Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > Autres éditeurs > Jungle Girl Season 2 #1-5

Jungle Girl Season 2 #1-5

mardi 15 septembre 2009, par Mathieu Doublet

(Dynamite / Frank Cho & Doug Murray / Adriano Batista)

Quand nous avions laissé Jana, Togg et Mike à la fin de la saison 1, les trois héros voyaient se crasher une navette spatiale en
plein terrain sauvage. Un phénomène pour le moins étrange pour Jana qui ressent à la fois de la crainte mais aussi de la curiosité.
Si Mike demande à aller voir la navette, on lui répond rapidement qu’ils sont bien trop loins pour pouvoir l’atteindre mais ils doivent
déjà aller voir ce qui se trame du côté de la montagne-dieu.
Pour cela, il va déjà leur falloir se balader en terrain inconnu puisqu’ils
sont au bord d’un précipice qui marque la fin du territoire de la tribu de Jana et Togg. cela signifie moult dangers et si Mike est déjà
bien effrayé à l’idée de descendre une paroi verticale sans matériel, il se rend compte que cela n’est rien en face des serpents géants qui
habite dans les trous qui forment des prises idéales pour nos alpinistes amateurs.

Et je n’ai raconté que les toutes premières pages du premier numéro. Pour cette seconde saison, on peut dire que Frank Cho s’est bien fait plaisir.
Tout comme dans la première série, les cinq numéros ne sont que des prétextes à des combats entre créatures géantes (de plus en plus géantes d’ailleurs,
puisqu’on termine limite sur un Grand Ancien) avec une Jana déchaînée et visiblement détentrice d’un couteau dévastateur venu d’on ne sait où. L’héroïne
est toujours aussi forte et sportive mais elle passe moins de temps à changer de tenue (on a droit à un changement en fin de mini-série tout à fait logique
et c’est Togg qui fait les frais de ce changement). Cho et Doug Murray montrent bien que leur héroïne est loin, très loin d’être une demoiselle en détresse.
En ce qui concerne le scénariste, il arrive aussi bien à mener son récit de façon fluide. Il manque encore quelques détails de ci de là qui pourraient
justifier le comportement de certains personnages même si on devine le pourquoi de leurs actions. Pour le reste, c’est du bonheur à lire, loin d’une prise de tête.

Adriano Batista est aussi égal à lui-même. Ses planches sont fouillées et il excelle toujours autant dans la retransciption des animaux plus ou moins imaginaires du
monde de Frank Cho qu’ils habitent au dessus ou au dessous de l’eau. Je regrette un peu que sur certaines planches le niveau baisse, on sent que le dessinateur aurait
eu besoin de plus temps. Idem pour certains visages en second plan qui ne sont pas aussi fins que dans les autres cases. Il règne du coup un effet de non fini qui nuit
à l’ensemble.

Cette seconde saison de Jungle Girl est aussi agréable à lire que la première, peut-être même plus. Mais cela reste du comic-book spécial détente avec les délires de Frank Cho :
monstres et jolies pépées. Que les amateurs se précipitent sur le titre qui aura certainement droit comme la première saison à un hardcover de grande taille.


Pour acheter ce livre :

En VO :

Sur Amazon.com :

Sur Amazon.fr :

Les couvertures des comic-books :

En bonus, la couverture "risquée" du numéro 4 :


(attention, vous devez être majeurs pour regarder cette image)