Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > Image Comics > Saga Volume Two

Saga Volume Two

jeudi 19 décembre 2013, par Mathieu Doublet

(Image Comics / Brian K. Vaughan / Fiona Staples)

Ce volume contient les numéros 7 à 12.


Quand papi et mamie arrivent, c’est souvent l’occasion d’avoir des cadeaux et de passer un bon moment avec souvent un bon repas et le droit de regarder la télé plus tard que d’habitude. Sauf quand on est l’enfant de deux individus dont les races sont en guerre depuis une éternité. Là en l’occurrence, mamie vient de flinguer la nounou qui se trouve être un fantôme. Alors forcément, quand papa Marko fait les présentations, maman Alana n’est pas vraiment ravie. Mais mamie bourrine explique brièvement qu’un fantôme ne peut pas se faire tuer et qu’il ne s’agit d’un simple sort de bannissement. Alors il va falloir aller chercher la nounou fantôme pour papa et mamie tandis que papi et maman vont faire connaissance et que papi va révéler un grand secret.

Indépendamment de tout ça, on retrouve le reste des aventures des autres personnages. La traque d’Alana et de Marko va dépasser la simple haine entre les deux peuples et va voir arriver quelques personnages plus intéressés par leurs histoires personnelles avec les deux fugitifs. Ca court donc à travers tout l’espace tandis que la petite famille s’agrandit et que les chasseurs gagnent du terrain. Brian K. Vaughan continue donc son récit avec toujours autant de bonheur pour le lecteur. Le scénariste réussit à marier les scènes d’action avec des créatures monstrueuses aussi bien en taille qu’en aspect, les scènes plus intimes et familiales et aussi ce suspense mâtiné d’un humour plutôt subtil grâce à la présence du "Lying Cat" qui, personnellement, m’a fait vivre un vraiment moment d’effroi.

Aux pinceaux, Fiona Staples fait exactement la même chose que sur le premier volume ce qui n’aidera pas ceux qui n’ont pas aimé son trait sur le premier volume. Ceci étant, il n’y a pas grand chose à ne pas aimer chez la dessinatrice. Ses personnages sont sympathiques, même s’ils sont carrément horribles, et d’autres sont vraiment très choupinets avec des créatures étranges comme seul l’univers de Star Wars avait pu nous les montrer avec détail. Tous les personnages lui obéissent au doigt et à l’oeil et les cadrages rendent l’histoire très fluide.

Bref, ce deuxième volume confirme tout le bien que vous avez pu lire de ci de là à propos des débuts de la série. Série qui est résolument destiné à un public adulte. Entre les passages bien saignants (il n’y a qu’à regarder la couverture) et les cases où le Prince Robot IV diffuse des images de fellation sur son moniteur (ce qui a provoqué un nouveau buzz dans le monde des comics numériques), Saga est destiné à des lecteurs ayant déjà un peu de bouteille. Mais à partir du moment où le centre de l’intrigue concerne la famille et le fait d’être parents, c’est plutôt raccord avec l’âge du lectorat.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0