Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > DC Comics > Tiny Titans : Return to the Treehouse #1-6

Tiny Titans : Return to the Treehouse #1-6

samedi 21 mars 2015, par Mathieu Doublet

(DC Comics / Franco & Art Balthazar / Art Balthazar)

Psimon et Brainiac 5 veulent à tout prix gagner quelques badges du Brainiac Club et l’un des badges est obtenu en réduisant quelque chose. Pourquoi pas
la base des Tiny Titans juchée sur un arbre ? Heureusement que Beast Boy et Terra sont enfermés avec Raven et que celle-ci, grâce à sa magie, leur permet
de sortir de la bouteille. Mais pour les autres Titans, le choc va être rude. Robin va bien essayer d’utiliser les gadgets de la Batcave ou bien de faire appel
aux super-chiens, le résultat sera mitigé (pauvres Swamp Thing et Metamorpho). Il faudra donc que les Tiny Titans aillent visiter leurs aînés pour savoir s’ils
ne pourraient pas leur filer un coup de main.

Dernière itération, jusqu’alors des Tiny Titans, Return to the Treehouse diffère des précédentes parutions par un certain nombre points. Tout d’abord, il y a une
présence bien plus importante des héros adultes. Autrefois, les héros adultes n’étaient représentés que par leurs pieds et les Tiny Titans étaient vraiment minuscules.
Désormais, on les voit de plein pied. Finalement, cela permet des images très appréciables et des gags réussis. La deuxième différence est de faire une trame continue sur
six numéros tout en gardant la structure de gag sur quelques pages. Une dynamique qui fonctionne véritablement puisqu’elle permet de faire des parallèles ou des références à
des gags précédents.

Quant au graphisme, c’est maintenant une recette bien rodée et Art Balthazar remplit son contrat en se permettant même de faire un défilé de personnages encore inconnus jusque là.
Avec des idées complètement farfelues (une cinquante-troisième terre parallèle) et des références aux événements se déroulant dans l’univers DC, Tiny Titans demeure une lecture très fun.
Si la dernière page annonce un probable retour du concept, Franco et Balthazar sont en train d’exporter de façon plus importante leur idée chez Dark Horse avec les séries estampillées Itty-Bitty.