Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Para-comics / Meta-comics > Films / Séries TV > The Punisher (2004)

The Punisher (2004)

dimanche 6 janvier 2008, par Mathieu Doublet

de Johnathan Hensleigh, avec Thomas Jane, John Travolta, Laura Harring, Rod Steiger, Rebecca Rojin-Stamos.

Durée : 2 (longues) heures

Visionnage : VO non sous titrée


Frank Castle est un agent des forces spéciales américaines. Son dernier coup consiste à mettre en taule des trafiquants d’arme. Mais le coup se termine dans le sang et un des deux truands crève. Le problème, c’est que le truand en question est le fils d’un des plus gros trafiquants d’arme (Travolta) qui va bien entendu chercher à se venger.

Et quoi de mieux que la loi du Talion "Oeil pour oeil, dent pour dent." Les hommes de main du trafiquant vont donc flinguer toute la famille de Castle un par un avant de finir le policier. Sauf qu’il le laisse pour mort alors qu’il ne l’est pas vraiment. La vengeance peut repartir dans l’autre sens.

Je n’attendais pas grand chose de ce film. Le score aux Etats Unis n’a pas atteint des sommets, le réalisateur en est à ses débuts (comme Daredevil, d’ailleurs) et à la vision du film, sans que ce soit particulièrement terrible autant dire que cela ne casse pas la baraque.

Pourquoi ? Tout simplement parce que le film ne va justement pas là où Ennis s’est permis d’aller. La famille de Castle se fait massacrer ? Les lieux du crime sont propre à peine tâchés par les litres de sang qui devraient pourtant jaillir du massacre. Sans parler de l’origine du personnage qui a été fortement modifiée (fini le vétéran du Viet-nam et les horreurs de la guerre). Pour l’origine du personnage, je comprends facilement qu’un vétéran du Vietnam a de nos jours, la quarantaine bien tassée. Pourtant voir un homme mur prendre les armes plutôt qu’un trentenaire aurait été bien sympa et peut-être plus tragique.

Mais ce qui enfonce le film finalement, ce sont les clichés. Castle sort de l’hôpital et revient sur les lieux du massacre avec une barbe de 3 mois et des fringues pas très propres. Style Robinson Crusoë. Il a quand même pas de bol d’être tombé sur le seul hôpital sans électricité ni eau propre.
Castle veut faire parler un sous fifre du trafiquant, il chauffe un fer à souder mais utilise un bâton de glace pour le torturer. Les quelques minutes avant la fin du film ont un petit côté gore bien sympa (et jusqu’au boutiste, ce qu’on attend de Castle) mais sont complètement anéanties par un final ridicule qui rappellera aux plus cinéphiles une scène de DD.

Vous l’aurez compris, The Punisher n’est certainement pas à la hauteur du comics. Le film est devenu une histoire de vengeance de base avec un personnage finalement commun. Le film dispose d’images claires, de moments comiques alors que le traitement d’un tel personnage aurait demandé quelque chose de nettement plus dramatique.

En gros, le film n’est pas suffisamment bon techniquement pour qu’on lui pardonne les différences film/comic-book due à la sacro-sainte adaptation.
Dans les films Marvel nouvelle génération, on en est donc à mon sens à 3 bons films (les X et le Spider-man), un moyen (Hulk) et deux faiblards (Daredevil et Punisher). Avi Arad n’a pas intérêt à saborder son potentiel et ferait bien de mettre des vrais connaisseurs des persos et des réalisateurs de talent sur le coup.

1 Message

  • The Punisher (2004) 24 septembre 2010 15:05, par shell

    Tu n’as pas vu le meilleur des deux films récents sur Frank Castle. L’autre Punisher est mieux : je crois qu’il s’intitule War Zone. Je te le conseille vivement.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0