Onirique Comics 7.1

Accueil > Guides de lecture / Résumés > Infinite Crisis (DC Comics) > Infinite Crisis - 2ème partie : Day of Vengeance

Infinite Crisis - 2ème partie : Day of Vengeance

lundi 18 décembre 2006, par Mathieu Doublet

Day of vengeance

Scénario : Bill Willingham / Dessin : Justiano / Encrage : Walden Wong


Day of vengeance #1 : One Last Drink At The End Of Time



Jean Loring croupit dans l’asile d’Arkham. Et comble du malheur, c’est là que le diamant noir d’Eclipso est tombé après la défaite de ce dernier. (cf ...) Le diamant persuade la femme de le porter contre son coeur. Si Loring a des remords au dernier moment, il est trop tard : elle est désormais l’incarnation humaine d’Eclipso.

A Gotham City, il y a d’autres justiciers que Batman. Par exemple, Ragman qui fait régner la justice, qui pourchasse les coupables et intègre leur âme à son costume rapiécé. Ces âmes lui servent plus tard pour servir sa cause et donc la justice. Si l’âme a suffisamment racheté son crime, elle pourra quitter le plan terrestre. Les âmes peuvent aider Ragman selon leur bon vouloir, plus elles aideront, plus vite elles se dissocieront du costume. Ragman pense qu’il a fini pour la soirée et c’est une belle erreur puisque le costume lui indique une autre tâche à accomplir.

Son costume le téléporte en pleine forêt, une forêt complètement dévastée. C’est alors qu’il entend une voix lui demander de retirer les quelques gros arbres qui lui sont tombés dessus. Il comprend enfin que c’est la jeune femme qu’il vient de sauver, l’enchanteresse qui l’a fait venir auprès d’elle en lançant un sort avant que la forêt ne la terrasse. Ragman découvre d’autres corps mais l’enchanteresse lui explique que tous les sept cent sorciers ici présents sont morts. L’enchanteresse soigne ses blessures et explique qu’il n’y a pas de temps à perdre : en regardant dans le ciel, les deux peuvent assister au combat du Spectre contre Blackbriar Thorn. Il faut s’échapper car une fois que le Spectre aura éliminé son ennemi, ce sera le tour de nos deux héros. Ragman ne comprend pas ce qu’il se passe puisque le Spectre est censé faire partie des gentils. L’enchanteresse décide de poursuivre cette discussion ailleurs et Ragman choisit d’aller boire un verre à l’Oblivion Bar.

L’Oblivion Bar est réservé aux magiciens, ni les humains, ni les super-humains ne peuvent y entrer. Et quand l’enchanteresse et Ragman y pénètre, on y cause déjà des actions du Spectre comme l’effacement complet d’Atlantis (cf Aquaman). Les discussions se poursuivent et l’enchanteresse apprend à Ragman que la forêt de la brume était un endroit où les sorciers se réunissaient pour se rencontrer et échanger des sorts. Elle ne comprend toujours pas le comportement du Spectre en dehors de l’idée que le pouvoir absolu corrompt absolument. De ses souvenirs ne reste qu’une phrase "J’arrêterai quand toute la magie sera détruite. C’est l’unique façon pour le mal de mourir sur pied."
L’enchanteresse ne peut supporter cette idée et, l’alcool aidant, demande à la cantonnade qui veut la rejoindre pour se battre contre le Spectre et l’éliminer. Personne ne répond bien entendu et Ragman explique que ce n’est pas leur combat et qu’ils ne sont que du menu fretin face au Spectre. Selon Ragman, seules des pointures comme le docteur Fate, Madame Xanadu ou encore le Phantom Stranger peuvent venir à bout de l’esprit de la vengeance.

C’est le détective chimpanzé qui interrompt ces belles paroles en montrant une souris noire à Ragman. Des grosses pointures, en voilà une puisque la petite souris n’est autre que le Phantom Stranger justement. Si Blue Devil, le videur du bar, demande au chimpanzé d’arrêter et de ne pas essayer de convaincre les gens de lui payer à boire, le singe annonce qu’il est d’accord avec l’enchanteresse et qu’il est temps de monter un groupe pour trouver une solution au problème qu’est devenu le Spectre.

Dans son royaume, le sorcier Shazam apprend que l’heure approche et demande à Captain Marvel de lui faire gagner du temps même s’il doit y laisser sa ... Captain Marvel s’envole dans les cieux promettant au sorcier de ne pas le laisser tomber.


Day of vengeance #2 : Some Enchantress Evening



Le Spectre fait du zèle. Il utilise ses pouvoirs certes pour punir un serial killer mais aussi une femme ayant trompé son mari, un homme n’ayant pas déclaré tous ses revenus ou un gamin ayant fauché 6 dollars dans le porte-monnaie de ses parents, avec une égale mesure : la mort.
Une voix lui dit qu’elle apprécie ce qu’il est en train de faire mais que tout ce besoin de vengeance à besoin d’être focaliser sur un point précis. Le Spectre est très embêté par cette voix et demande à celle-ci de se montrer. C’est Eclipso qui lui demande s’il se souvient d’elle.
Le Spectre lui dit que non et le mauvais esprit lui explique que cela est normal depuis que le Spectre n’a plus d’hôte humain pour le relier à notre réalité (cf Green Lantern : Rebirth).

De grands pouvoirs ont dit à Eclipso d’aider le Spectre a mieux utilisé ses pouvoirs. Ce dernier pense qu’elle va l’aider à reconnaître les vrais pécheurs et à les punir. Mais Eclipso a une bien meilleure idée : pourquoi s’attaquer au dernier maillon de la chaîne quand on peut s’attaquer au premier : la magie ?

Et le Spectre ne perd pas son temps, s’attaquant directement aux grosses pointures. Le Phantom Stranger d’abord, qu’il transforme effectivement en souris pour éviter qu’il interfère dans ses plans puisque le Spectre ne peut pas encore l’éliminer. Le Spectre enferme ensuite le docteur Fate dans son propre casque et rend Madame Xanadu aveugle, la privant du coup de ses pouvoirs. Il continue ensuite son carnage en s’attaquant aux lieux où les pratiquants de la magie se retrouvent : le bewitched club de San Fransisco et la fontaine de jouvence où le chimpanzé a gagné l’immortalité et la parole ne sont plus.

L’enchanteresse comprend enfin de quoi il retourne. En étant connectée à Jean Loring / Eclipso, elle assiste à la séduction d’un Spectre trop longtemps abandonné et seul sans hôte pour le guider. Les magiciens donnent quelques heures à l’enchanteresse pour se reposer et pour qu’ils puissent à réfléchir à tout cela.
Mais le détective chimpanzé leur annonce qu’ils n’auront pas forcément tout ce temps. En effet, toutes les créatures magiques se sont précipitées dans le bar et le Spectre est bien décidé à détruire tout ce qui est magique. Il est donc logique que tôt ou tard il vienne rendre visite à l’Oblivion Bar. Il n’y a donc qu’une seule chose à faire : se tirer, se séparer et vite.

Jim Rook, patron du bar, pense au contraire qu’à partir du moment où ils se sont désignés comme volontaires au combat contre le Spectre, ils feraient mieux de rester ensemble et d’avoir une bonne chance de gagner le combat. Une super-équipe, voilà qui n’est pas super cool dans l’esprit de Nightshade. Rook décide quand même de vider le bar et demande à Blue Devil de faire partir ces occupants.

L’équipe se rassemble et arrive donc dans la forêt de la brume afin de retrouver la trace magique du Spectre. Une fois téléporté devant lui grâce à l’enchanteresse, le plan est d’éliminer Eclipso par surprise en espérant que le Spectre récupère ses esprits. Si Ragman ne trouve aucun meilleur plan, le détective suggère qu’ils aient un plan B au cas où leur premier plan s’avèrerait être un fiasco. Il demande une heure à ses collègues, le temps de trouver les renforts avec Nightshade qui lui servira de moyen de transport.

L’enchanteresse prend Ragman à part et lui confie une arme à feu conçue spécialement pour passer à travers ses défenses. Elle explique à Ragman qu’elle a tendance à devenir mauvaise quand elle absorbe trop de pouvoirs magiques, ce qui risque de se passer et elle compte sur son co-équipier pour appuyer sur la gachette au cas où les choses tourneraient mal. Et puis la peur de se voir abattue lui permettra peut-être de rester concentée et de ne pas péter les plombs. Mais Ragman refuse. Il lui dit que si elle devient mauvaise, il l’incorporera dans sa cape. Et sentant que ce sont des dernières paroles, il embrasse l’enchanteresse qui se trouve désagréablement surprise. Après avoir révélé ce moment gânant à ses autres co-équipiers, l’enchanteresse téléporte l’équipe.

Ils arrivent à Budapest où Captain Marvel se bat contre le Spectre. Ce dernier demande à son adversaire de se rendre. Il est persuadé de gagner le combat et il est donc inutile que des civils soient tués à cause des destructions liées à leur bataille. Pourtant Marvel refuse et dit qu’il faut éliminer le Spectre a n’importe quel prix.
En tout cas, c’est une parfaite occasion pour l’équipe de sorciers d’éliminer Eclipso.


Day of vengeance #3 : A Hot Night In Budapest (Scénario : Bill Willingham / Dessin : Ron Wagner / Encrage : Dexter Vines)



Captain Marvel combat le Spectre tandis que les magiciens s’en prennent à Eclipso. Malheureusement la lance de Blue Devil ne renvoit pas l’esprit puisque ce n’est pas d’où il vient et la cape de Ragman ne peut pas l’emporter. Au contraire, Eclipso détruit une centaine d’âmes de la cape et le porteur en est complètement déboussolé. Il faut que Blue Devil lui remette les idées en place pour que Ragman se remette à la tâche.

Blue Devil revient au combat après s’est pris un coup d’Eclipso qui l’a envoyé à quelques centaines de mètres du combat. Quand il revient, il aperçoit que son patron est à terre et que Ragman aveugle momentanément Eclipso cherchant un peu de soutien. Il voit aussi l’enchanteresse plantée là à ne rien faire. Quand Blue Devil présente ses remontrances à la sorcière, celle-ci lui explique difficilement qu’elle prend le pouvoir magique de sources extérieures et les transfert à Captain Marvel pour qu’il puisse survivre un peu plus longtemps.
Alors le diable envoie sa lance dans le ventre d’Eclipso qui chute à terre. Personne ne sait si cela a eu de l’effet mais le Blue Devil sourit. Maintenant qu’il a accompli sa tâche, il sent l’enchanteresse prendre la magie en lui pour la redonner à Marvel, tout comme Alan Grant, le premier Green Lantern ou encore Zatanna. Les esprits, les survivants, même les mauvais gens comme Johnny Warlock, tous participent autant qu’ils le peuvent et tous sont liés.

Les choses semblent bien se passer et les magiciens ne pensaient pas que c’était comme ça que devait tourner une mission suicide.

Pendant ce temps, le détective chimpanzé et Nightshade sont à Boston pour chercher du renfort. Le seul problème est que le renfort en question, potentiellement plus puissant que le Spectre, doit demander la permission à son père pour sortir.


Day of Vengeance #4 : Monkey Business



Le détective chimpanzé et Nightshade sont venus chercher Lori Zechlin (cf Birds of Prey ?). Alors pour convaincre le père de cette dernière du bien-fondé de sa requête, il est obligé de lui raconter ses origines. Le détective était un simple chimpanzé en 1953 quand il fut capturé et vendu à un cirque. Il fut dressé et nommé Bobo, le singe sachant découvrir les secrets les plus profonds des spectateurs. Pendant la tournée du cirque, Bobo rencontra la fontaine de jouvence et ses yeux s’ouvrirent. Il était capable de parler à tous les animaux, y compris aux humains et ne vieillissait plus. Quand il commença à parler humain et à utiliser des vrais comportements et déductions de détective, le spectacle eut beaucoup moins de succès. Le propriétaire de Bobo mourut mystérieusement et le détective chimpanzé décida d’ouvrir sa propre agence. Les affaires ne manquaient pas mais les clients ne payaient pas les frais, ce qui mit du plomb dans l’aile de l’agence de détective.

Forcément, M. Zechlin n’apprécie pas beaucoup que deux personnes lui annoncent la fin du monde en prenant le thé et au moment même où il leur demande de quitter la maison avant que Lori ne rentre, l’enchanteresse va chercher leur concours dans son combat magique, ne laissant que deux corps immobiles et insensibles à toute action dans le salon du pauvre Zechlin.

Marvel prend le dessus sur le Spectre. La bataille n’est pourtant pas sans répercussions : non seulement la ville où se battent les deux monstres est complètement détruite mais leurs coups se répercutent aussi sur moults plans parallèles.

Lori Zechlin rentre enfin chez elle et son père lui demande d’avoir une vraie discussion.

Seuls Ragman et Jim Rook ne font pas partie de la fête. En effet, l’enchanteresse les laisse pour qu’ils puissent s’occuper d’Eclipso au cas où elle ne serait pas vraiment morte. Et quand les deux s’enquièrent de savoir comment se sent l’enchanteresse, ils se rendent compte qu’elle est devenue mauvaise et qu’elle décide de retourner ses pouvoirs contre ses alliés. A l’intérieur du réseau magique, le détective chimpanzé demande à tous ceux avec qui il est connecté de rompre la liaison avec l’enchanteresse pour qu’elle redevienne elle-même en espérant que Marvel ait accumulé suffisamment d’énergie magique pour s’occuper du Spectre.

Heureusment, au moment où Marvel faiblit, le Spectre est aussi à bout. Il décide donc de revenir à Eclipso, lui retire la lance (ce qui fait revivre l’esprit) et lui demande de le mettre en lieu sûr pour qu’il puisse se reposer.
Quant à l’enchanteresse, Jim Rook empêche Ragman de l’incorporer à sa cape. Après tout, le Shadowpact ne peut pas commencer sa carrière en tuant l’un de ses membres. C’est alors que Blue Devil se réveille avec un sacré mal de crâne et décide de résoudre le conflit avec la magicienne en lui collant une droite. L’enchanteresse est assommée. C’est à ce moment qu’arrivent le détective, Nightshade et Lori aussi connue sous le nom de Black Alice.

Lori Zechlin rentre enfin chez elle et son père lui demande d’avoir une vraie discussion.


Day of Vengeance #5 : The Particle Theory of Darkness



Dans le vide interstellaire, le Spectre se repose en compagnie d’Eclipso. Dans l’Oblivion Bar, Ragman est satisfait par la tournure des choses ce qui n’est pas l’impression générale : beaucoup des héros se sont pris des coups et il reste encore à réitérer l’exploit de battre le Spectre. Mais l’enchanteresse ne pense pas que cela fonctionnera : le Spectre sera au courant et cherchera d’abord à éliminer la source de la magie qui alimente Captain Marvel plutôt que le super-héros lui-même. Le détective chimpanzé présente donc Black Alice et explique en quoi la jeune fille pourrait se révéler utile alors qu’aucune trace de magie n’est repérable sur elle.

Captain Marvel s’est suffisamment reposé et cherche à retourner affronter le Spectre afin de continuer à donner du temps au sorcier Shazam. Ragman ne comprend pas et lui dit que c’est du suicide mais Marvel est bien décidé à partir ... s’il trouve la sortie.
Il retrouve le sorcier Shazam qui lui explique qu’il est prêt. Il explique à son héros qu’il ne faut pas trop compter sur le Shadowpact. Même si l’équipe est neuve, c’est un nom qui revient de temps à autre quand un grand mal arrive. En général, l’équipe a tendance à se battre contre des causes perdues. Même s’ils peuvent gagner, le sorcier est bien décidé à mener son combat.

Rook demande au détective chimpanzé comment il a appris à propos de Black Alice et le chimpanzé avoue qu’il n’a effectivement jamais quitté le bar (depuis déjà 3 propriétaires) et qu’il a juste suivi les conseils du Phantom Stranger.

Le Spectre est prêt. Eclipso lui annonce que le monde sera meilleur et qu’ils pourront en profiter ensemble, mais le Spectre sait bien que si la magie est la source du mal alors une fois sa tâche accomplie, il devra s’auto-détruire. Eclipso lui propose alors un dernier moment de plaisir.

Pour le Shadowpact, c’est plutôt sous la forme d’un repas. Jim Rook et Black Alice iront affronter le Spectre tandis que l’équipe de Blue Devil s’occupera d’Eclipso. Alors que personne ne comprend comment Black Alice pourra éliminer le Spectre, le détective chimpanzé leur explique que Lori peut emprunter les pouvoirs de n’importe qui pendant un certain moment comme elle l’a déjà fait avec Zatanna et le Doctor Fate.

Sur une île d’Indonésie qui n’existe peut-être pas, le Shadowpact installe un piège pour attirer le Spectre puisque l’enchanteresse n’arrive pas à le localiser. Celle-ci fait courir le bruit qu’il existe une réserve d’armes magiques sur cette île et que cette réserve aurait survécu au Spectre, protégée par une couverture bloquant les radiations magiques. Alors que le Spectre et Eclipso arrivent, Nightshade se précipite sur eux et les frappe tous les deux. Elle part même à la poursuite du Spectre tandis que Ragman et l’enchanteresse tentent de maîtriser Eclipso. Le Spectre se défend mais Black Alice prend alors ses pouvoirs. Elle a beau ensuite frapper son ennemi, rien n’y fait. Sans ses pouvoirs, le Spectre n’est plus qu’un esprit vide alors que faire ...
Jim Rook ne peut que suggérer de continuer le combat tant qu’ils peuvent.


Day of Vengeance #6 : The Death of Magic



L’enchanteresse pense qu’ils ont gagner. La lame de Rook ne pénêtre pas le Spectre mais ce n’a pas d’importance puisqu’il devrait normalement de dissiper s’il ne récupère pas ses pouvoirs avant. Black Alice indique qu’il pourrait bien y avoir un problème puisqu’elle sent que les pouvoirs du Spectre regagne déjà leur propriétaire régulier. Le plan du Spectre est simple : partir loin, très loin, attendre de récupérer ses pouvoirs et les utiliser d’une portée suffisamment grande pour ne plus être importuné. Il demande donc à Eclipso d’occuper les héros et de faire en sorte que personne ne le suive. Celle-ci s’en fait un véritable plaisir et envoie le trident de Blue Devil suffisamment loin pour prendre l’avantage.

Sur le terrain, impuissant, le détective chimpanzé se protège. C’est le Phantom Stranger qui lui explique qu’Eclipso est sensible aux rayons du soleil. Malheureusement, sur l’île où ils se trouvent, le jour ne se lève jamais. Alors le détective demande à Nightshade d’agir. Tandis que Black Alice bloque Eclipso avec les pouvoirs du Spectre qui lui reste, Nightshade crée un champ d’ombre dans lequel Eclipso est projetée. L’esprit est maintenant sur une orbite régulière autour du Soleil.

Le Spectre se dirige vers le rocher d’éternité, la demeure du sorcier Shazam. Il rencontre Captain Marvel en chemin qu’il retransforme en Billy Batson simplement en pronoçant le mot "Shazam". Il endort Batson et rencontre le sorcier. Shazam tente de discuter mais le Spectre refuse prétextant que Shazam n’a pas la moindre idée de la mission confiée à son adversaire.

Alors que le Shadowpact se dit qu’il faut se préparer à nouveau pour battre le Spectre, le Phantom Stranger récupère sa forme initiale et annonce à l’équipe qu’elle a fait sa part du travail, qu’à présent les choses sont entre des mains fort compétentes. Avec le peu de pouvoir qui lui reste, il permet à tous d’assister au combat final.

Le sorcier Shazam a beau expliquer au Spectre que la magie ne peut être détruite, qu’elle ne peut que changer de forme, qu’il ne fait que rendre la magie plus sauvage et plus instable, le Spectre n’en a que faire. Il étrangle Shazam qui n’a qu’une seule ressource, le scarabée de Blue Beetle, qu’il envoie transpercer le Spectre. Il n’y a pas que le scarabée qui transperce l’esprit de vengeance et des fragments du rocher d’éternité jouent le rôle de projectile. Au moment où le Spectre semble sans pouvoir, il revient encore plus fort car il est l’esprit éternel qui vit tant que la justice et le jugement divin seront nécessaires. Le Spectre n’est jamais à cours de pouvoir, il peut prendre la magie où il le veut, du rocher d’éternité ou même du sorcier. Le Spectre cherche à s’approprier toute l’énergie magique et se faisant, détruit le rocher d’éternité. Le rocher parcourt différentes dimensions, les statues qu’il contenait se brisent, libérant les sept mauvaises choses qu’elles gardaient et le rocher s’arrête au dessus de Gotham City ... et explose en un milliard de morceaux. Ceux-ci provoquent la mort de centaines de personnes et libèrent des contenus magiques surpuissants. Le scarabée s’écrase à El Paso au Texas. (Pour la suite, cf Blue Beetle #1.)

Et voilà : le sorcier Shazam est mort, le Spectre est toujours en vie et surpuissant. Black Alice décide de rentrer chez elle et de retrouver son père tandis que le Shadowpact décide de continuer le combat.


Day of Vengeance tie-ins


JSA #73-75 : Black Justice - Intérêt de ces deux numéros pour Infinite Crisis : faible

Eclipso qui veut se venger après ce que Black Adam lui a fait (il l’a utilisé et manipulé lors du Black Reign - cf le guide de lecture Hawkman). Elle demande donc au Spectre de faire payer Black Adam en détruisant le pays de Khandaq, rongé par le vice.

Captain Marvel est appelé par le sorcier Shazam et lui donne la même mission que dans Day of Vengeance, à savoir stopper le Spectre.

Après le Black Reign, Atom Smasher a demandé à réintégrer la JSA malgré ce qu’il a fait. Mais entre temps, Black Adam vient le chercher et lui parle du peuple de Khandaq actuellement attaqué. Atom Smasher prend pitié et décide de retourner en Khandaq (alors que le Spectre est en train de raser la ville principale) pour sauver les habitants. Le dictateur de Khandaq s’occupe du Spectre lui-même. Mais le Spectre n’est pas sans ressource : même blessé, il réussit à transformer Black Adam en humain conventionel. Atom Smasher doit le cacher, le temps pour Adam de récupérer des forces.

Captain Marvel raconte tout à la JSA (sur Eclipso et Jean Loring ainsi que sa soif de vengeance) et l’équipe arrive sur le champ de bataille alors que Adam a perdu ses pouvoirs. Mais Black Adam ne peut supporter que la JSA vienne rendre service et le voilà qu’il attaque un Hawkman à la pensée différente depuis la disparition de Ray Palmer (The Atom). Le peuple de Khandaq se concentre alors sur la JSA et en agresse les membres.

Les héros de la JSA à l’aide de Jakeem et de Thunderbolt tentent de renvoyer le Spectre dans la cinquième dimension, celui-ci renvoit Thunderbolt à son expéditeur et il ne reste plus de Jakeem qu’un stylo.

Eclipso ne reste pas sans rien faire et étrangle Stargirl devant les yeux d’Atom Smasher. Celui-ci répond et suite au combat réussit à écraser Eclipso de son pied. Mais la dame s’échappe tout en disant à Albert que s’il souhaite voir disparaître le Spectre, il n’a qu’à se présenter devant lui. Si son âme est pure, le Spectre disparaîtra.

Eclipso attaque alors Hawkgirl qui lui enfonce une lance dans l’oeil. Eclipso chute et tombe dans les bras de Black Adam qui lui brise le cou. Elle se relève après un petit moment et explique à Black Adam que la vengeance du Spectre est bientôt accomplie.

En attendant le Spectre se bat physiquement contre Atom Smasher qui a poussé ses pouvoirs au delà de ses limites. Il demande alors au Spectre de quitter la ville et lui propose de le juger en échange de Khandaq. Le Spectre accepte et prend l’âme d’Atom Smasher.

La JSA et Black Adam arrivent près du corps d’Atom Smasher et Black Adam fait plusieurs fois appel à la force du sorcier Shazam pour choquer son "frère" d’arme qui semble revivre. La JSA prend Atom Smasher et demande à Black Adam de le laisser tranquille et de s’occuper de son pays.

Blood of the Demon #6-7 - Intérêt de ces deux numéros pour Infinite Crisis : quasi nul

Jason Blood passe à travers une porte qui donne sur une autre dimension. Cette porte a ouvert la voie à un monstre qui enlève une policière, l’inspectrice Kincaid. Du coup, l’humain / démon part à sa recherche même si l’un de ses amis le prévient que les choses ne sont pas comme elles devraient l’être.

Jason à l’intérieur de cette dimension est attaqué par une araignée qui lui brûle la main à l’acide puis qui, une fois tuée, se découpe en d’innombrables petites araignées qui envahissent le corps de Blodd. Finalement, le monstre qui a enlevé l’inspectrice se révèle plutôt gentil et sauve Jason Blood d’une chute sans fin.

C’est alors que le Spectre se dévoile et propose à Blood un marché. L’humain demande à être séparé d’Etrigan ce que le Spectre réalise. Seul problème : Jason Blood est maintenant vieux de plusieurs centaines d’années.

Dans leur univers parallèle, Eclipso et le Spectre assiste à la décomposition de Jason Blood tout en étant dérangés par Etrigan, enfermé dans une cage.

Les alliés de Jason Blood arrivent enfin à voir pourquoi leur ami est en train de vieillir. Dehors, Harry Matthews, une connaissance de Blood cherche à lui livrer un colis bien encombrant mais le portier de l’immeuble ne veut pas le laisser entrer. Matthews trouve un autre moyen d’atteindre son ami et lui apprend les nouvelles : il a retrouvé le cadavre de Merlin à Hong Kong et l’a ramené. Dans le cadavre se
trouve un parchemin qui contient un sort qui permet de libérer Jason Blood de sa malédiction.

Jason endure ce qu’Etrigan endure et vu que celui-ci est littéralement déchiré membre par membre, les choses ne sont vraiment pas agréables.

Le sorcier ami de Blood envoie l’essence de Merlin sur Jason et une formule magique après voilà Etrigan qui laisse à nouveau place à son hôte humain, redevenu jeune. Les choses semblent être rentrées dans la normale mais elles ne le sont pas en réalité car un millier d’âmes les attaques.

Et c’est tout ce que vous saurez de ce tie-in.


Pour acheter Day of Vengeance : (Le TPB Infinite Companion contient Day of Vengeance Special #1 qui conclut la mini-série. Le résumé est inclus dans celui d’Infinite Crisis.)

En VF : Le tome Infinite Crisis 1 contient Day of Vengeance ainsi que Rann / Thanagar War. Le numéro Spécial sera inclu dans le volume 3.