Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > Autres éditeurs > Stuart Immonen > Criminal Insects

Criminal Insects

dimanche 20 avril 2008, par Mathieu Doublet

(Kathryn Immonen / Stuart Immonen)


Les insectes sont parfois fascinants. Les français de Futurikon nous l’avaient bien démontré dans leur excellente série de courts-métrages "Minuscules". Cette fois-ci, c’est le couple Immonen qui s’y colle et qui choisit des insectes bien particuliers puisque ce sont des criminels.

Au sein de cette petite boîte en carton vert, il y a trois minuscules bandes dessinées : Robber Bees, Moonshine Beetles et Safecracking Snails. Il s’agira donc d’une abeille qui braque un commerce de miel, de scarabées bouilleurs de cru sans licence et d’escargot cherchant à forcer un coffre-fort. Alors oui, je sais, les titres sont indiqués au pluriel mais les anti-héros de ces bouquins sont au singulier.

Chaque bande dessinée est très courte (une vingtaine de pages) et dispose de deux éléments forts : la poésie et les jeux de mots de Kathryn Immonen et le style graphique d’un Stuart Immonen à mille lieux de ce que l’on connaît de son travail chez Marvel ou DC. Criminal Insects est beaucoup plus proche du style direct qu’il avait déjà employé pour 50 reasons to stop sketching at conventions.

Des trois, seuls les scarabées m’ont paru assez légers. Le récit de l’abeille ressemble à une comptine pour enfants et celui de l’escargot complètement non-sensique ravira les amateurs de gags à la Monty Python. Ajoutez à cela des insectes masqués par un loup pour qu’on ne les reconnaisse pas, et voilà de quoi craquer.

Allez hop, si vous voulez vous faire plaisir et sachant que ce bouquin n’est plus disponible à beaucoup d’exemplaires, il vous faut aller sur le site du dessinateur et commander tout ce qu’il vous plaira (dont l’excellent 50 reasons ...).

Pour vous donner une idée du style, voici une des images de previews dispos sur le site :

Messages

  • J’ai enfin reçu Criminal Insects. Le coffret est très joli. En ce qui concerne les trois histoires, je suis assez d’accord avec toi :

    - Robber Bees : Les jeux de mots sont bons. Pas mal du tout.
    - Moonshine Beetles : J’ai moyennement aimé cette histoire. Mais j’ai quand même ri avec le running gag du "shhhh" suivi du "Champagne !"
    - Safecracking Snails : Ma préférée des trois. Et de loin. Cette histoire est totalement surréaliste. Ta comparaison avec l’humour des Monty Pythons est juste. C’est le même style d’humour.

    Bref, j’ai bien aimé Criminal Insects. Bien content d’avoir cet objet chez moi.