Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > Wildstorm > The Mechanic

The Mechanic

jeudi 17 juillet 2008, par Mathieu Doublet

(Homage Studios / Joe Chiodo & Jonathan Peterson / Joe Chiodo)


Ils sont trois : il y a Ed Devo, un des premiers hommes préhistoriques actuellement en fâcheuse posture devant un dinosaure ; Morbius, un vélociraptor, chassant un insecte le menant tout droit dans un marécage avec sable mouvant ; et Mildred Hembeck, une jeune femme déclarant toute sa détresse contre la guerre du Vietnam et dont la Vespa va rencontrer un camion dans un conflit à l’issue certaine.

Enfin jusqu’à ce que ces trois personnages se voient téléportés directement dans le laboratoire de The Mechanic, une espèce de singe dans une armure de métal flexible. The Mechanic est avant tout un scientifique dont les travaux ont pour sujet ce qui fait fonctioner un être. Et comme la source de tout se trouve dans l’intellect, The Mechanic va faire quelques petites modifications aux cerveaux des trois prisonniers. Morbius va voir son intelligence surmultipliée, Mildred son agressivité et Ed est apparemment l’un des rares spécimens à répondre à une sélection sévère et à un projet ultra-secret.
Ils vont bientôt rencontrer le Docteur Medula, celui qui dirige les lieux en cette année 3742 et quand celui-ci est la cible d’un attentat, nos trois héros comprennent pourquoi ils ont été appelés.

A moins qu’il y ait anguille sous roche, et bien entendu, il y en a. The Mechanic est le fruit de l’imagination de Joe Chiodo, fabuleux illustrateur qui manie un style cartoon et sexy avec une technique de peinture tout simplement formidable. L’artiste est malheureusement bien trop rare (son dernier travail étant Poison Ivy & Harley Quinn : Love on the lam pour DC Comics) et souvent limité à quelques couvertures.
The Mechanic est donc l’occasion de lire son travail sur la longueur d’autant plus qu’il rentre dans la logique d’Homage Studios, c’est à dire le sous-label de Wildstorm destinés aux créations originales (Astro City, les mini-séries de Sam Kieth, ...). Chiodo se fait d’ailleurs aider pour l’occasion par Jonathan Peterson, histoire de rendre son histoire plus carrée et avec des dialogues de qualité.

Une bien bonne idée car si The Mechanic n’est pas l’histoire la plus originale qui ait été écrite, elle est solide, logique et bien menée. Les personnages sont sympathiques, l’histoire connaît quelques retournements de situations très agréables et les réflexions sur l’évolution de l’être humain sont intéressantes et hilarantes.
Les planches sont tout bonnement sublimes même si trop souvent dans des tons roses / violets ... que voulez-vous, nul n’est parfait ...

10 ans déjà que The Mechanic est sorti. Il fait partie des petites pépites méconnues du comic-book, souvent accessibles à pas cher sur le net ou en comic-shop. Si l’occasion se présente, n’hésitez pas et jetez-vous dessus.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0