Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > DC Comics > Superman > Superman / Supergirl : Maelstrom #1-5

Superman / Supergirl : Maelstrom #1-5

samedi 31 janvier 2009, par Mathieu Doublet

(DC Comics / Jimmy Palmiotti & Justin Gray / Phil Noto)

Tout commence par un vaisseau extra-terrestre qui subit une avarie près de la Terre. Superman permet à l’incident de ne pas se changer en catastrophe et, une fois son enquête réalisée, décide de ramener l’extra-terrestre décédé chez lui afin qu’il soit enterré en héros.
C’est pendant cette absence que Maelstrom, jeune femme d’Apokolips, débarque sur Terre. Elle est bien décidée à devenir la maîtresse de Darkseid et pour cela, elle veut lui apporter un véritable présent : la tête de son ennemi, Superman. Qui la rencontre donc en premier à Metropolis ? Supergirl bien sûr et Kara comprend rapidement qu’elle est en face de plus fort qu’elle.
Superman va donc proposer un petit pique-nique à sa cousine sur une planète lointaine afin d’apprendre les choses de la vie tandis que Maelstrom, renvoyée sur sa planète, va devoir faire preuve d’une certaine force de caractère.

Palmiotti et Gray nous proposent une aventure spatiale permettant à Kal-El et Kara de mieux se connaître. Superman cherche à convaincre sa cousine de certaines conséquences à avoir des pouvoirs. Alors non, on n’est clairement pas dans le contexte " De grands pouvoirs impliquent une grande responsabilité." mais plutôt dans la gestion de l’échec. Et les méthodes de Superman sont pour le moins franches.
Ensuite, toute la partie avec Maelstorm est sympathique mais pas franchement indispensable, on se préoccupe assez peu de ce qui arrive à la guerrière d’Apokolips, même si, comme d’habitude, les scénaristes arrivent à rendre ce personnage très attachant, notamment grâce à son caractère bien trempé et sa confiance en elle-même.

Un bon scénario fabuleusement illustré par Phil Noto. Je n’étais pas très très fan des derniers travaux du dessinateur (notamment ses Danger Girl) mais j’avoue que j’ai retrouvé son style avec un grand plaisir. J’ai même trouvé ses planches encore meilleures grâce à un très bon travail de colorisation (aussi effectué par Noto).

Disposant d’une belle conclusion, Maelstrom est donc une bonne histoire de Superman et de Supergirl sur ce que signifie "être un héros au quotidien". Alors oui, c’est complètement séparé de tout ce qui se passe dans l’univers DC mais ça se lit avec beaucoup de plaisir.