Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > DC Comics > DC Rebirth > DC Univers Rebirth : Le badge

DC Univers Rebirth : Le badge

jeudi 31 mai 2018, par Mathieu Doublet

(DC Comics / Tom King & Joshua Willamson / Jason Fabok & Howard Porter)

Ce volume contient les numéros 21 et 22 des series Batman et Flash.
Il est disponible en librairie ainsi que dans les revues kiosque Batman #11 et Justice League Rebirth #11, le tout publié chez Urban Comics.

Il fait suite à Batman : Je suis Bane et à Flash : Rogues Reloaded.

Maintenant que Batman a enfin réglé ses soucis avec Bane, il peut se concentrer sur le badge jaune qu’il a reçu peu après la réapparition de Wally West. Ce badge va avoir un comportement des plus particuliers : tout d’abord, il interagit avec le masque du Psycho-pirate par ce qu’il semble être un arc électrique de la force véloce. Cette collision des deux objets va faire apparaître l’image d’un Thomas Wayne habillé comme le Batman du Flashpoint.
Son fils n’aura pas le temps de se faire à l’idée que Eoabrd Thawne, aka Nega-Flash, a débarqué dans la cave. Ce dernier est attiré par le badge et bien décidé à le prendre et suivre son émission d’énergie. Sauf que Batman ne l’entend bien entendu pas de cette oreille et que les deux hommes vont se livrer à un combat plutôt musclé. Si Thawne gagne la partie, il va se passer quelque chose d’assez particulier : il disparaît dans un éclair et réapparaît peu de temps après en annonçant avoir vu Dieu. Il ne pourra pas dire grand-chose de plus car le voilà qui se décompose. Et Flash arrive donc dans la Batcave avec un co-équipier KO et un ennemi mort.

Le badge est l’un des éléments fondateurs à l’univers Rebirth et donc à tout le foutoir éditorial qui compose l’univers DC. Il s’agissait donc pour Tom King et surtout Joshua Willamson (qui écrit les dialogues de tous les numéros) d’apporter suffisamment d’informations pour faire avancer l’intrigue mais de ne pas trop en dire pour laisser la place au prochain événement : Doomsday Clock.
Ceci étant, je trouve que Willamson s’en sort particulièrement bien et nous offre une histoire de monde parallèle qui se tient en quatre épisodes, ce qui n’est pas anodin ces derniers temps. On peut dire que le Badge est une histoire de Flash, car il y aura un lien très fort avec Flashpoint, on y verra plus d’un super-bolide et la force véloce a un rôle capital à jouer dans l’affaire. Du coup, le personnage de Barry Allen va en avoir gros sur les épaules. Il saura en partie assumer ses actes mais aura aussi à son actif un échec cuisant. A ce titre, le lecteur connaissant l’univers DC classique aura l’occasion de sourire de toutes ses dents, même si le sentiment sera fugace.
Mais Batman ne sera pas en reste et sa rencontre avec son père ne sera pas qu’un anodin choc temporel. Ce que dira Thomas Wayne à son fils aura une réelle répercussion dans la série régulière du chevalier sombre. On le verra en partie dans la conclusion de l’épisode #24 jusque dans l’épisode #50 (qui devrait bientôt arriver aux US et dont nous n’aurons la traduction que dans plus d’un an …)

Aux dessins, on va retrouver deux artistes bien connus chez DC. Jason Fabok a fait ses armes chez DC Comics avec le soutien d’un Jim Lee et Fabok se charge donc des numéros de la série Batman. C’est clair, c’est détaillé, c’est propre, c’est du super-héros bien fichu. Pour Flash, ce sera le retour d’Howard Porter et on voit qu’on est à une toute autre époque de comic-books.
Si je ne suis pas un fan du dessinateur, je trouve que les compositions de Porter sont beaucoup plus riches que celles de Fabok avec une mise en scène variée, des personnages moins imposants dans les cases et donc plus de place dans un décor, dans des actions, dans la vitesse et le dynamisme. Maintenant, j’ai un peu de mal avec le visage de ses personnages sans masque et de leurs expressions.

Le badge est plutôt une bonne surprise. Il entre dans une chaîne logique de briques menant à un gros événement, comme c’est l’habitude chez les deux grands éditeurs que sont Marvel et DC mais apporte aussi suffisamment d’intrigue pour que les destins de Flash et Batman soient marqués.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.