Onirique Comics 7.1

Accueil > Para-comics / Meta-comics > Films / Séries TV > Avengers : Infinity War (2018)

Avengers : Infinity War (2018)

mardi 1er mai 2018, par Mathieu Doublet

réalisé par Anthony & Joe Russo
avec Robert Downey Jr., Chris Hemsworth, Mark Ruffalo, Benedict Cumberbatch, Tom Holland, Zoe Saldana, Paul Bettany, Elizabeth Olsen, ...

Thor se balade dans l’espace avec son frangin, Hulk et ce qu’il reste du peuple Asgardien (cf Thor Ragnarok pour la révision) et voilà qu’ils sont attaqués par les lieutenants de Thanos. Ces derniers sont à la recherche des gemmes d’infini dont le Tesseract. Si Thor pense qu’ils ne l’ont pas sur eux, c’est sans compter sur la roublardise de son frangin qui va payer cher d’avoir essayé de garder le cube cosmique. Ca n’est que le début pour l’équipe du titan violet et sur Terre, deux autres personnes sont en possession de gemmes : le Docteur Strange avec l’œil d’Agamotto et Vision avec la gemme qu’il a sur le front qui est fusionné avec son être. Il va donc falloir à tout ce beau monde gérer la crise. Pour cela, les "anciens" Vengeurs vont être accompagnés par les Gardiens de la galaxie, plus ou moins embarqués de force dans l’histoire par Thor. D’autant que pour Gamorra, cette bataille a quelque chose de beaucoup plus personnel.

Alors, allons-y franchement, j’ai passé un excellent moment. Les 2h30 du film sont passées comme un éclair et à aucun moment, je n’ai eu l’impression de vide, de ralenti, ce qui est arrivé dans quasiment toutes les autres productions estampillées Marvel.
Josh Brolin est excellent en Thanos même si son personnage a des motivations clairement différentes de la version comics (enfin, je crois, je n’ai lu qu’Annihilation en saga cosmique - oui, je sais !). Son envie de raser la moitié de chaque peuple afin d’éviter la catastrophe qui est arrivé à son peuple, le transforme en extrémiste de l’évolution et plus en amoureux de la Mort. Je trouve qu’on y perd en romantisme mais que le personnage reste tragique, surtout lors des scènes avec Gamorra qui sonnent vraies même si elles sont assez surprenantes.
Il y a de l’humour mais pas trop et souvent avec les Gardiens de la Galaxie qui se retrouvent souvent rapidement confrontés à un drame juste après la grosse blague, l’ascenseur émotionnel est donc vraiment présent mais fonctionne très bien. Les décors sont fabuleux et les scènes de combat épiques bien entendu. Une fois encore, c’est Spider-Man qui bénéficie des scènes les plus folles (avec Docteur Strange en team-up) même si l’image qui me restera gravée dans la rétine est probablement celle de Thor avec sa nouvelle arme. A ce propos, la présence de Peter Dinklage (qui sort enfin de son rôle de Game of Thrones) est particulièrement réussi avec tout ce qu’il faut de Kyrbien pour les fans.

On est d’accord, c’est un bon film, c’est établi. Au rayon de l’aventure, il y a tout ce qu’il faut.

Là dessus, je modère. Visuellement, j’ai trouvé que toutes les scènes ne se valaient pas et que parfois, on sentait le décor de synthèse et l’incrustation sur fond vert. C’est vraiment dommage que cela se voit dès le visionnage au cinéma. Qu’est-ce que ce sera dans quelques années ? Malgré la présence de toute une armée d’artistes, on n’est pas dans la perfection.
Ensuite, j’ai trouvé que les personnages étaient tous de bons gros bourrins bien crétins pas capables de se maîtriser. C’est peut-être le gros souci du film : le scénario aurait pu à de nombreuses reprises être raccourci si les personnages avaient utilisé leurs pouvoirs correctement ou ne pas avoir été ralentis par on ne sait quel événement inconnu du spectateur. Si à certains moments, je me suis dit "c’est normal, parce s’il se passe ça, le film sera déjà fini", je me suis dit à d’autres moments que les scénaristes abusaient et donnaient une version décérébrée de leurs personnages. A ce rayon là, le docteur Banner, ressort comique principal du film (si, si, en égal position avec les Gardiens de la Galaxie), m’a fait très mauvaise impression. Alors que c’est censé être un scientifique au moins aussi intelligent que Stark (et donc, un bon joker en cas d’absence de celui-ci), il se révèle n’être qu’une mauviette qui chouine parce que Hulk ne veut pas sortir. C’est donc aussi un Hulk chochotte à qui on a à faire. Si ça frustre forcément le spectateur (bon, on voit Hulk en action au début du long métrage), c’est aussi peut-être pour faire durer l’histoire plus longtemps car Hulk reste un poids lourd qui peut très bien ratatiner quelques adversaires avant de tomber.

Si vous révisez les films précédents de l’univers Marvel (sauf peut-être Black Panther que je n’ai pas vu), vous n’en serez que plus à l’aise car le scénario ne reprend aucune info et on reprend vraiment les personnages là où on les avait laissés. Le film démarre là où Thor Ragnarok s’achève donc si vous ne voulez pas être perdu, c’est surtout celui-ci et Captain America : Civil War qu’il faut revoir.
Je ne sais pas si on voit les Vengeurs renégats dans Black Panther mais c’est un élément de scénario qu’on peut très bien prendre pour acquis sans avoir l’impression d’avoir loupé un wagon. Comme j’ai trouvé Cap’ et son équipe très très fades, ça n’était pas un gros souci.

J’ai trouvé aussi que si le film était très épique, il était composé comme un ensemble de comics qui se dérouleraient parallèlement pour se rejoindre au final. Un peu à la Seven Soldiers de Grant Morrison. Du coup, le montage fait en sorte que le spectateur ne s’ennuie jamais mais les histoires des personnages n’interagissent jamais entre elles et semblent aller en ligne droite sans grande surprise.

La scène post-générique se situe vraiment à la toute toute fin du film et annonce un prochain métrage du MCU en attendant la deuxième partie d’Infinity War l’année prochaine. Si vous connaissez le programme des films Marvel, vous aurez tout à fait compris de qui il s’agit. J’avais eu un petit doute par rapport au logo mais plus maintenant. Je me demande cependant comment ce nouveau personnage va pouvoir
renverser la vapeur face au grand méchant.

Au final, je le répète, Infinity War est un très bon film, le "Empire contre-attaque" de l’univers Marvel, malgré toutes mes réserves. J’irai bien entendu voir la suite avec un grand plaisir si l’équipe créative est la même. Vu la situation actuelle, je suis très intéressé de voir comment les scénaristes vont se dépêtrer de façon réaliste de ce qu’ils ont créé.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.