Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > DC Comics > Aquaman > Aquaman TPB 1 : The Waterbearer

Aquaman TPB 1 : The Waterbearer

lundi 1er janvier 2007, par Mathieu Doublet

Cet article est déjà paru sur le site France-Comics.

(DC / Rick Veitch / Yvel Guichet)

Ce TPB contient les numéros suivants :
- Aquaman #1-4
- Aquaman Secret Files #1
- JLA/JSA Secret Files #1

Aquaman revient tout juste de l’age d’obsidenne où il a réussi à sauver le peuple d’Atlantis. Mais ce sauvetage a eu un prix énorme. Alors que la cité avait été plongée dans le temps et mise sous contrôle de sorciers, elle avait aussi réussi à refaire surface. Pour des raisons qu’il a cru bonnes (lire les 2 TPBs JLA : The Obsidian Age), Aquaman a du refaire plonger Atlantis sous les flots se mettant à dos la plupart de ses sujets et étant condamné à mort pour traîtrise par sa reine.
Il se retrouve donc attaché sur le rif des traîtres en attendant que l’asphyxie le gagne. Mais c’est mal connaître l’amour propre du roi atlantéen et ses attaches ne le garde pas prisonnier longtemps. S’il réussit à se libérer, la mer lui est interdite. Où qu’il aille, une escouade de soldats atlantéen lui bloque le passage. Son seul espoir réside donc à l’intérieur des terres.

Quelques errances après, tentant de ramper jusqu’à un lac et observant que tous ses atouts ont été détruits par ses anciens sujets, Aquaman se rend à l’évidence que la fin est proche.
Quand soudain une main sort de l’eau et qu’un groupe de "sirènes" s’occupe d’Arthur. Elles sont sous les ordres de la dame du lac qui va donner à Arthur à la fois une chance de survie et une main en eau pour remplacer le harpon.

Un outil bien spécial qu’Arthur va devoir apprivoiser au fur et à mesure du temps. Il va aussi avoir besoin de vivre à la surface et pourquoi en compagnie d’un vieux gardien de phare alcoolique qui attend la fermeture de son lieu de travail. Arthur va regagner force et courage tout en étant profondément désespéré de ne pouvoir regagner la cité d’Atlantis.

Premier TPB du relaunch d’Aquaman, The Waterbearer nous explique comment Arthur est passé d’un type aux cheveux longs assez arrogants et au harpon en guise de main gauche à un homme aux cheveux courts, à la main en eau et au caractère nettement plus modéré. Ce TPB possède à la fois qualités et défauts. Pour les qualités, il est bien scénarisé et bien dessiné. Rick Veitch a quand même suffisamment de marge de manoeuvre pour emmener Arthur là où bon lui semble et Yvel Guichet a un style particulier et plutôt dynamique qui fait parfois penser à J.S. Campbell.

Mais ne comptez pas sur ce TPB pour vous donner une histoire complète. Tout d’abord, même si la situation est vaguement récapitulée, la lecture de JLA : The Obsidan Age (2 tomes) s’avère indispensable à la réelle compréhension du personnage d’Aquaman. Ensuite, le TPB se termine en un joli cliffhanger qui ne dit pas si oui ou non, Arthur va récupérer son royaume et comment. Il faudra lire la suite en numéros mensuels.

Ce TPB est donc une bonne lecture mais qui ne peut contenter seule le lecteur exigeant.

Pour acheter ce livre :