Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > DC Comics > Green Lantern > Green Lantern TPB 8 : Agent Orange

Green Lantern TPB 8 : Agent Orange

samedi 12 décembre 2009, par Mathieu Doublet

(DC Comics / Geoff Jonhs / Philip Tan, Eddy Barrows, Ivan Reis & Rafael Albuquerque)

Ce livre reprend les épisodes 39 à 42 de la série régulière ainsi qu’une partie sketchbook présente dans Blackest Night #0.


Dans le système Vega et plus précisément sur la planète Okaara, d’étranges visiteurs débarquent. Ils sont plus grands et plus maigres que les gardiens d’Oa mais il y a comme un lien de parenté entre tous ces êtres. Et ces visiteurs dérangent véritablement le véritable maître de la planète. Ils sont guidés par les émanences d’une lanterne orange, quelque chose dont son propriétaire ne veut absolument pas se défaire. Et pour cause, la lanterne orange est alimentée par l’avarice et l’appât du gain. Alors forcément, quand certains membres du Green Lantern Corps violent l’accord de non-juridiction au sein du système Véga, tout cela ne peut se terminer que sur une baston.

Quant à Hal Jordan, il est tiraillé entre sa bague de lanterne et une autre bleue, alimentée par l’espoir. Alors que l’humain a vu une des Lanternes Perdues mourir dans ses bras par la faute de Sinestro, il devrait être content de ne pas avoir été longtemps manipulé par Atrocitus, la rage et la bague rouge. Le seul souci, c’est qu’il ne peut retirer cette bague. Pour cela, il faut qu’il trouve en quoi il espère et réussisse à combler cet espoir. Pour l’heure, il devra faire avec deux couleurs, voire une troisième.

Geoff Johns continue son petit bout de chemin vers sa guerre de lumière qui ne va pas tarder à venir (si je ne m’abuse Blackest Night, c’est au prochain TPB) et continue de faire passer Hal Jordan par toutes les teintes du spectre chromatique. Parions alors, puisqu’il collectionne les couleurs, qu’il détruira les forces du Blackest Night en étant le chevalier blanc (alors oui, il lui manque la couleur des Star Sapphire mais bon, on se doute aussi qu’homme, femme, l’amour, tout ça, il trouvera bien un moyen pour pénétrer la couleur rose).
Pour le reste, le scénariste nous propose une histoire en quatre parties bien foutue, sans grande originalité d’accord mais qui pose les pièces pour la suite. J’ai aussi aimé Larfreeze aussi connu sous le nom d’Agent Orange, peut-être pour son allure dragonesque (et pas franchement ressemblante à Gonzo du Muppet Show comme peut le penser Jordan) et ses motivations.

Ivan Reis quitte la série pour le moment (il recharge sa batterie pour l’événement à venir) et il est remplacé par Philip Tan. Autant dire qu’on voit très rapidement la différence. Pour être honnête, je m’attendais à nettement pire et dans la majorité des cases, Tan a un trait qui n’est pas désagréable aussi bien pour ses héros que ses héroïnes. Ses splash-pages par contre ne me plaisent pas beaucoup. Je pense notamment à la première apparition d’une Star Sapphire dont les zones sont massacrées par des hachures pas franchement jolies jolies. Le dessinateur a aussi du mal à tenir la distance et sur la dernière partie, on le sent qui fatigue clairement.

Agent Orange est un récit de transition pour Green Lantern et tout l’univers qui lui tourne autour, tout cela en prélude à Blackest Night. Cela en fait un récit sympathique mais pas franchement incontournable. A noter que la version couverture dure à un prix couverture de 20 dollars pour seulement quatre épisodes. Cela fait cher l’épisode et j’ai l’impression que Marvel et DC cherchent à se faire des marges confortables non seulement sur leurs mensuels (dont l’augmentation d’un dollar est a priori non conjoncturelle à la crise) mais aussi sur leurs TPB et HC (le Spider-Man Noir en digest à 15 dollars, c’est pas facile à avaler). Bref, ce sont les boutiques en ligne avec des marges imbattables qui vont s’en mettre plein les poches ...


Pour acheter ce livre :

En VO :

Sur Amazon.com :

Sur Amazon.fr :

En VF :

La série Green Lantern se trouve dans la revue kiosque DC Universe.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0