Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > DC Comics > Billy Batson and the Magic of Shazam #1-4

Billy Batson and the Magic of Shazam #1-4

lundi 3 août 2009, par Mathieu Doublet

(DC Comics / Mike Kunkel)

Billy Batson est un petit garçon qui a un jour rencontré un grand sorcier appelé Shazam. Le vieux mage a senti en Billy
un grand coeur et a compris qu’il tenait là son champion. Il lui conféra donc la sagesse de Salomon, la force d’Hercule,
l’endurence d’Atlas, la puissance de Zeus, le courage d’Achille et la vitesse de Mercure. En prononçant le mot "SHAZAM",
Bill Batson devient Captain Marvel, un super-héros au costume rouge orné d’un éclair jaune (et non, il ne copie pas Flash).
Bon ça, si vous avez un peu tâté de l’univers DC, vous le savez déjà. Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que Billy
Batson est orphelin et qu’il a au cours d’une de ses précédentes missions rencontrer sa soeur Mary avec qui il partage les pouvoirs de Shazam.
Il gère sa vie et celle de sa soeur en se transformant en Captain Marvel et en se faisant passer pour leur père, chose assez complexe
pour un jeune enfant, surtout quand on a une voisine pour le moins curieuse.

Le jour où les sept péchés mortels ouvrent les yeux sur le rocher de l’éternité (là où bosse le sorcier Shazam), il semble bien que les
problèmes arrivent. Et ça ne loupe pas. Sans le savoir, en envoyant les monstres de Mr Mind dans une autre dimension, il est possible que
Captain Marvel ait permis que d’autres créatures soient sorties par la faille créée. Et par "créatures", on parle surtout de Theo Adam, un
adolescent égyptien à qui Shazam a aussi donné les pouvoirs. Mais Théo, agissant pour son compte et voulant dominer le monde, s’est fait bannir
et a oublié le mot magique lui permettant de se changer en Black Adam. Son but est donc simple : retrouver les six lettres qui lui permettront
de regagner le pouvoir perdu.

Mike Kunkel reprend donc les éléments classiques de Captain Marvel avec les personnages les plus importants de la famille. De quoi se lancer dans
ces histoires de super-héros, des très gentils et du très méchant mais tout cela dans un climat bon enfant. Car Billy Batson est avant tout un des titres
de la ligne DC Kids. Si les comics DC sont des essais pour tâter le terrain cinématographique, Billy Batson a tout pour permettre à Warner Bros de lancer
un nouveau dessin animé. Kunkel réalise des personnages au design soigné et très rond, aux expressions exagérées (la plame revenant à Mary marvel et ses grands yeux bleus)
et aux couleurs châtoyantes.

Le père de Herobear and the Kid (auquel il y aura quelques clins d’oeil dans les pages de Billy Batson) amène tous ses éléments d’intrigues aisément et l’histoire
est d’une fluidité à toute épreuve. Tout est expliqué, tout est logique, tout est clair. A des lieues de ce que propose l’univers DC ces dernières années, Billy Batson reste
un récit destiné aux jeunes mais que les plus vieux peuvent aussi apprécier. Un peu à la manière de Tiny Titans. Et cela tombe bien puisque le prochain arc est confié aux bons
soins d’Art Balthazar et Franco.Et Kunkel reviendra pour un arc en deux numéros avec le Dr Sivana.


Le blog de Kunkel sur Billy Batson