Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > Marvel Comics > Agents of Atlas HC Premiere

Agents of Atlas HC Premiere

vendredi 14 septembre 2007, par Mathieu Doublet

(Marvel Comics / Jeff Parker / Leonard Kirk)

Ce TPB contient :
- les six numéros de la mini-série
- Yellow Claw #1
- Menace #11 (extrait)
- Venus #1 (extrait)
- Marvel Mistery Comics #82 (extrait)
- Marvel Boy #1
- Men’s Adventures #26 (extrait)
- What if ? #9 (What if Avengers had fought evil during the 50’s ?)


James Woo est un agent du SHIELD des années 50. Il a composé une équipe de super-héros pour combattre la griffe jaune. Son équipe composée de Venus, Gorilla Man, Marvel Boy, Namora et du robot M-11 n’exista que pendant six mois. Après la réussite de leur mission, Woo monta en grade et quitta le terrain.

Pourtant James Woo relança l’un de ses vieux rêves : une nouvelle équipe formée dans le dos du SHIELD et l’attaque de la fondation Atlas. Le seul problème c’est que les images de la mission semblent confuses au possible et que seul Woo a survécu. Dans un état des plus pitoyables. C’est pourquoi l’agent Dugan, ancien bras droit de Nick Fury, et l’agent Derek Khenata (originaire du Wakanda) prenne contact avec l’homme gorille.
C’est alors que le robot M-11 surgit au sein de la base SHIELD et s’empare d’un Jimmy Woo en mauvais état ... Ce qui surprend le plus Khenata et Dugan, c’est que celui qu’ils considéraient comme un collègue de travail se trouve être le comparse du robot. Un homme gorille, un robot, une navette signifiant la présence de l’Uranien Marvel Boy : cela a tout l’air d’un renouveau.

Jeff Parker prend donc des anciens héros de la maison d’édition Atlas (qui deviendra par la suite Marvel Comics) et les redynamise un peu comme Morrison a pu le faire dans Seven Soldiers mais avec un traitement quand même plus classique. Nous suivons alors une équipe à la complicité immédiate qui se reforme plus de 40 ans après leur séparation : les choses ont changé aussi bien au sein des personnages que du contexte dans lequel il évolue. Parker fait le sage choix de ne pas s’appesantir sur le décalage entre Woo et le monde actuel et se concentre sur la construction de l’équipe, ce qui s’avère plutôt long (les trois premiers numéros de la mini-série). La mini ne prend son essor qu’à partir du numéro 4. Tout cela augure du pire pour cette mini-série mais force est d’avouer qu’elle est en partie sauvée par sa conclusion. On retrouve la fraîcheur perdue des comic-books et le final, même s’il a forcément déjà été rencontré dans une autre oeuvre de fiction, fait du bien dans le coeur de l’amateur de comics que je suis.

Une autre raison de lire Agents of Atlas est la présence aux dessins de Leonard Kirk. On le retrouve en grande forme et on s’aperçoit que le dessinateur est clairement capable de changer de style suivant l’ambiance du récit. Son style est reconnaissable (surtout pour les amateurs de Bloodhound) et moins cartoony que ses planches sur Freshmen. Le tout est d’une très grande fluidité et montre un travail de qualité constante.

Bref, cette mini-série est fort sympathique. Peut-être pas indispensable mais mérite qu’on y jette un oeil.

Ce hardcover semble être un revirement dans la stratégie marketing de Marvel car voilà l’un des premiers volumes labelisé "Premiere" à avoir son lot de bonus. Il faut dire que Agents of Atlas n’a pas eu une naissance comme les autres, le scénariste créant tout un scénario et tout un ensemble d’énigmes afin de promouvoir le comic-book. On peut remercier tout le staff éditorial de ce volume d’avoir voulu apporter du soin à cette version reliée. Tout est là pour que le lecteur retrouve les premières apparitions des héros d’Agents of Atlas ainsi que leur première réutilisation au sein d’un numéro de What if ... ? Je me doute que Marvel ne pouvait pas prendre le risque financier de créer un hardcover. Le choix du Premiere avec bonus est donc une très bonne surprise. Merci Marvel !


Pour acheter ce livre :

En VO :

5 Messages de forum

  • Agents of Atlas HC Premiere 16 septembre 2007 16:26, par gendar

    Je pense que je vais passer mon chemin ou attendre une éventuelle publication VF.

    Sinon tu as fait une petite coquille pour l’agent du Shield Khenata , dans le paragraphe suivant, tu l’appelles Khanata.

  • Agents of Atlas HC Premiere 19 septembre 2007 13:03, par Jiheffe

    Bel hommage sur cette couverture.
    C’est juste un effet, ou bien l’hommage se poursuit dans l’histoire ?

    — 

    Voir en ligne : http://carnetdemusique.over-blog.com

    • Agents of Atlas HC Premiere 23 septembre 2007 07:19, par Mathieu Doublet

      Si tu penses à Planetary, je ne peux pas trop te dire, je n’ai pas assez lu Planetary pour comparer. Maintenant d’après ce que j’en ai lu, on ne peut pas dire que ce soit très ressemblant.

  • Agents of Atlas HC Premiere 20 septembre 2007 22:16, par Chris Colin

    c’est bien Khanata et cette équipe a été formée dans les années 1950 et pas les années 1960, car elle sauve le président Eisenhower.

    • Agents of Atlas HC Premiere 23 septembre 2007 07:20, par Mathieu Doublet

      OK. Je t’avoue que j’ai eu un peu de mal à bien comprendre quand se passait l’histoire. Ceci étant, j’ai eu le même problème avec X-Men : First Class.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0