Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > Oni Press > Queen And Country TPB #3 : Operation Crystal Ball

Queen And Country TPB #3 : Operation Crystal Ball

lundi 1er janvier 2007, par Mathieu Doublet

(Oni Press / Greg Rucka / Leandro Fernandez)

Nouvelle affaire pour les agent du S.I.S. : Une menace islamiste a été repérée en Allemagne et les agents de Sa Majesté sont persuadés que les terroristes se trouvant à Berlin ont un lien avec les attentats du World Trade Center, le 11 septembre 2001. Ainsi Ed et Tara sont sur le coup avec bien sûr une escouade de soldats sur-armés. Le carnage n’apporte pas grand chose : d’une part, le terroriste recherché est difficilement indentifiable (d’autant plus que tous les occupants de la maison prise d’assaut ont été tués) et d’autre part, l’ordinateur trouvé sur les lieux est censé être remis directement aux Etats-Unis, ce que tous les agents anglais ne comprennent pas et ce que Paul Crocker ne se décide pas à admettre. En effet, le temps que l’ordinateur soit analysé par les américains, le S.I.S. perd un temps précieux dans son combat contre les terroristes.

Peu après cette intervention en force, un homme égyptien demande protection à l’ambassade anglaise et Tara Chace est envoyée sur les lieux afin de mieux cerner le profil de l’égyptien. Sa demande est simple : en échange de deux millions de livres, il est prêt à livrer des informations capitales sur un attentat terroriste étant censé se dérouler en Angleterre. Les deux affaires sont suffisamment proches pour que les membres du S.I.S. prête attention à cet étranger, mais ne font-ils pas fausse route ?

Si Greg Rucka envoie ses agents sur le terrain, aux quatre coins de la planète, ce n’est pas sans les avoir faits travailler sur la véracité des informations et le doute qui les tiraille entre une menace potentielle à vérifier très rapidement et les dires d’une personne qu’ils ne connaissent ni d’Eve ni d’Adam sans compter les relations tendues avec les américains. Ainsi c’est entre action et réflexion, toujours de façon bien équilibrée que ce TPB se déroule.
Mais le scénariste ne néglige évidemment pas ses personnages et en particulier, sa petite préférée, Tara Chace qui va commettre une belle boulette avec l’un des camarades de jeu.

Cette dimension plu féminine est renforcée par les traits de Leandro Fernandez (qu’on a vu sur le second arc de Wolverine avec Rucka au scénar’). Tara qui a pour l’instant l’image d’un petit bout de femme dure à cuire, chope des caractéristiques propres à l’héroïne de comic-book : grosse paire de seins, longues jambes, même son visage est plus fin et semble maquillé. Un changement qui ne plaira pas à tout le monde mais qui permet aussi de mieux comprendre les sentiments de ses collègues.
Le trait de Fernandez est aussi beaucoup plus caricatural que sur Wolverine. Les personnages masculins ont presque tous le visage et le nez très (trop ?) allongés. Encore un parti pris qui ne plaira pas forcément au plus grand nombre.

Queen & Country : Operation Crystal Ball est pourtant artistiquement réussi et possède un scénario toujours aussi tendu. Une lecture recommandée comme tous les autres TPBs.

Pour acheter ce livre :