Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > DC Comics > Countdown to Adventure TPB

Countdown to Adventure TPB

mardi 28 octobre 2008, par Mathieu Doublet

(DC Comics / Adam Beechen / Eddy Barrows & Allan Goldman)

Ce TPB reprend les huit numéros de la mini-série.

Attention léger spoiler concernant la fin de la série 52.


A la fin de 52, la série hebdomadaire de DC Comics, Adam Strange avait réussi à rentrer chez lui tout comme Buddy Baker (alias Animal Man) et Starfire, la princesse Tamaréenne, était retournée sur Terre. Après quelques rebondissements, chaque personnage avait vu sa position changée. Un an d’absence, cela signifie beaucoup. Surtout pour les Ranniens qui sont toujours en guerre avec la planète Thanagar.
Ainsi Sardath et le haut conseil ont décidé de choisir un remplaçant pour Adam Strange. La personne élue est Champ, un gladiateur des temps modernes, devenu entre-temps superstar du grand écran. Autant dire quelqu’un d’athlétique, certes, mais aussi quelqu’un imbu de lui-même et au tempérament colérique.

La colère, Buddy Baker, va aussi devoir la gérer. Auprès de sa femme tout d’abord, qui voit d’un mauvais oeil le fait que la princesse Koriand’r squatte le foyer familial alors qu’elle a perdu ses pouvoirs. Mais aussi la colère de fils qui se manifeste spontanément et de manière excessive.
Sans le savoir, c’est le début d’une aventure mouvementée qui se présente. Une aventure qui aurait bien pour source, une menace semblant éradiquée.

Adam Beechen, qu’on a pu lire sur des séries comme Robin, Teen Titans ou encore Countdown, reprend les affaires là où 52 les avait laissées. Il va mener notre trio de héros dans des péripéties s’alignant les unes aux autres et leur laissant très peu de répit aussi bien sur Terre que sur Rann, deux planètes allant tout droit vers la catastrophe avec des habitants complètement transformés par une folie meurtrière.
Si l’histoire tire un peu en longueur (8 numéros c’est long !), on se rend aussi compte qu’elle est bien construite et que chaque personnage (y compris les compagnes de Strange et d’Animal Man) ont leur mot à dire et ne seront pas sans ressources. Personnellement, j’ai eu l’impression de voir l’équivalent d’une saison de 24 heures chrono. Ca court dans tous les sens, ça évolue logiquement mais trop lentement et les personnages se retrouvent trop souvent dans des situations semblables tout au long du livre (les deux cas les plus courants étant les disputes de Buddy Baker et de sa femme et les confrontations entre Strange et son remplaçant).

Il en découle un très léger sentiment d’indifférence qui ne sera pas surmonté par le dessin. Eddy Barrows et Allan Goldman ne sont pas de mauvais dessinateurs mais ils n’ont suscité chez moi, aucune sorte d’intérêt, Goldman allant même utiliser de grosses ficelles et une mise en scène beaucoup trop appuyée (les personnages énervés ou pleurant se retrouvant trop souvent dans les cases).

Bref, ce Countdown to Adventure est sympathique mais pas indispensable. Il est moins bon que le Countdown to Mystery ou encore que le Mystery in Space (qui s’occupe d’un autre héros spatial vu dans 52, Captain Comet). DC espérait que Countdown fonctionne très bien et avait estampillé cette mini en conséquence.
Vu comment les choses ont tourné (avec l’inutilité complète de Countdown vis à vis de Final Crisis), il aurait certainement mieux valu que cette mini-série soit sur-titrée 52 Aftermath puisqu’elle lui est directement liée.


Pour acheter ce livre :