit pourtant que celui avec qui elle parle est son fils et lui annonce une nouvelle des plus surprenantes. Et Jonah Hex n’aime définitivement pas les surprises ... d’autant que la prise à prix de la tête de sa mère en cache une encore plus dangereuse.

No Way Back est donc un récit portant sur l’histoire personnelle du chasseur de prime. A ce titre, on retrouvera la famille d’Hex en fond de l’histoire qui se trouve, du coup, être intimement liée au TPB Origins dans lequel on retrouve Woodson et Virginia Hex. Une très bonne idée pour que le lecteur novice en la matière qui tenterait l’aventure avec No Way Back comprenne bien le comportement du anti-héros. Pour le reste, la recette appliquée par Gray & Palmiotti fonctionne toujours autant : scènes de bagarre physiques, verbales ou ballistiques s’enchaînent avec fluidité. Les méchants sont très méchants, Hex est égal à lui-même et se retrouve confronté à tout ce qui lui hérisse le poil et l’alcool et les femmes coulent à flot. On assistera à une scène plutôt étrange et pas vraiment féministe ce qui est très étonnant de la part des auteurs. Mais pour contrer le côté "macho" et valorisé d’Hex, on a quand même une bonne poignée de portaits de femmes volontaires et prêtes à défendre leur vie et leur ville. Des femmes indépendantes et fortes qui ne s’en sortent pas toujours d’ailleurs, comme le portrait de la mère d’Hex nous le montre. Si on regarde le cadre historique de la série, il n’est pas très étonnant que les femmes aient une vie difficile.

C’est Tony DeZuniga qui se colle à ce long récit qui pourrait aussi bien être un arc en six parties. Le dessinateur est le premier à avoir dessiné le cow-boy et il lui revient donc l’honneur de participer au premier graphic novel du héros. Il a déjà participé au retour du héros dans les TPB Face Full of Violence et Guns of Vengeance et revient donc sur une durée plus longue. Je ne dirai pas que j’ai été extrêmement convaincu par le travail du vétéran (près de 70 ans quand même) : DeZuniga assure des planches superbes qui alternent avec d’autres où les personnages ont des corps qui se plient étrangement ou dont les proportions ne sont pas toujours heureuses. Comme vous le verrez dans le sujet consacré sur le forum Superpouvoir, les planches crayonnées sont plus séduisantes que leur version encrée. Ceci étant, même si le résultat est très "rough", on a quand même droit à du boulot de bonne qualité.

No Way Back est à la fois un bouquin très bien fichu pour qui voudrait entrer dans le monde de Jonah Hex et aussi une bonne aventure pour les fans du cow-boy. D’autant que l’édition hardcover de la bande dessinée est très jolie.


Pour acheter ce livre :

En VO :

Sur Amazon.com :

Sur Amazon.fr :