Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > DC Comics > Batman > Batman Confidential #36-39

Batman Confidential #36-39

lundi 22 mars 2010, par Mathieu Doublet

(DC Comics / Royal McGraw / Marcos Marz)

Bruce Wayne est dans les laboratoires de Blackhawk Industries afin d’assister avec Lee Cheng, le patron, à une démonstration
de la nouvelle propulsion inventée par Blackhawk pour ses avions. En effet, Wayne a aussi intérêt à surveiller de près les investissements
de sa "petite boîte familiale". Et tandis que les tests vont bon train, que l’avion franchit Mach 11 allègrement, un changement de temps soudain
perturbe le bon déroulement des opérations. Si la base est attaquée par des avions de la seconde guerre mondiale à l’extérieur, les hommes d’affaire
sont eux attaqués par un revenant, Théodore Gaynor, qui semble lui aussi revenu d’un temps passé. Si Batman intervient, il ne le fait pas à temps et
Gaynor dispose maintenant de technologies lui permettant de mettre son plan de conquête en action. Pour le bien des Etats-Unis et leur grandeur, bien sûr ...

Blackhawk Down est un récit scénarisé par Royal McGraw qui a déjà tâté un peu de chauve-souris sur Detective Comics en compagnie de Paul Dini et sur le one-shot
consacré au Commissaire Gordon pendant Battle for the Cowl. Le scénariste télé nous livre ici une histoire en quatre parties assez classique avec un vilain très vilain,
un Batman très malin, une Zinda Blackhawk très sexy et un revenant pas si poussiéreux que ça. Le rythme du récit est assez rapide et les scènes d’action font la part belle
aux combats aériens et aux différentes créatures néo-nazies, de singes humanoïdes mutants aux pieuvres géantes robotiques. Autant dire qu’on ne s’ennuie pas. Les réactions
des personnages sont quant à elles plus étranges. Le méchant porte tout un accoutrement neo-nazi mais se veut le porte-parole patriote d’une Amérique qu’on ne respecte plus tandis
que le revenant semble attendre qu’on vienne le chercher et ne semble pas plus catastrophé que le vilain avance dans son plan ... Passons.

Le point fort de ce récit classique, c’est Marcos Marz avec qui McGraw a déjà fait équipe sur le Detective Comics cité plus haut. Le dessinateur brésilien assure véritablement dans tout
ce qui concerne décors et avions ou bien créatures étranges. Concernant les personnages, le style est tout aussi léché mais j’ai regretté que l’expression des visages soit aussi figée,
la palme revenant à Zinda qui semble avoir perpétuellement la bouche ouverte. Dommage pour un artiste qui, s’il s’améliore, pourra atteindre le niveau d’un John Cassaday ou d’un Travis
Charest, il me semble qu’il en a toutes les capacités.

Blackhawk Down est donc un petit récit de Batman fort sympathique et superbement illustré qui permet de revoir Lady Blackhawk après ses affres dans les Birds of Prey. Un très bon divertissement donc.