Onirique Comics 7.1

Accueil > Para-comics / Meta-comics > Il était une fois Onirique Comics ...

Il était une fois Onirique Comics ...

dimanche 1er décembre 1996, par Mathieu Doublet

Allez pour les gens qui se sont perdus en googlant le mot Onirique et qui sont arrivés ici, voilà la définition du mot onirique, extraite du dictionnaire Petit Larousse en couleurs (oui, je sais, ça ne se voit pas) 1995.

onirique, adj. : 1. Relatif au rêve, à l’onirisme. 2. Litt. Qui évoque le rêve, qui est inspiré par le rêve.

A l’époque, j’avais beaucoup d’humour et donc le site s’appelait "Onirique soit qui mal y pense". Le site a bien dû avoir 3 versions, dont une est encore disponible ici : http://dumb.multimania.com . Désolé pour la pub’, mais finalement, ce site est aussi un bel exemple de notre société ou comment un serveur communautaire, sans pub, a été racheté par une entreprise et est donc maintenant vérolé par la publicité.

A peu près à la même époque, j’intégrais l’équipe radio de Deuterium, l’émission du métal ouvert (site hors service malheureusement) sur Radio 666. Et hop, recherche d’autres émissions du même calibre pour avoir quelques idées. Je tombe sur les Satanistes du dimanche qui avaient un ami amateur de comics. Découverte du site France Comics qui n’avait pas tout à fait la même tête que maintenant. Grimpage d’échelon et maintenance du site pendant un an et demi. Au bout duquel, je me suis mis beaucoup trop de pressions. Mon site perso n’était plus mis à jour depuis longtemps, Alberto Varanda s’était associé à un autre fan pour son site perso et les Burning Heads avaient leur propre site mieux achalandé que le mien. Quant à l’admirable Florence Magnin, c’est entièrement ma faute : je n’ai pas pris le temps de la contacter pour lui faire un site digne de son talent (sérieux, lisez ses albums chez Dargaud qui sont superbes).

Bref, il était temps de trouver un moyen de causer comics sans me prendre la tête. Passage sur Superpouvoir qui s’est révélé de courte durée, ne partageant pas les mêmes idées sur ce que peut être un site dédié aux comics. Il ne me restait donc qu’à mélanger mon site perso et mes chros comics. Tentative de publication sous Joomla qui se révélera pas suffisamment performant (ou demandant trop de talents informatiques) pour obtenir un bon résultat. Retour à SPIP avec lequel j’avais fait mes armes sur France Comics. En même temps, comme vous l’avez remarqué, l’habillage graphique est loin d’être mon fort (si quelqu’un veut me concocter une feuille de style, ça sera avec plaisir).

Et voilà le résultat, Onirique 6.0 a un peu plus d’un an. Et merci à tous les lecteurs qui passent par ici mais aussi à Xbee de Xbee’s Corner et French Comics Zone qui ont donné pas mal de visibilité à mes chros.

Petite info : les liens Amazon pourraient me permettre de gagner quelques bons d’achat. Ca a été d’ailleurs le cas récemment. Croyez-moi ou non, mais le but de ces liens est d’abord de vous permettre de trouver ces livres facilement. Deux propositions : Amazon.fr et Amazon.com, les sites français et américains. Bien entendu, si vous commandez aux US (qui fait des réductions hallucinantes), il faudra compter les frais de port dans la note et éventuellement les frais de douane (quoique cela ne me soit jamais arrivé).
(D’ailleurs si je mentionne les liens Marketplace, c’est bien pour rendre service puisque je ne touche pas de thunes dessus. ;) )

Bref, j’espère que ce site vous convient et apporte les informations que vous cherchez.

A votre service,
Mathieu Doublet