Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > Autres éditeurs > Vampirella > Vampirella Legendary Tales #1-2

Vampirella Legendary Tales #1-2

vendredi 3 octobre 2008, par Mathieu Doublet

Harris Comics

Ces deux numéros de Legendary Tales, parus en l’an 2000, reprennent des aventures de Vampirella parues dans :
- Vampirella #24-25
- Vampirella #110 et #112


Vampirella #24-25 :

Vampirella discute dans un bar avec trois de ses amis : Van Helsing, son fils Adam et Pendragon, un vieux presdigitateur à présent plus porté sur la bouteille que sur les tours de passe-passe. Mais lors de leurs discussions, le vieux Pendragon se souvient de Rosie, la femme qu’il a aimée et qu’il a laissée dans les bras d’un autre pendant que notre magicien soutenait le moral des troupes durant la seconde guerre mondiale.

Quant le vieux décide de prendre l’air, le coeur brisé, Vampirella décide de l’accompagner. Mais ce repos est de courte durée puisque nos deux héros se font kidnapper par de mystérieux bandits qui semblent avoir un lien de parenté avec Pendragon. L’histoire de la famille du vieux magicien ne s’est pas arrêtée après la lettre de divorce que sa femme lui a envoyée et le pauvre va découvrir à ses dépens ce qu’il s’est passé pour les siens pendant ces 40 années.

Vampirella #110 et #112 :

Deux histoires fill-in qui comblent les pages des Legendary Tales. La première nous présente Vampirella dont le charme a touché le marcheur des mondes, un être surnaturel aux pouvoirs gigantesques, tandis que la seconde nous ramène aux temps où Vampirella vivait encore sur Drakulon en compagnie de Tristan, un bellâtre blond et Myadol, vieux scientifique du peuple Vampiri.

Globalement, ces trois histoires sont de bons choix pour montrer trois côtés bien différents de la série Vampirella telle qu’on put les connaître les lecteurs des années 70.

David Bogart, éditeur de la série, nous raconte en préface à ces Legendary Tales, que ces contes sont destinés à clore le second souffle de la belle de Drakulon. Les décideurs de chez Harris ont donc décidé pour finir en beauté de republier certaines des belles histoires de Vampi. Mais lesquelles choisir ?
Ce sont les fans qui décidèrent en prenant comme argument majeur l’un de leurs personnages préférés, Pendragon, vieux magicien alcoolique et couard. Ce personnage n’est pas sans rappelé Harry Krishna, un autre prestidigitateur plus musclé que Vampirella a accompagné dans la dernière mouture de la série de comic-books.
On en apprend donc plus sur Pendragon et toute sa petite famille, on apprend aussi ce que Vampirella peut subir comme effet en prenant une bonne dose de cocaïne et cette histoire s’achève de façon vraiment sombre.

Par rapport à ce récit, les histoires courtes sont plus légères. Celle du numéro 110 montre comment Vampirella fait preuve de malice pour éloigner un prétendant un peu trop encombrant. Un côté femme fatale mais aussi femme assurée que la belle n’avait pas sur Drakulon (puisque la plupart de ses pouvoirs lui ont été donnés lors de son arrivée sur Terre). Du coup, l’histoire courte du numéro 112 nous montre la vampire comme une demoiselle en détresse que le musclé de service devra secourir.
Un côté old school sympathique qui montre aussi que les créateurs de Vampirella avaient réussi à développer le background de la belle et que Drakulon n’était pas qu’une simple planète asséchée prétexte à l’arrivée de Vampi sur Terre.

Ces Legendary Tales sont donc de bons bouquins qui nous montrent que la série Vampirella avait réussi à développer son monde et à rendre ses héros attachants par le biais d’histoires contemporaines ou de courtes histoires surnaturelles ou science-fictionesques dans le plus pur style des Contes de la Crypte.
Rajoutez à cela que c’est une belle occasion de découvrir le travail d’un très bon dessinateur José Gonzales qui produit de superbes planches en noir & blanc.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0