Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > DC Comics > Shadowpact TPB 2 : Cursed

Shadowpact TPB 2 : Cursed

lundi 26 mai 2008, par Mathieu Doublet

(DC Comics / Bill Willingham / Steve Scott, Tom Derenick & Scott Hampton)

Ce TPB reprend les numéros 4 et 9 à 13 de la série régulière.


Les membres du Shadowpact sont donc revenus en ville, à Metropolis, un an après être entré dans une mystérieuse boule rouge où le temps se déroulait plus vite qu’à l’extérieur. En une année, les choses ont eu le temps de changer et Jim Rook par exemple a perdu son bar, l’Oblivion.
Le détective Chimpanzé trouve que l’occasion de faire une conférence de presse est une bonne idée : tout d’abord pour prouver au monde qu’ils sont toujours vivants puis pour poser les trois lois du super-héroïsme qui définissent un certain ordre de priorité : survie pour les innocents badauds sur une scène de combat, survie pour les super-héros et enfin survie pour les super-vilains. Autant dire que cela n’émeut pas vraiment la communauté des capes, des loups et des slips par dessus les pantalons.
Ce que le Shadowpact ignore, c’est que Jason Blood est pris en embuscade par Vortigar un démon qui en fait resurgir un autre, Etrigan. Celui-ci a été défait de son rang de démon rimeur et le massacre de Vortigar devrait permettre au remplaçant d’Etrigan de montrer les pointes de ses cornes. Ca tombe bien, l’équipe du Shadowpact vient de détecter un massacre d’origine démoniaque. Et comme parmi eux se trouve Blue Devil, le démon cible se trouve tout choisi.

De Blue Devil, il sera aussi question dans un premier one-shot qui ouvre ce TPB et qui a servi à l’époque de fill-in lors de la première aventure des Shadowpact. Là voici enfin compilée et montre essentiellement les relations que Blue Devil entretient avec son trident. Mis à part cela, on en sait un peu plus sur le personnage ce qui n’est pas inutile.
Jim Rook aura aussi sa part de reconnaissance et le personnage évoluera de façon intéressante, lui ouvrant de nouvelles possibilités aussi bien dans le développement de son caractère que dans ses pouvoirs plus basiques.
Le gros du TPB est donc consacré à la bataille entre le Shadowpact et Etrigan et je me demande si tout cela ne se décline par dans un des événements qui parcourt l’univers DC ces temps-ci à savoir Reign in Hell. Ceci étant, l’arc "The Demon Tryptich" est tout à fait complet.
Le numéros final servira de cliffhanger au TPB puisqu’il dévoilera les prochaines menaces que l’équipe du détective chimpanzé devra affronter.

Aux dessins, plusieurs artistes. Steve Scott sur le one-shot Blue Devil et Tom Derenick rendent une copie très propre mais ultra classique (quoique pour Derenick, la surprise est plutôt bonne vu son travail sur Countdown). La bonne nouvelle serait venue de Scott Hampton pour le dernier numéro mais avouons que le dessinateur a réalisé des travaux plus noirs et plus soignés.

Au final, ce TPB de Shadowpact est à l’image de la série : ni excellente, ni mauvaise. Les personnages et les aventures sont suffisamment attachants pour qu’on s’intéresse à ce qui se passe mais Willingham dilue trop ses intrigues pour moi. Un coup d’accélérateur ne serait pas de refus. On verra bien ce qu’il en est pour le prochain TPB alors que la survie de Shadowpact en mensuel est maintenant terminée (la série s’arrête avec le numéro 25).


Pour acheter ce livre :

En VO :

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0