Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > Autres éditeurs > Seductions

Seductions

jeudi 5 juin 2008, par Mathieu Doublet

(Aazurn Publishing / Gary Scott Beatty / Bill Bryan)


Un homme plutôt de belle allure est assis dans un bar. Il attend, il regarde les jeunes femmes jusqu’à tomber sur celle avec qui il aura une accroche. Très professionnellement, il jouera les timides, les sûrs de soi, les dominés et les dominants de telle sorte que la belle se sentira attirée par lui. Un peu comme à la pêche, tout est dans le jeu qu’on met dans la ligne et la qualité de l’hameçon. Et quand la femme ne mord pas, c’est une véritable tragédie pour lui.

Ou bien c’est lui qui mord au sens propre puisqu’il est un vampire et qu’il doit se nourrir une fois tous les dix ans. Et de préférence avec une partenaire consentante, le goût étant bien meilleur. Mais le vampire doit se morfondre car il a perdu son âme soeur à jamais, Elizabeth ...

Seductions est un one-shot dont le sujet est le vampirisme et à travers lui celui de l’amour éternel, rengaine maintes fois ressorties depuis la version du Dracula de Coppola (là où Stoker faisait de Dracula, un être bien plus machiste). Ceci étant le scénariste Gary Scott Beatty profite d’une originalité de son personnage (son repos régulier de dix ans) pour très rapidement dresser l’histoire des Etats-Unis. Ca n’est évidemment pas fait minutieusement mais c’est suffisant pour apporter un éclairage particulier sur le personnage de vampire.

Bill Bryan se charge des planches. Le dessinateur montre qu’il est plein de ressources mais son travail est bien trop irrégulier pour pouvoir être apprécié à sa pleine valeur. La colorisation (effectuée par son scénariste - qui fait pas mal sa pub’ en fin de bouquin) réhausse tout de même le tout et fait illusion.

Seductions est donc un comic-book particulier, assez bon dans son ensemble mais fleurant trop l’amateurisme pour pouvoir être une pépite cachée au fond de la production indépendante. Ceci étant, c’est un achat tout à fait conseillé pour les ultra-fans de vampires.


Pour jeter un coup d’oeil : le myspace du scénariste

Si vous voulez commander ce livre : le site de l’éditeur