Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > IDW > The Maze Agency TPB 1

The Maze Agency TPB 1

jeudi 5 mars 2009, par Mathieu Doublet

(IDW Publishing / Mike W. Barr / Adam Hughes & Alan Davis)

Ce TPB contient les numéros 1 à 5 ainsi que le premier annuel (ou spécial) de la série parue chez Comico puis chez Innovation.


Jennifer Mays est la propriétaire de Maze Agency, une agence spécialisée dans la sécurité des lieux et des biens. Elle a apparemment vécu une histoire amoureuse douloureuse et n’a pas réussi à s’en remettre. Au grand dam de Gabriel Webb, auteur infortuné qui aimerait avoir un succès en librairie mais qui doit, pour l’heure, se contenter de faire des piges pour le magazine policier bon marché Real True Detective. En parlant de détectives, Jennifer et Gabriel forment une sacrée paire qui va avoir à faire à des cas plus étranges les uns que les autres.

Meurtres et vols en perspective de la part de Mike W. Barr qui va construire ces comics un peu à la manière d’un roman d’Ellery Queen. Il s’agit donc de laisser suffisamment d’indices au lecteur pour qu’il puisse trouver le coupable ou tout du moins, son modus operandi. De quoi faire gamberger et même si l’on pense avoir trouvé le pourquoi du comment, il reste au scénariste un petit twist des familles avec des éléments d’intrigue auxquels on n’avait pas forcément pensé.

C’est un très jeune Adam Hughes qu’on rencontre dans ces pages. On sent parfois le cover artist qui sommeille mais on sent que l’artiste a nettement progressé ou plutôt affiné son style. Que les fans se rassurent, les héroïnes sont toujours ravissantes, Jennifer Mays en tête avec une garde-robe qui ferait tourner la tête de n’importe quel homme. Le seul reproche est à faire à la mise en page qui n’est pas toujours des plus claires et pas toujours fléchée ce qui aurait permis plus de lisibilité.

Je me disais au départ qu’IDW publiait une intégrale de Maze Agency en un volume, convaincu que la série ne contenait que 8 numéros. Erreur de ma part puisqu’elle en contient 20 plus un annual et un spécial et qu’elle revient ensuite chez Caliber Comics pour 3 numéros. Il y a donc encore pas mal de matériel à publier par IDW. Reste à savoir si cette série sympathique ne va pas trop souffrir de son côté classique et de sa colorisation old-school.


Pour acheter ce livre :

En VO :