Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Premiers essais > House of Mystery #1

House of Mystery #1

mercredi 6 août 2008, par Mathieu Doublet

(Vertigo / Matthew Sturges & Bill Willingham / Luca Rossi & Ross Campbell)


Cain et Abel sont aux pays des rêves comme d’habitude. Et comme d’habitude, Cain a tué son frère. Il quitte donc la maison des secrets pour retourner chez lui, dans la maison du mystère. Sauf que la grande surprise du premier assassin, sa maison n’est plus là.

La maison du mystère existe maintenant partout et nulle part. Elle accueille certaines personnes pendant un certain temps et quand ce temps est terminé, quelqu’un vient vous chercher. En voyant la tête du « quelqu’un », on comprend que Rina n’est pas si heureuse de quitter la maison des mystères.
Est-ce une coïncidence si ce même jour, la jeune mademoiselle Keele, poursuivie par un couple macabre, entre dans un bar et arrive dans la maison du mystère ? En tout cas, la jeune fille est accueillie les bras ouverts, car comme pour tous les arrivants, « la première conso’ est offerte ».

Alors vu le nombre de personnes présentes dans le bar, il y a fort à douter que la première conso est déjà bue. Comment donc faire pour continuer à boire ou à manger quand on a les poches vides et que l’argent n’a, de toute façon, aucune valeur ? On paie en histoires, bien sûr.
Ca n’est d’ailleurs pas très étonnant puisque Matthew Sturges et Bill Willingham sont les deux scénaristes de Jack of Fables. Autant dire, les scénaristes idéaux pour raconter des petites histoires, parfois contes ou fables.
Les scénaristes se partagent le boulot : Sturges scénarise la partie de la maison du mystère et la présence de Keele tandis que Willingham prend en charge les courtes histoires narrées par les clients. Celles-ci sont nettement horribles, proches des contes de la crypte pour vous faire une petite idée, avec un supplément gore. La chute de l’histoire de Sally est d’ailleurs particulièrement éprouvante pour l’estomac. Vous voilà prévenus.

Deux parties distinctes permettent aussi d’employer deux dessinateurs par numéro : c’est Luca Rossi qui s’occupe de la partie régulière. Le dessinateur produit des planches de qualité et on pense bien évidemment aux artistes ayant déjà œuvré sur Fables et Jack of Fables.
Pour la courte histoire, c’est Ross Campbell qui s’en occupe. Sa bande dessinée va produire un étrange mélange entre beauté (l’héroïne semblable à une poupée) et monstruosité (le cadre de l’histoire et les autres personnages). Le résultat est réussi et le final assez atroce.

Bref, cette série s’annonce bien avec à la fois un fil rouge et une partie originale et indépendante avec des artistes de renom en invités (le second numéro accueille Jill Thompson). Reste à savoir si les lecteurs Vertigo vont accrocher à une série ayant un côté « anthologie ». Pour moi, c’est du tout bon.


Mes petits paris :
Envie de lire la suite ?
Oui, scénario et dessins sont de qualité.
Parution de la suite ? Logiquement oui. Vertigo a la réputation de soutenir ses titres assez longtemps.
Parution du TPB ? Vertigo a une politique de réimpression en TPB assez importante pour peu que la série mensuelle ait un succès modéré.
Traduction en français ? Il faudrait voir si Jack sera publié et s’il aura autant de succès que la série mère. Si oui, alors Panini pourrait peut-être tenter l’aventure … Il y a donc le temps de patienter avant de voir la série atterrir sur les étagères des librairies.

1 Message

  • House of Mystery #1 8 juillet 2009 09:33, par Misterwan

    Je viens de lire ce #1 sur le site de DC et j’ai vraiment accroché. L’écriture est de qualité, les dessins également. Moi, je vote pour ! Et surtout deux TP dispos aujourd’hui.
    Merci pour ta critique. ;-)

    Voir en ligne : Belle découverte !

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0