Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > Wildstorm > Wildstorm : Armageddon TPB

Wildstorm : Armageddon TPB

vendredi 11 janvier 2008, par Mathieu Doublet

(Christos N. Gage / Simon Coleby, Neil Googe, Horacio Domingues, Brandon Badeaux, Jonboy Meyers, Leandro Fernandez & Talent Cadwell)

Ce TPB comprend les six one-shots correspondants aux séries Midnighter, Welcome to Tranquility, Wetworks, Gen13, Stormwatch PHD et finalement Wildcats.


L’entité Void, maintenant attachée à une certaine Nikola (cf Captain Atom : Armageddon si je ne m’abuse) rend visite à Midnighter qui se trouve à bord du Carrier. Elle lui demande de le suivre et l’envoie directement dans le futur. Void se dit fatiguée et limitée dans l’utilisation de ses pouvoirs. C’est pourquoi Midnighter ne pourra rester dans le futur qu’un court temps. Et pendant ce temps, il lui faudra découvrir ce qui a bien pu se passer pour mettre la Terre dans un tel état.
Car Midnighter va se trouver en Angleterre avec un Carrier s’étant écrasé. L’équipe d’Autorithy n’est pas dans la meilleure des formes et la machine à tuer de l’équipe va devoir comprendre ce qui a causé cet "Armageddon" et si possible, trouver un moyen d’éviter cette catastrophe.

Et Void va faire le coup à Midnighter, à Maximum Man, au Colonel Dane Jackson, à Caitlin Fairchild, à John Doran et à Nemesis. Chacun aura sa chance de résoudre le problème et vous vous doutez déjà que s’il y a six personnages dans l’affaire et que ceux-ci ne se connaissent pas, c’est que les cinq premiers d’entre eux vont bien se planter.
C’est un peu le problème de ces six numéros. Il n’y a pas énormément de surprises et si l’histoire avance, elle le fait curieusement (Void n’est absoluement pas cohérente avec elle-même entre le numéro de Wetworks et celui de Gen13). De plus, si le numéro le plus important est celui des Wildcats, il permet simplement d’introduire la mini-série Wildstorm Revelations. Et rien de plus.

Alors à quoi sert donc la lecture de ce livre ? A pas grand chose sauf que c’est Christos N. Gage qui se charge de l’écriture. Et le scénariste transforme quelque chose de complètement inutile en six histoires agréables à lire. Certes ce n’est pas toujours la panacée (comme pour le numéro Gen13) mais Gage s’est bien renseigné et maîtrise les différents personnages avec talent. Il arrive même à faire rentrer dans la continuité Wildstorm, le personnage principal de la mini-série Black Sun (première du label Eye of the Storm et beau ratage de la part de Mark Andreyko et Trevor Scott - seuls les acharnés peuvent s’en souvenir).
Pour le reste, on notera les numéros de Welcome to Tranquility et Stormwatch PHD qui sortent nettement du lot. Celui sur Wetworks finissait bien mais comme Gage ne s’en est pas souvenu, l’effet est nettement moins puissant.

Ce TPB sera aussi l’occasion de découvrir des dessinateurs peu connus et fournissent chacun dans leur rayon un très bon travail, se rapprochant des styles des dessinateurs des séries régulières.

Vous pouvez bien vous passer d’Armageddon. Si le prochain TPB (celui de Revelations - vous suivez toujours ?) possède le même résumé que dans le premier numéro mensuel, Armageddon sera complètement anecdotique. Si ce n’est pour les dessins et la méthode "Gage", bien entendu.


Pour acheter ce livre :

En VO :

Sur Amazon.com :

Sur Amazon.fr :

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0