Onirique Comics 7.1

Accueil > Premiers essais > Tiny Titans #1

Tiny Titans #1

vendredi 21 novembre 2008, par Mathieu Doublet

(DC Kids / Art Balthazar / Franco)

Les Tiny Titans sont l’application d’un concept déjà éprouvé par Warner Bros aux héros de l’univers DC et donc après les Tiny Toons (menées par Buster et Babs Bunny), voilà venir les Tiny Titans, comprendre les Teen Titans à la maternelle. On retrouvera donc Robin, Aqualad, Kid Flash, Wonder Girl - Donna Troy, Starfire, Cyborg, Speedy, Wonder Girl - Cassandra Sandsmark, Raven et même Rose Slade, la fille de Deathstroke.

Les personnages en culottes courtes ont des préoccupations de jeunes enfants(on apprendra par la suite qu’il existe aussi des Little Tiny Titans) : honte quand ses parents viennent en classe, jeu du "ch’uis ta copine, ch’uis p’us ta copine", les Barbies, les questions de costumes, j’en passe et des meilleures.
Le plus fort, c’est que ça fonctionne très très bien. Art Balthazar, que j’ai découvert avec sa bande dessinée presque autobiographique The Big Amoeba en compagnie de son ami Franco, tissent des situations comiques ou mignonnes avec des personnages que l’on connaît plus dans des situations tendues (surtout vu l’état de l’univers DC ces jours-ci). Pourtant, les jeunes lecteurs ne sont pas forcément en connaissance des personnages. Je vous répondrai qu’il y a déjà le dessin animé Teen Titans Go ! qui a popularisé les jeunes super-héros et que finalement, le problème n’est pas là.

Car les gags peuvent se lire différemment suivant son âge et sa connaissance en DC Universe. Pour les plus jeunes, nul doute que le gag en lui-même sera suffisant pour faire sourire ou rire. Pour les lecteurs plus âgés, il y a toujours quelques clins d’oeil bien trouvés à l’univers pour là aussi faire sourire.
Alors forcément, ça se lit très très vite mais la relecture d’un numéro est à mon humble avis aussi très agréable à partir du moment où l’on adhère au concept.

Tiny Titans est donc une très bonne surprise d’autant plus que le graphisme d’Art Balthazar et le design de ces personnages presque Super Deformed vise droit dans le mille. C’est mignon, c’est drôle, c’est frais, c’est de la bande dessinée pour jeunesse qui peut être aussi lue par les adultes, du bon quoi.


Mes petits paris :
Envie de lire la suite ? Oui, même si la structure de la série avec des gags séparés permet de ne pas avoir à lire la série de façon linéaire.
Parution de la suite ? La série attaque ces douze premiers numéros dans les mois qui viennent. Je ne me suis pas vraiment attardé sur les résultats du comic-book mais le fait qu’il appartienne à un label jeunesse, lui permet de ne pas avoir les mêmes obligations que les titres habituels de DC.
Parution du TPB ? A priori oui. J’ai cru le voir en précommande chez Amazon mais seulement au mois de mai 2009. Ceci étant, je pense que le TPB sera au format digest et donc de taille réduite. Le dessin d’Art Balthazar n’y perdra pas en lisibilité mais si vous aimez de grandes images, prenez la version mensuelle.
Traduction en français ? Ca serait bien d’avoir ce genre de séries dans les revues kiosques jeunesse mais je doute que Tiny Titans intègre l’une d’entre elles. Le titre est à mon avis sans gros risque mais la prise de tête avec les approbations nécessaires par DC avant publication ne valent peut-être pas la chandelle.

Lien : la page d’Art Balthazar à propos des Tiny Titans sur son site.

Messages

  • Tiny Titans est sortit en TPB au format normal, je viens de finir de le lire et de le chroniquer. Je n’ai pas eu le même avis que toi. c’est plutôt une déception pour moi. J’ai préféré la gamme Marvel.

    • Tant pis, on ne peut pas être d’accord à chaque fois. ;) Et oui, pour le TPB, il est bien en taille normale. Je l’avais vu à New York mais je n’ai pas mis cet article à jour. J’avais d’ailleurs dit aux auteurs que je trouvais que c’était une bonne idée de le mettre au format normal ... alors que les deux derniers TPBs de Patrick the wolf boy sont au format digest ... D’oh !