Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > Marvel Comics > X-Men et affiliés > X-Factor > X-Factor TPB 4 : Heart of Ice

X-Factor TPB 4 : Heart of Ice

jeudi 24 avril 2008, par Mathieu Doublet

(Marvel Comics / Peter David / Khoi Pham & Pablo Raimondi)

Ce TPB (lu sous la forme de hardcover en vérité) contient les épisodes 18 à 24 de la série régulière sans la partie Endangered Species.


Avec son agence X-Factor, le pauvre Jamie Madrox a bien du souci. Rahne et Rictor ont sauvé un ex-mutant sans se douter qu’il faisait partie de l’X-Cell, un groupuscule d’anciens mutants bien décidés à regagner leur pouvoir et mettant le jour de M sur le dos du gouvernement. Et devinez qui ils ont à leur tête : le bon Quicksilver (Vif-Argent) qui leur cache bien entendu la vérité. Alors comme les membres de la X-Cell sont désignés comme des terroristes, Val Cooper demande à Madrox de l’aider à les coincer.

A part ça, Madrox a d’autres soucis, plus personnels avec Syren et Monet, un de ses clones ayant cru bon de coucher avec les deux femmes. Celles-ci sont aller faire un petit tour en France et sont revenues avec Danielle, une mutante qui était en train de se faire agresser. Voilà une copine toute trouvée pour Layla Miller, sauf que la benjamine d’X-Factor est plutôt surprise de voir Danielle. Pour quelqu’un qui connait des trucs, ça la fout mal.

Avec ce nouveau livre, Peter David montre qu’il excelle dans la narration de bonnes histoires : il réussit à tisser les intrigues de cet ouvrage, les relie avec celles déjà lues et tout cela de façon très propre. Bref, avec ce bouquin, c’est toute une première partie de X-Factor qui se clôt.

Si le bât blesse quelque part, c’est au niveau du dessin. Rien qui n’entache le scénario et qui le rende illisible, ne vous inquiétez pas. Mais il faut bien avouer que Pham et Raimondi sont des illustrateurs qui manquent de panache pour montrer à tout le lectorat la qualité de la série. Ceci étant leur style sont assez proches, il n’y a pas de rupture, c’est suffisamment bien découpé et raconté pour qu’on ne décroche à aucun moment. Dommage seulement que la série ne bénéficie pas de meilleurs artistes.

Drôle, mouvementé, bourré d’action, X-Factor est l’un des meilleurs titres publiés par Marvel bien au dessus de grosses locomotives comme les autres titres X ou bien Avengers. Ca fait un moment qu’on le dit et qu’on le répète d’ailleurs.


Pour acheter ce livre :

En VO (et en hardcover donc)

En VF :

La série est toujours publiée dans la revue kiosque Astonishing X-Men.