Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > Autres éditeurs > The Big Amoeba

The Big Amoeba

vendredi 8 août 2008, par Mathieu Doublet

(Platinum Studios Comics / Art Baltazar)


Il n’est pas facile d’être un auteur de comics indépendant. Le boulot nécessaire à la réalisation du comic-book se conjugue le plus souvent avec un travail quotidien, et pas nécessairement très valorisant. Pour Art Balthazar, il s’agit de passer le balais et d’empiler des cartons de marchandises, la pointeuse à l’horizon. Alors quand il n’obtient aucun prix dans un petit salon de bande dessinée, Art a une idée : créer son propre prix, la « grande amibe », où il sera bien entendu nominé dans chaque catégorie. Malgré les conseils et les avertissements de son ami Franco, Art se lance dans l’aventure et promeut son prix à travers tous les Etats-Unis même si cela lui demande beaucoup d’énergie.
Il a le malheur de croiser régulièrement Dirk, un mauvais garçon, prêt à tout pour rabaisser Art et le bonheur de se faire aborder par Rose, une jeune femme qui le connait et qui apprécie son travail. Mais le plan d’Art va-t-il se dérouler comme prévu ? L’artiste n’a-t-il aucun scrupule à monter un prix de toute pièce pour être seulement félicité ?

C’est bien toute la question de ce one-shot publié par Platinum Studios avec une qualité surprenante pour le coût du bouquin (un rapport qualité / prix déjà remarquable et remarqué sur The Adventures of Tymm). Graphiquement, le style d’Art Balthazar est réellement plaisant. Le dessinateur oeuvre d’ailleurs déjà avec Franco Aureliani sur Patrick the Wolf Boy, bande dessinée destinée aux plus jeunes.
L’histoire est bien montée et on ressent bien la difficulté de ne pas être un artiste employée en contrat exclusif par Marvel ou DC. Il y a aussi le thème de la reconnaissance par ses pairs et des limites qu’on veut bien franchir pour être enfin reconnu. Alors bien entendu, le récit étant partiellement autobiographique, on se doute de la fin, l’auteur n’allant pas afficher son côté fourbe en 64 pages (dont quelques croquis).

The Big Amoeba est donc un récit drôle, sympathique et humain. Art Baltazar n’est peut-être pas le meilleur artiste de bande dessinée de la Terre, mais il est un très bon auteur de comic-book et c’est déjà pas mal.

1 Message

  • The Big Amoeba 11 août 2008 18:17, par Chris Colin

    Art Baltazar est maintenant le scénariste de la série Tiny Titans éditée par le label Jonny DC de DC Comics.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0