Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > Image Comics > The Amazing Joy Buzzards Vol.1 : Here come the spiders TPB

The Amazing Joy Buzzards Vol.1 : Here come the spiders TPB

mercredi 24 septembre 2008, par Mathieu Doublet

(Image Comics / Mark Andrew Smith / Daniel Spencer Hipp)

Ce TPB est, si j’ai bien compris, une compilation appelée "Director’s Edition" des deux premiers TPB de The Amazing Joy Buzzards. Cette édition reprend donc comme il est indiqué des "portions" des numéros 1 à 4 du premier volume ainsi que les numéros 1 à 4 du second volume.

Rock’n’roll, baby ! Les Amazing Joy Buzzards sont là ! Rentrez vos filles à la maison !

Le groupe Amazing Joy Buzzards est composé de trois jeunes hommes : il y a Gabe, le batteur à lunettes qui se trouve aussi être le cerveau du groupe ; Stevo, le bassiste "avec une attitude" qui ne sait pas parler et Biff, dit aussi le "Biffster" en frontman brisant le coeur de toutes les fans du groupe depuis leur plus jeune âge jusqu’aux locataires de la maison de retraite. Le groupe qui a un succès interplanétaire est en contrat avec l’agence Creative International Artists, sans réellement comprendre de quoi elle retourne exactement (et si vous n’avez pas compris, vous devriez faire plus attention aux majuscules) ni pourquoi leur agent Dalton Warner ressemble à s’y méprendre à un agent secret (c’est bon, maintenant ?)

Bizarrement, les concerts du groupe sont toujours associés à un mystère à découvrir ou bien des expériences surnaturelles. Comme cette rencontre avec le sphincter corsaire géant ou leur aventure contre le voleur jurassique de nounou ... Cette fois, c’est le pauvre Stevo qui prend sur lui puisque l’ennemi mystérieux (et rose) des AJB vient de placer une pilule dans la boisson du bassiste qui le transforme en monstre Gila géant !

Vous trouvez ça bizarre ? Attendez d’ouvrir le bouquin (compilant toutes les aventures du trio jusqu’à maintenant) et de voir des hommes en costumes noirs vous interdire la lecture du dit-livre ! Vous allez une page plus loin ? Vous vous prenez une explosion rose en pleine face et les félicitations du groupe ! Ca y est, c’est foutu, vous êtes allés trop loin et devrez vous taper tout le bouquin !
Mark Andrew Smith et Dan Hipp sont les deux co-créateurs d’une bande dessinée complètement folle mêlant boys band rock’n’roll, catcheur fantôme mexicain et ennemis à la ramasse. Le tout dans une ambiance des plus étranges ou une compagnie gouvernementale américaine se sert d’un groupe de rock’n’roll pour arriver à ses fins. C’est du n’importe quoi, peut-être, mais c’est tout de même drôlement bien fait.

Je n’irai pas jusqu’à dire que le bouquin est exempt de défauts. Son côté "allons en mettre plein la vue encore plus qu’à la page précédente" peut avoir un effet de gavage assez rapide. Je sais qu’il m’a fallu grignoter le premier volume, morceau par morceau pour éviter l’indigestion. Peut-être que les créateurs en ont été conscients et ont changé la donne sur la seconde aventure, centrée sur une course automobile à Monaco, course qui se révélera absolument monumentale et qui amènera l’origine de l’un des membres du groupe, origine comme tout le bouquin surprenante.

Graphiquement, c’est à l’avenant : complètement délirant. Dommage que le site de Dan Hipp soit bourré de liens morts (surtout concernant la série qui nous intéresse) mais heureusement, Image a mis le premier numéro gratuitement en ligne.

Amazing Joy Buzzards est donc une série rock’n’roll hors norme et si vous n’avez pas peur d’un peu d’exubérance, cette série est complètement faite pour vous. Notez que ce bouquin regroupe les deux précédents et qu’il a été complètement remanié avec des transitions bien agréables ma foi. Enjoy et tous avec moi : 5, 6, 7, 12 !

P.S. Les amateurs de Scott Pilgrim devraient y trouver leur compte. C’est tout aussi délirant même si AJB se tourne plus vers l’action que vers la chronique adulescente.


Pour acheter ce livre :

En VO :

Messages