Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > Image Comics > Special Forces TPB

Special Forces TPB

dimanche 9 août 2009, par Mathieu Doublet

(Image Comics / Kyle Baker)


"Felony" est une jeune femme à peine majeure au coeur de l’Irak qui assiste à la mort de l’un de ses camarades soldats. Il faut dire qu’ils sont mal partis avec un chef traumatisé par sa dernière mission et incapable de donner des ordres. Ah oui, ce chef en question ne voulait pas repartir en Irak alors l’armée américaine lui a donné un choix : trouver des recrues pour un escadron entier ou bien y retourner. Le chef n’a pas fait dans la dentelle et a recruté ses "hommes" dans les lycées, refuges pour sans-abris, cliniques de désintoxication et prisons. Il a falsifié les rapports médicaux et psychologiques de ses recrues. D’ailleurs l’une d’entre elles n’a pas pris ses médocs le jour de l’incorporation et s’est faite descendre pendant un braquage de station service. Voilà comment on se retrouve sur le terrain.
Pour "Felony" et l’autiste "Zone", les deux a survivre les premières attaques des Irakiens, il faudra attendre que les renforts arrivent et tenir le cap d’ici là. Ce qui ne sera pas d’une grande facilité pour "Zone" qui reste attaché à une chose : sa liste de choses à faire, son plan de bataille et il ira jusqu’au bout pour tout remplir comme un bon soldat.

Kyle Baker part d’un fait divers indiqué dans les journaux qui parle de la mort d’un jeune soldat en Irak. La particularité de ce jeune soldat, c’est qu’il n’était absolument pas fait pour aller sur le front, étant psychologiquement instable. Pourtant, il a été déclaré apte au service et s’est retrouvé en plein combat. Il y est allé et y a laissé sa peau. Partant de cela, Baker tisse quatre numéros mené tambour battant avec un duo de personnages complètement givrés et lié par un événement touchant. Baker y allie toujours son mélange de dessins 2D et 3D. Dans les numéros mensuels, le résultat est satisfaisant, la 3D n’étant pas très visible. Et pour le reste, c’est tout simplement bluffant. La première page démarre par une scène particulièrement gratuite (celle d’un personnage perdant sa machoire à cause d’une balle) et l’action sera suffisamment forte pour amener régulièrement des double-pages explosives et directes dans la face du lecteur.

Concernant le fond du bouquin, il est surprenant qu’un comic-book comme Special Forces viennent d’un type comme Kyle Baker qui est un auteur politisé, plutôt à gauche (tant que cela soit possible aux Etats-Unis) et pour la cause du peuple noir (étant d’origine africaine, on doit à Kyle Baker le récit Nat Turner et aussi à venir une bio de Barack Obama). Pourtant, si ce n’est l’aberration des coupures de presse incluses dans chaque numéro mensuel, baker ne critique jamais vraiment l’armée. Il aime parfaitement ses héros qui n’ont pas assez de recul pour comprendre ce qu’ils font ou qui n’ont pas assez de conscience personnelle pour admettre que tout n’est pas blanc ou noir. En même temps, ils se font tirer dessus, ils ont certainement autre chose à penser.
Un flou tout artistique qui se renforce en voyant comme est dépeinte "Felony" (on ne connaîtra jamais son vrai nom tout comme pour "Zone") : une véritable femme (avec toutes les courbes qui vont avec) alors qu’elle peut très bien avoir quinze ou seize ans. Est-ce pour montrer que ses enfants sont sur le terrain comme des adultes ? Ou est-ce simplement pour mettre une gonzesse bien roulée dans une suite d’explosions ?

C’est toute l’ambiguité d’un bouquin comme Special Forces. Et seul Kyle Baker en connaît la finalité qu’il ne révèlera pas, en tout cas, pas dans son courrier des lecteurs.

La version TPB comporte plus de 200 pages, ce qui fait quasiment un numéro supplémentaire par rapport aux quatre numéros de la version mensuelle. Lui posant la question à propos de la pagination, l’auteur m’a répondu qu’il s’agissait d’une refonte des planches et qu’il y avait souvent moins de cases par pages pour insister sur certains points et le spectacle.


Pour acheter ce livre :

En VO :

Sur Amazon.com :

Sur Amazon.fr :

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0