Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > DC Comics > Green Lantern > Green Lantern Corps TPB 1 : To Be a Lantern

Green Lantern Corps TPB 1 : To Be a Lantern

samedi 24 novembre 2007, par Mathieu Doublet

(DC Comics / Dave Gibbons / Patrick Gleason & Dave Gibbons)

Ce TPB contient les six premiers numéros de la série régulière.


Sur Betrassus, les Lanterns Myrrt et Natu doivent défendre la famille royale attaquée de toutes parts. Mais quand Natu pense avoir créé un bouclier suffisamment efficace pour défendre le prince mais que celui-ci est tout de même atteint, Natu pense que la bague est maudite. Cela pose moins de problème au second prince Ragnar, fan ultime des Green Lanterns et trop heureux de faire la rencontre de deux d’entre eux.

Sur Oa, Guy Gardner pense avoir purgé sa peine d’un an en travaux d’intérêt général et il réclame enfin des vacances. Mais Salaak, le secrétaire des gardiens, lui refuse l’entretien. Le ton monte mais Kilowog intervient et tente de calmer Gardner devant une tasse de café.

Sur la nébuleuse Transpolaréenne, la lanterne Vath tente de gérer le parcours d’un convoi humanitaire pris au sein d’un champs de mine thanagaréen. Il appelle donc son partenaire Isamot Kol mais celui-ci met du temps à répondre. Vath va même jusqu’à le frapper une fois le gros du problème réglé.

Ce sont les deux premiers personnages qui vont avoir le beau rôle dans ce TPB puisque Gardner va rapidement se retrouver mêler aux ennuis de Natu et qu’ensuite, on le voit passer des vacances qu’il se donne lui-même. La paire de Lanterns Vath / Kol est plus discrète mais est présente sur les 6 numéros. Plus discrète d’accord mais qui s’inscrit bien dans le thème du TPB qui est essentiellement la colère. On ressent bien la difficulté de la charge et le fait que la colère apporte la peur qui corrompt la bague sans, au final, qu’on n’en voit les conséquences (et vu ce qui se trame en VO par la suite, la colère et la peur sont deux éléments très importants). Dave Gibbons traite aussi de la difficulté de faire partie d’un peuple ET d’être un agent de l’univers entier. Après toute l’histoire compliquée des Lanterns et leurs éventuelles erreurs, les agents des gardiens d’Oa ne sont pas acceptés partout, a fortiori en pleine tension entre Rann et Thanagar.

Les dessins sont à la hauteur du scénario. Patrick Gleason (vu sur Aquaman entre autres) se charge de la première partie du bouquin (les 4 premiers numéros) et Gibbons reprend les pinceaux pour les deux derniers numéros avec une Natu plus sexy que sous les traits de Gleason et pourtant pas dans une situation des plus commodes. Gibbons se fait aussi plaisir en dessinant la partie la plus comique du livre avec les vacances de Guy Gardner qui se passent forcément mal.

Bref, ce premier TPB est de fort bonne augure pour la série des Green Lantern Corps. Si Gardner est aussi bien cerné par la suite, cela promet de grands moments et les autres personnages ont encore pas mal de problèmes à régler. Vivement conseillé donc.


Pour acheter ce livre : En VO :

3 Messages de forum

  • Et bien voilà, c’est commandé et cette chronique ne peut que m’encourager et me donne des éléments de compréhension. Merci ! ;-)

    Voir en ligne : Adopté !

  • Green Lantern Corps TPB 1 : To Be a Lantern 6 mai 2008 22:40, par Misterwan

    Oui, après lecture de ce volume, me revoilà ! Je ne comprends pas bien cet acharnement de Gardner à vouloir s’en aller et pourquoi faire ? Et pourquoi a-t-il été condamné à des travaux d’intérêt général ? Pourquoi Salaak tient-il tant à le garder et repousse-t-il son bon de sortie ?

    Je n’ai pas lu "Recharge", peut-être vais-je y trouver les réponses ?!

    Sinon, j’aime le récit de Gibbons, ses dessins moins. Je préfère le style de Gleason ! :-)

    Une très bonne série !

    Voir en ligne : http://misterwan.canalblog.com

    • Green Lantern Corps TPB 1 : To Be a Lantern 7 mai 2008 02:38, par Mathieu Doublet

      Tu comprendras mieux en lisant ... Green Lantern TPB 2. Cette série te poursuit ma parole. :)

      Pour ma part, je ne suis pas sûr que GL soit meilleure que GLC. Je trouve la galerie de personnages plus intéressante (et forcément plus variée) que les aventures d’Hal Jordan. En bref, ce sont deux bouquins différents : un solo et un concernant une équipe. :)

      Quant à Gibbons, j’adore sa Soranik Natu. :) Et il s’est révélé un très bon scénariste spatial, ce qu’on pouvait déjà voir dans Rann / Thanagar War.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0