Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > Wildstorm > Wildstorm : les récits courts

Wildstorm : les récits courts

jeudi 15 janvier 2009, par Mathieu Doublet

Les séries World’s End de l’univers Wildstorm contiennent chacune une partie d’un récit court qui met en scène les protagonistes de l’univers qui n’interviennent pas encore dans une série régulière.

Cet article sera mis à jour au fur et à mesure que les récits s’accumulent.


Lynch : One Last Thing (Cristos Gage / Trevor Hairsine)
dans Wildcats #1, The Authority #1, Gen13 #21 et Stormwatch PHD #13

Lynch est le chef d’I/O. Cependant il ignore pourquoi des méta-humains attaquent la base des tours noires. Son second lui apprend que Miles Craven a lui aussi crée son armée de méta-humains dont les éléments problématiques ont été mis en sommeil. Du coup, c’est véritablement la fin du monde. Et si les membres de Stormwatch et de l’Authority ne peuvent rien y faire, il ne lui reste plus qu’une chose : éliminer Tao.

Premier récit trop court et qui avance trop lentement pour être réellement satisfaisant. Gage utilise Tao et du coup, on ne peut jamais savoir si ce qui est révélé ici est vrai ou non. On appréciera par contre le fait que le final de ce récit soit repris au moins dans Stormwatch PHD.

Dane : Loyalties (Cristos Gage / Brandon Badeaux)
dans Wildcats #2, The Authority #2, Gen13 #22 et Stormwatch PHD #14

Dane est toujours en Europe de l’Est où les tribus de la nuit (vampires, loups-garous et aures démons) se sont réunis et associés, le temps d’asservir tous les humains du coin. Il faut dire que l’Armageddon a recouvert tous les pays d’une couche de produits chmiques et de fumée qui ne laisse pas passer les rayons du soleil. Une aubaine pour les monstres si seulement il n’y avait pas Dane et ses Wetworks.

Même reproche que pour le premier récit. "Loyalties" ne sert qu’à montrer la situation dans laquelle l’Europe se trouve et que Dane va suivre les plans de Lynch en sacrifiant beaucoup. On verra aussi que Jackson King de Stormwatch a visiblement un plan concernant les tribus de la nuit.
Belle prestation de Brandon Badeaux s’éclatant comme un petit fou dans le design des monstres.

Slayton : Gauntlet (Cristos Gage / Mike Mc Kone)
dans Wildcats #3, The Authority #3, Gen13 #23 et Stormwatch PHD #15

Au tour de Marc Slayton, aka Backlash, et à présent à la tête d’I/O en compagnie de Jonh Lynch. Slayton a la mauvaise idée de visiter une prison réservée aux expériences ratées d’I/O au moment de l’Armageddon. Forcément, les grilles s’ouvrent et les monstres s’échapent.

On évite pas la redite dans ce récit mais c’est tout de même moins grave puisqu’il s’agit d’une évasion typiquement old-school où il faut monter d’étage en étage jusqu’à la surface en explosant du monstre. A une case près, c’est du boulot très solide d’autannt que Mike Mc Kone rend des planches très dynamiques.

Father Knows Best (Cristos Gage / Pete Woods)
dans Wildcats #4, The Authority #4, Gen13 #24 et Stormwatch PHD #16

Cybernary, la chef des résistants contre Kaizen Gamorra arrive enfin à son but : devant son père, prête à le tuer. Mais Gamorra a plus d’un tour dans son sac et quand l’Armageddon arrive, il suffisament d’atouts dans sa manche pour faire changer d’avis sa fille.

Rien à signaler : ce récit est un parfait raccord entre WS Revelations et les numéros à venir d’Authority. Pete Woods est nettement meilleur que sur son numéro fill-in de Wildcats.

Stalking Horse (Cristos Gage / Wes Craig)
dans Wildcats #5, The Authority #5, Gen13 #25 et Stormwatch PHD #17

Missile Man est un héros comme on en fait plus qui a inspiré de nombreux romans et autres films. Il a combattu pendant la guerre et ensuite, s’est retrouvé sans but dans la vie. Heureusement, Miles Craven lui a trouvé une occupation : après avoir découvert un vaisseau daemonite contenant des tubes permettant de vivre dans une réalité alternative, Craven décide d’envoyer Missile Man arrêter tous les super-vilains pour les mettre dans ces sortes de prison. Et quand tous les super-vilains sont enfermés, il faut passer aux super-héros. Pas sûr que Missile Man soit si coopératif.

Très bon récit que ce dernier puisqu’il apporte un peu de précision concernant Number of The Beast et qu’il annonce de bien belles choses pour la suite. Pas super convaincu par les gros plans de Wes Craig mais le reste de ses planches est très bon.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0