Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > Marvel Comics > Lockjaw & The Pet Avengers HC

Lockjaw & The Pet Avengers HC

vendredi 12 février 2010, par Mathieu Doublet

(Marvel Comics / Chris Eliopoulos, Colleen Coover, Buddy Scalera, Joe Caramagna & Scott Gray / Ig Guara, Collen Coover, Gurihiru & Chris Eliopoulos)

Ce livre contient :
- les quatre parties de la mini-série.
- quatre mini-webcomics (donc uniquement disponibles sur le site de Marvel)
- l’Official Handbook des Marvel Pets


Il existe six gemmes de pouvoir appelées Infinity Gems : la bleue augmente les pouvoirs mentaux et permet la lecture de pensée ; la violette permet de vivre n’importe où ; la jaune permet de réaliser tout ses rêves ; l’orange contrôle le passé, le présent et le futur ; la verte permet de contrôler les âmes vivantes ou mortes et la rouge contient toute l’énergie qui existe et a existé. Thanos, en récupérant toutes les gemmes, a presque réussi à anéantir l’univers mais heureusement les héros étaient là pour le contrer.

Reed Richards est à la recherche de ces bijoux et va donc rendre visite aux Inhumains car l’une d’entre elles est proche des Attilans sur la face bleue de la Lune. Mister Fantastic est persuadé que les gemmes cherchent à contrôler et corrompre celui qui les possède, même le plus simple esprit. Et c’est Lockjaw qui tombe sur la gemme en question. Mais bien évidemment, quand celui-ci cherche à faire part de sa découverte en faisant la fête à l’homme élastique, ses maîtres lui demandent d’aller se téléporter ailleurs. Il arrive donc sur Terre, près d’une mare de Central Park, où il rencontre Throg, une grenouille ayant rencontré Thor, le dieu du tonnerre. C’est le premier élément de l’équipe que Lockjaw va monter pour rassembler les gemmes de pouvoir et sauver l’univers. Il fera aussi appel à Lockheed, le dragon de Kitty Pryde, à Redwing, le faucon du ... Faucon, à Hairball, le chat de Speedball et à Ms Lion, le chien de tante May qui n’a strictement aucun pouvoir si ce n’est celui d’énerver tout le monde.

Chris Eliopoulos est monsieur comics jeunesse chez Marvel avec une belle composante humoristique. On lui doit déjà les comics Franklin, Son of a Genius et il est aussi dessinateur avec entre autres son web-comic-strip, Misery Loves Sherman. Eliopoulos va donc mettre en scène une équipe des plus extra-ordinaires dont tous les membres parlent mis à part Lockjaw, en relation mentale avec Throg grâce à la gemme bleue. Les animaux (on pourrait presque dire les quat’z’amis) vont donc devoir partir à la recherche des autres gemmes et rencontrer bien des dangers, souvent de taille bien supérieure à la leur jusqu’à un final d’anthologie.
Mais le scénariste ne joue pas uniquement sur l’effet "David contre Goliath" et celui d’une course en avant où les ennuis s’ammoncèlent. Il tisse aussi des relations entre les personnages, avec comme élément liant, Ms Lion, un chien mâle (hé oui !) énervant mais indispensable au travail d’équipe. Du coup, le lecteur est face à un humour de situation mais aussi à des chicaneries sympathiques.

Eliopoulos a un style très cartoon et comme on est quand même dans un comic-book d’aventure, il n’était peut-être pas le dessinateur idéal. C’est donc Ig Guara qui se voit chargé du travail. Ce dernier a aussi travaillé sur des séries jeunesse Marvel Adventures (Super Heroes et The Avengers). L’artiste a un style très fin et une superbe maîtrise des animaux. Concernant les humains, il n’y en aura que peu dans l’histoire donc difficile de se faire une idée de ce point de vue. Les décors sont assez peu présents mais la colorisation donne bien le change.

Quatre parties, c’est un peu court pour publier un bouquin. Marvel décide donc de lui donner un peu d’épaisseur avec des bonus de qualité variable (il faut bien ça pour que la tranche du bouquin soit visible en librairie). Si les quatre web-récits sont agréables à lire, ils ne sont pas très épiques ou très drôles, on est dans une tranche récit jeunesse avec morale à la fin qui remet un peu les héros en place. Il leur manque une dimension ’tout public’ (y compris le plus âgé) que l’histoire principale possède.
Le gros du bonus, c’est le guide sur tous les animaux de compagnie de l’univers Marvel, des super-héros aux cow-boys du passé. Un travail très détaillé comme souvent dans les Handbooks. De quoi en savoir plus sur nos 30 millions d’amis ...

Ajoutez à cela les couvertures de Karl Kerschl et les variantes de Niko Henrichon (tout bonnement sublimes) et vous comprendrez que Lockjaw & The Pet Avengers est une lecture que je vous conseille. Alors oui, le fait de le prendre en HC oversized n’est peut-être pas destiné à tous les lecteurs qui pourront se contenter d’un TPB moins cher et aux dimensions standard (en espérant que le TPB ne soit pas un digest - vérifiez les dimensions avant de commander). Ceci étant, il y a deux dinosaures et un grand méchant qui méritent d’être vus dans les grandes largeurs ... Il n’y a plus qu’à attendre la série régulière Pet Avengers que j’espère aussi inspirée que cette mini-série. (Bah, s’il y a Throg, je serai preneur de toute façon ...)


Pour acheter ce livre :

En VO : (version dure et version souple - qui sera dispo courant mai 2010)

Sur Amazon.com :

Sur Amazon.fr :

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0