Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > DC Comics > Batman > Batman - Heart of Hush TPB

Batman - Heart of Hush TPB

jeudi 11 décembre 2008, par Mathieu Doublet

(DC Comics / Paul Dini / Dustin N’Guyen)

Ce livre contient les numéros 846 à 850 de la série Detective Comics et font partie de la période Batman R.I.P.


Batman continue son travail de sape contre les malfrats aussi petits soient-ils. Cette fois, ça n’est pas l’identité secrète de Matches Malone qui est utilisée mais celle de Lefty, un bandit manchot. Celui-ci commet de légères erreurs qui font toujours capoter les plans de Docteur Esope. Mais ce dernier n’apprécie guère les gaffes du manchot et comme dans le conte "Le garçon qui criait au loup", il lui envoie quelques animaux féroces au derrière. N’ayant pas toute sa panoplie et ne voulant pas dévoiler le subterfuge, Batman a fort à faire mais se voit aider par Catwoman.

Assez loin pour ne pas être repéré mais assez près pour tout voir et comprendre, se tient l’homme aux bandelettes, Hush, et il pense avoir enfin trouver le moyen de faire tomber Batman. Au moment où un certain Black Glove entend éliminer la chauve-souris, Hush compte bien avec la primeur de l’événement. Il doit donc agir et vite.

Ca faisait longtemps qu’on n’avait pas entendu parler de l’ennemi de Batman "récemment" crée par Jeph Loeb depuis les numéros de Gotham Knights qui lui faisaient la part belle. Il revient donc et Paul Dini le remet assez finement en scène au moment du crossover laissant penser que Batman va y laisser sa peau. Cet arc appelé "Heart of Hush" va donc montrer l’affrontement des deux hommes bien sûr mais va aussi se pencher sur le passé du bandit à travers différents flash-backs au cours de sa vie. Il y a bien entendu quelques répétitions par rapport au récit de Jeph Loeb et Jim Lee mais il y a aussi quelques apports, notamment entre Hush et sa mère.
Comme d’habitude, Dini donnera aussi un peu de texte aux héroïnes : Zatanna bien sûr, elle n’est jamais loin quand Paul Dini écrit mais aussi Catwoman. Celle dont la série vient de se terminer n’aura pas eu à attendre très longtemps avant de se revoir publiée.

C’est Dustin N’Guyen qui s’occupe de la partie artistique et le résultat est bon, dans la lignée de ce que réalise habituellement le dessinateur, voir même meilleur que ses travaux chez Wildstorm. On retrouvera ses mêmes visages et son travail sur les ombres toujours très présentes. En chipotant un peu, je pourrai dire que j’ai eu du mal à me repérer sur l’âge des protagonistes en cours de flash-backs, surtout dans les années enfance - adolescence où ni le texte ni le dessin ne sont clairs.

Globalement, c’est donc un très bon récit indépendamment de son étiquette "Batman RI.P." N’ayant pas encore relus les épisodes de la série éponyme du héros, je suis bien embêté pour savoir si oui ou non, il y a un grand lien entre les deux. Ceci étant, la présence constante de Batman en costume laisse entendre que les événements de Detective Comics se passent avant ceux de Batman.


Pour acheter ce livre :

En VO (disponible en janvier 2009 - ce qui est intéressant, le TPB n’aura donc pas mis longtemps à paraître) :

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0