Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > Dark Horse > Harlequin Valentine

Harlequin Valentine

dimanche 11 novembre 2007, par Mathieu Doublet

(Editions Carabas - pour la VF / Neil Gaiman / John Bolton)


Le pauvre Harlequin aime sa Colombine et selon la légende, elle seule peut le voir. Sauf que, bien entendu, elle ne le voit pas. Alors Harlequin pour le jour de la Saint Valentin lui offre son coeur. Comme ça, littéralement, planté sur la porte, un bon gros coeur bien saignant. La top classe quoi ! Heureusement que la jeune femme bosse dans une morgue et prend bien la chose. Reste à savoir ce qu’elle va faire de ce coeur, suivie de très près par le fantôme de la Comedia Dell’Arte.

Je ne vais pas en raconter beaucoup plus car rien qu’avec ces quelques lignes, on est déjà presque à la moitié de l’album. C’est une histoire d’amoureux transi que Neil Gaiman nous raconte là, illustré par les peintures de John Bolton qui fait dans le photo-réalisme sans que cela soit aussi détaillé que le travail d’Alex Ross.

Si on va chercher un peu plus loin que la première lecture qui ne nous présente qu’une histoire d’amour particulière, on pourra toujours dire que le Harlequin est ce qui nous donne un peu de fantaisie et de courage, ce qui nous fait changer nos vies si tranquilles.

Cet album fait plus penser à une nouvelle illustrée qu’à un réel comics. On est dans un tout autre style de narration. Les amateurs d’artistes-peintres comme Kent Williams ou Dave Mc Kean y trouveront certainement leur compte ainsi que les amoureux transis et autres lecteurs sensibles à la poésie. Ce n’est pas ce que Gaiman a écrit de mieux loin s’en faut.

Cet album sera donc un bon achat pour les ultra fans, une bonne idée de cadeau pour la Saint Valentin (m’enfin, attention, c’est quand même très particulier comme cadeau !) et les lecteurs de comics pourront passer leur chemin sans avoir l’impression de louper quelque chose.


Pour acheter ce livre ;

En VO :

ou

En VF :

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0