Onirique Comics 7.1

Accueil > Chroniques > Vertigo > Fables / Jack of Fables > Jack of Fables TPB 1 : The (nearly) great escape

Jack of Fables TPB 1 : The (nearly) great escape

mercredi 25 juillet 2007, par Mathieu Doublet

(Vertigo / Bill Willingham & Matthew Sturges / Tony Akins)

Ce TPB comprend les numéros 1-5 de la série régulière.


Jack de toutes les fables (de tous les contes) s’est fait dégagé à grands coups de pied aux fesses de Fableville (pour en savoir plus, direction Homelands, le sixième TPB de la série Fables).
Il n’a avec lui qu’une valise pleine de billets ce qui lui convient tout à fait. Si seulement quelqu’un voulait bien le prendre en stop, cela arrangerait ses affaires. Et finalement, une camionette
s’arrête. Une belle fille en descend et quand elle l’invite à monter à bord, Jack doit bien se rendre compte que tout cela ressemble plus à un kidnapping qu’à une aide providentielle. Quand Jack tente
de se sauver, les dieux ne semblent pas vouloir l’aider et un bel accident après, Jack est rattrappé et complètement fauché.

Les kidnappeurs et leur otage se retrouvent à la maison de retraite des rameaux dorés. A l’intérieur, Jack rencontre des nouvelles personnes qui n’auraient pas dépareillé à Fableville. Celles-ci semblent
joyeuses au possible. A moins qu’elles ne soient résignées. Bref, une maison de retraite (aussi bien lotie soit-elle) n’est pas un endroit pour notre héros et le voilà qui projette de s’évader sans se douter
que cela sera plus difficile qu’il n’y paraît.

Lancer une nouvelle série après Fables est chose ardue tellement le titre principal est d’une qualité élevée. Et pourtant Bill Willingham (accompagné de Matthew Sturges dont s’est ici le premier scénario publié)
s’en sort admirablement. Tout d’abord en prenant un des héros les plus délicieusement détestable et à la chance toute aussi admirable et irritante à la fois. Mais les deux scénaristes arrivent à renouveler leur parc de
personnages en tablant non plus seulement sur les personnages de contes mais aussi sur ceux de la littérature populaire (comme l’oncle Sam, celui de la case, pas celui qui représente l’Amérique). L’humour est toujours aussi
présent notamment grâce à jack et à son nouveau sidekick l’Erreur Pathétique (qui aimerait bien avoir un prénom plutôt que ce sobriquet humiliant). Et c’est sans compter sur l’absence complète d’humilité de Jack qui se lit
jusqu’à sur son T-shirt ("Les aventures chorales sont faites pour les perdants !") sur la couverture du numéro 1 (et visiblement du TPB). Ajoutons à cela que quelques détails sont déjà pour lancer des aventures qui auront lieu dans le second TPB.

C’est Tony Akins qui est le dessinateur attitré de la série. Celui-ci a un style très Vertigo et a fortiori très compatible avec ce qu’on peut lire dans Fables. Son dessin est très soigné et très détaillé et ses personnages ont des
expressions elles aussi soignées et variées. (Le dessinateur a pris les rênes de Fables pendant quelques numéros sur Bigby Wolf - Cf. le 5ème TPB The Mean Seasons).

Pour une histoire d’introduction, The (nearly) great escape est une véritable réussite car elle ne se borne pas à nous présenter les personnages principaux mais nous raconte bel et bien une nouvelle histoire qui ajoute au background général de l’univers
de Fables. Ah oui, en plus, dans cette première histoire, il y a une belle surprise pour tous les amateurs de la série mère. Donc, logiquement, vous devriez vous jeter dessus.


Pour télécharger le premier numéro de ce TPB (de préférence après le 3ème TPB de fables) : La page sur le site Vertigo Puis Download issue #1 (sous la couverture).

Pour acheter ce livre :

En VO :

En VF :

Il va falloir patienter un peu car le sixième TPB de Fables doit déjà paraître.

Messages