Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > Marvel Comics > X-Men et affiliés > X-Factor > X-Factor TPB 7 : Time & a Half

X-Factor TPB 7 : Time & a Half

dimanche 25 octobre 2009, par Mathieu Doublet

(Marvel Comics / Peter David / Valentine De Leandro & Marco Santucci)

Ce TPB contient les épisodes 39 à 45 de la série régulière.

Madrox et toute sa bande sont enfin débarrassés des Skrulls, ont gagné un nouveau membre en la personne de Darwin et peuvent se concentrer sur un heureux événement. En effet, il est temps pour Theresa de donner naissance à son enfant et à celui de Madrox qui voit, dans cette naissance, un peu de constance dans sa vie et enfin quelque chose de positif. Pour l’hôpital, c’est la découverte qu’il aurait effectivement fallu endormir les cordes vocales de Madame Cassidy. Pour les autres, c’est le bonheur parfait ... jusqu’à un certain moment.

Et je n’en dirai pas plus pour honorer la demande de Peter David. En effet, pour le numéro 39 qui ouvre ce TPB, le scénariste a demandé à tous ses lecteurs de la revue mensuelle de ne rien dire sur ce qui est l’un des moments les plus importants de la série et une baffe énorme pour le lecteur. Peter David montre là qu’il est capable de signer une scène aussi dramatique et marquante que celles de Geoff Johns sans y amener toute cette sauce forcée, gratuite, complaisante. Et effectivement, c’est un événement qu’il faut garder intact pour préserver la surprise du lecteur. De surprise, il y en aura aussi une dans le numéro suivant et là encore, chut !

C’est Valentine De Leandro qui poursuit son run sur ce tome aidé par Marco Santucci. Difficile de dire quelle part de travail est à attribuer à chacun car le TPB ne donnera pas ces informations. C’est globalement bon, pas renversant outre mesure, la faute à une irrégularité par rapport aux visages quand ceux-ci ne sont pas montrés de face, ça rappelle parfois Gary Frank et c’est découpé assez efficacement. Le fait que les deux dessinateurs s’encrent tout en étant aidés par trois autres personnes est peut-être aussi la cause de cette irrégularité graphique. En tout cas, c’est quand même mieux que ce que Stroman nous avait donné.

Difficile de convaincre seulement sur les propos que les numéros 39 et 40 sont deux belles baffes et que le reste du bouquin exploite tout cela de bien belle façon. Pourtant, pour respecter les souhaits d’un scénariste qui le mérite largement, je ne peux en dire plus. Les nouveaux lecteurs qui souhaiteraient commencer la série à ce tome seront fort déçus et ceux qui suivent la série depuis la mini-série Madrox seront récompensés dans les grandes largeurs.


Pour acheter ce livre :

En VO :

Sur Amazon.com : (versions hardcover et softcover)

Sur Amazon.fr : (versions hardcover et softcover)

En VF :

Si je ne m’abuse la série X-Factor est toujours publiée dans la revue kiosque Astonishing X-Men.