Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > DC Comics > Green Lantern > Green Lantern TPB 2 : Revenge of The Green Lanterns

Green Lantern TPB 2 : Revenge of The Green Lanterns

jeudi 8 mai 2008, par Mathieu Doublet

(DC Comics / Geoff Johns / Carlos Pacheco, Ethan Van Sciver & Ivan Reis)


Coast City est en pleine reconstruction et pour veiller à ce que les affaires se passent correctement, ce sont Green Lantern et Green Arrow qui veillent au bon grain. Ce sont eux aussi qui vont s’occuper d’une étrange affaire où les gens ne bougent plus, où les animaux sont dévorés par d’étranges plantes. Ils ne savent pas que ces plantes se connectent au cerveau humain et lui font vivre une vie parfaite. Ils ne savent pas non plus que tout cela est l’oeuvre du fiston d’un ancien ennemi, bien décidé à prendre la relève de son paternel.

Une histoire courte en deux parties bien sentie par Geoff Johns qui remet au goût du jour et pour les nouveaux lecteurs l’amitié qui lie Hal Jordan et Oliver Queen. Plus discutable est le one-shot suivant, Branded, dont l’intérêt est éventuellement de montrer que Batman et Green Lantern ne sont pas en bons termes et comment ils vont réussir à surpasser leur mésentente.
C’est surtout qu’Infinite Crisis est en train de se passer et que dès le numéro 10 de la série, on passe à la période One Year Later.

Et c’est là que ça se complique. En effet, durant cette période, Hal Jordan avec deux de ses coéquipiers sont faits prisonniers par des terroristes slaves. Jordan ne portant pas sa bague pendant ses heures de vol, il ne peut faire appel au pouvoir de Green Lantern et le voilà, prisonnier de guerre. Un mois plus tard , ils seront libérés (sans qu’on sache très bien pourquoi d’ailleurs). Et au moment de la célébration de leur libération, un gros appareil volant extra-terrestre se crashe. Le souci, c’est qu’à son bord se trouve un Green Lantern censé être mort depuis un moment.

Johns réutilise les pièces qu’il a mises en place lors du premier TPB. Et cela donnera son nom au TPB, la revanche des Green Lanterns. Le Green Lantern Corps n’est pas encore mis en route alors d’où sortent donc ces porteurs de bagues vertes. Vous le saurez en lisant ce livre qui annonce aussi le gros événement qui va bouleverser le monde des policiers de l’espace.

Pacheco et Van Sciver sont toujours à bord et réalisent de bons numéros. Ils sont rejoints par Ivan Reis qui dessinera les trois numéros éponymes du recueil. Je trouve que le travail de Reis est un peu moins bon que son run sur Action Comics. Le dessinateur cherche toujours son style. Ca reste tout de même de très haut niveau.

Si l’ensemble du bouquin peut paraître parfois un peu confus, il n’en reste pas moins la preuve que Geoff Johns sait comment s’y prendre pour faire monter la pression et garder le lecteur en haleine.


Pour acheter ce livre :

En VO :