Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > DC Comics > The Question : The Five Books of Blood TPB

The Question : The Five Books of Blood TPB

mercredi 5 août 2009, par Mathieu Doublet

(DC Comics / Greg Rucka / Tom Mandrake, Jesus Saiz, Matthew Clark, Diego Almos, Manuel Garcia & Steve Lieber)

Ce livre contient les cinq parties de la mini-série publiée avec le sur-titre "52 Aftermath".


Renée Montoya, après les événements de 52, a repris le costume de Question et a passé un bon moment dans l’énigmatique endroit de méditation qu’est Nanda Parbat. Elle continue d’enquêter à propos de la bible du crime, bible dans laquelle était annoncée la mort de Batwoman (qui est incidemment l’amante de Renée). En réalité, il y a plus d’une bible. Chaque livre a une partie commune mais aussi des différences en leur sein. Montoya suit donc les leçons de la bible, celle de la trahison, celle de la luxure, celle de l’envie, celle du meurtre tout en ignorant qu’il existe aussi la parabole du sans-visage. Et forcément pour Renée, celle-ci va avoir une grosse grosse surprise.

A y regarder plus attentivement et à voir comment le recueil est conçu, on a véritablement l’impression que The Five Books of Blood était plus destiné à la parution d’un graphic novel plus que d’une mini-série. Il y a dans ce livre une unité qui dépasse les différents artistes qui l’illustrent. Greg Rucka y apporte une logique dans l’exécution et même si les quatre premières parties semblent dissociées les unes des autres, elles se rejoindront à la fin et amèneront un beau cliffhanger.
Hé oui, un cliffhanger en fin de bouquin. De quoi se poser de bonnes questions, surtout quand on s’aperçoit que Renée apparaît dans Final Crisis comme celle qui déclenche (sans le savoir ?) une bonne partie de la catastrophe. Du coup, on se demande véritablement ce qui se passe entre 52, Five Books of Blood et Final Crisis : Revelations. Dommage que le livre ne permettent pas au lecteur d’avoir une copie de chaque journal tenu par Renée Montoya et remis aux libraires ainsi qu’à certains lecteurs pour montrer la démarche de Renée et donc compléter ce qui se passe entre les deux premières parties de ce qui ressemble fort à une trilogie. Quant à Revelations, il faudra attendre encore un peu pour la parution du recueil ...

Cinq livres de sang et cinq artistes pour illustrer les propos. Et de belles signatures même si ce ne sont pas les plus connues. Mandrake oscille entre le sublime et le loupé, Saiz est égal à lui-même et s’encre tout comme Matthew Clark qui signe une belle copie. Diego Almos et Manuel Garcia termineront le bouquin avec un style penchant plus vers la bande dessinée franco-belge. On ne va peut-être pas parler de ligne claire mais on se rapproche de ce qu’on peut lire en BD polar par chez nous.

The Five Books of Blood est réalisé par une équipe créative de qualité et ne peut donc pas être loupé. Cependant, il ressemble au chaînon d’une histoire plus grande qui a du mal à se tenir tout seul. Comme rien n’est indiqué pour savoir ce qui se passe avant et après, le lecteur non informé peut être désarçonné. En fait, FC Revelations se révèle indispensable pour savoir si les cinq livres de sang valent le coup ou non.


Pour acheter ce livre :

En VO :

Sur Amazon.fr :

Sur Amazon.com :

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0