Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > DC Comics > Superman > Action Comics #1-8

Action Comics #1-8

mercredi 11 décembre 2013, par Mathieu Doublet

(DC Comics / Grant Morrison, Sholly Fisch, / Rags Morales, Gene Ha, Brad Walker, Andy Kubert, Chris Chross & Brent Anderson)

Lu en version numérique.


Vous êtes un malfrat, même en col blanc et vous vivez à Metropolis ? Il se peut que vos beaux jours soient maintenant comptés. En effet, il y a maintenant un jeune homme en jean et cape rouge qui entend bien faire respecter la loi et surtout faire disparaître la corruption dans la ville. Mais comme il dispose de pouvoirs assez dévastateurs : vol, rayons laser qui sortent des yeux, ... Autant dire que les forces armées américaines le considèrent comme une arme. Et pour chercher à égaliser cette nouvelle créature, elle fait appel aux conseils du génie milliardaire Lex Luthor. Heureusement pour le héros (qui est soutenu par les gens qu’il aide), les stratagèmes employés ne sont pas encore très efficace. Par contre, il est plus compliqué pour Clark Kent de cacher son identité secrète auprès de sa propriétaire d’autant qu’il se bat aussi contre la corruption sous sa plume prêtée au journal Daily Star. Et c’est sans compter les coups de fil anonymes qu’il reçoit et qui le mette en face de robots visiblement conscients.

Après le magistral All-Star Superman (non, il n’est pas chroniqué mais c’est de la bonne, foncez si vous ne l’avez pas encore lu), Grant Morrison remet le couvert sur le Krytonien et belle occasion pour le scénariste, il a les coudées franches (enfin ...) grâce au New52 qui remet les aventures de Superman à zéro. Etrange de voir le papa des Invisibles passer du super-efficace (Superman est résumé en une page dans All-Star Superman) passer à une origine de plusieurs numéros. Alors oui, on a droit à l’intégration de plusieurs éléments de mythologie dans cette histoire : Lois Lane et Jimmy Olsen bien sûr, mais aussi Lex Luthor, Brainiac, la Légion des Super-héros, Kandor, ou Steel ... Et histoire d’être raccord avec le film, le père de Clark Kent est mort depuis longtemps.
Ma première lecture de ces huit numéros n’était pas particulièrement enthousiasmante car je trouve le démarrage assez poussif (d’autant que Sup’ a eu pas mal d’origines plus ou moins différentes dans les 20 ans qui précédent). Par la suite, les éléments s’enchaînent assez vite et le nombre d’informations est quand même ahurissant. Le passé de Clark sur Krypton est amené à un moment intéressant dans l’histoire, ce qui lui donne un peu de plus de sens. Par contre, rien de bien révolutionnaire, on est aussi très raccord avec ce qui a été fait avant le New52 avec les arcs de Geoff Johns et toute la saga New Krypton.

Pour lancer le titre, rien de tel qu’un dessinateur qui cartonne et qui est d’autant plus discret. Pour le coup, c’est Rags "Identity Crisis" Morales qui s’y colle. Mais bien entendu, avec un artiste pareil, il faut un peu d’avance, ce qui DC n’a visiblement pas bien su gérer. Ainsi on retrouve rarement Morales sur 22 pages entières, mis à part le premier numéro. A certains moments, le changement de dessinateur est très pertinent : j’ai retrouvé avec plaisir Gene Ha sur les passages kryptoniens avec des couleurs bien flashys. Toujours dans la partie "flash-back", c’est Andy Kubert qui s’occupera de l’arrivée de Clark sur Terre tandis que DC rusera en demandant à ChrissChross et Brad Walker de dessiner des aventures annexes qui mettent en scène soit les Kent, soit John Henry Irons aka Steel. Globalement, la réalisation est de très bonne facture et on en a pour son argent aussi bien dans le spectacle que dans les moments plus calmes.

Bons scénaristes, bons artistes, et pourtant je suis un peu déçu par cet Action Comics. Peut-être est-ce l’effet New52 et l’intérêt minime que je porte à cette nouvelle version qui n’en est pas vraiment une. Peut-être est-ce plus simplement parce que Grant Morrison a déjà réussi à faire plus fun tout en étant plus prenant.


Pour acheter ce livre :

En VO :

Sur Amazon.com :

Sur Amazon.fr :

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0