Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > DC Comics > Batman > Batman - Streets of Gotham HC 1 : Hush Money

Batman - Streets of Gotham HC 1 : Hush Money

dimanche 17 janvier 2010, par Mathieu Doublet

(DC Comics / Paul Dini / Dustin N’Guyen)

Ce livre contient :
- Detective Comics #842
- Batman #685
- Streets of Gotham #1-4 (a priori sans les épisodes back-ups de Manhunter mais je n’en mettrai pas ma main à couper)

Spoilers pour les lecteurs qui n’ont pas lu Heart of Hush / Le coeur de Silence.

Thomas Elliot est le criminel plus connu sous le nom de Hush. Et il a bien failli réussir ce qu’il espère accomplir depuis
qu’il est tout jeune : éliminer son meilleur ami Bruce Wayne et du coup, éliminer Batman. Pour se faire, il a tenté le tout
pour le tout en compromettant Catwoman dans l’affaire. Bien entendu, son coup a lamentablement échoué et c’est au tour de Selina
Kyle de prendre sa revanche. Ce qu’elle a fait dans les grandes largeurs en lui confisquant (qui a dit "en lui volant" ?) tous ses
biens. A présent, Thomas Elliot est sans aucune ressource et a en plus le visage de son ennemi juré.

Mais c’est peut-être cela qui lui sauve la mise. En effet, en piteux état et chutant du haut d’un pont, il est repêché par des gars du coin
qui reconnaissent le millardaire gothamite. Il n’en faut pas plus pour que Hush reprenne du poil de la bête et tente d’endosser le costume
de Bruce Wayne. Après tout, il n’y a que la Bat-family et leurs amis super-héros pour savoir que Wayne n’est plus de ce monde. Il peut donc
encore entourlouper pas mal de personnes et du coup, se refaire. Ce qu’il ignore, c’est que son voyage au Vietnam va le mettre entre les griffes
de la personne qu’il a le moins d’intérêt à rencontrer : Selina Kyle ...

A travers les deux numéros estampillés "Faces of Evil", ce premier volume de Streets of Gotham se présente très clairement comme la suite
du run de Paul Dini sur Detective Comics. Et plus particulièrement le titre de Hush, puisque Catwoman sera elle plus présente dans Gotham City Sirens.
Et Hush aura la belle part du bouquin et le plus de suivi. Je n’en dis pas plus pour de ne pas gâcher la lecture du bouquin. D’autres vilains seront
aussi de la partie comme Black Mask et le Pingouin qui vont recruter un nouvel invité d’Arkham en la présence de Mr Zsasz. Le taré aux cicatrices se voit
proposer une offre qu’il ne peut absolument pas refuser. De quoi relooker ce méchant pas beau ...
Paul Dini continue donc son petit chemin et ne peut pas s’empêcher de malmener son vilain préféré. Du coup, on suit ses aventures avec intérêt et le status
quo mis en place est à la fois diablement intéressant et aussi quelque peu humoristique. Du très agréable à lire donc.

Les dessins sont confiés à Dustin N’Guyen qui continue son petit bonhomme de chemin et qui encre son style personnel de manière de plus en plus affirmée. Le résultat
est tout à fait à la hauteur de ses numéros sur Detective Comics. Action, jolis persos, il n’y a rien à jeter.

Donc mis à part le manque de finalité à la fin du bouquin, c’est une très bonne lecture. Et la suite est déjà prévue puisque Dini reprend le titre après une petite pause
de deux numéros.


Pour acheter ce livre :

En VO :

Sur Amazon.com :

Sur Amazon.fr :

Messages