Onirique Comics 7.1

Accueil du site > Chroniques > Marvel Comics > Daughters of the dragon #1-6

Daughters of the dragon #1-6

lundi 16 juillet 2007, par Mathieu Doublet

(Marvel Comics / Justin Gray & Jimmy Palmiotti / Khari Evans)


Misty Knight et Colleeen Wing sont les deux partenaires d’une petite entrprise dénommée Nightwing Restorations. Les deux jeunes femmes sont spécialisées dans la récupération de super-vilains. En fait, elles les font sortir de prison moyennant finance et si ceux-ci ne se présentent pas en temps voulu au tribunal pour vérifier qu’ils se comportent bien, il leur revient d’aller poursuivre les criminels pour les mettre en prison. Idem s’ils ne remboursent pas leur caution. Et actuellement, Knight et Wing poursuivent un Rhino bien énervé.

Mais que peuvent faire deux frêles et douces demoiselles ? Misty a un bras cybernétique qu’elle a récupéré après une opération de déminage qui a mal tourné et Collenn Wing est une réelle experte en arts martiaux. Elle a aussi la faculté d’envoyer des voitures puissantes et chicos dans les airs et directement sur ses adversaires. Bref, l’art et la manière de savoir improviser. Alors quand quatre de leurs anciens clients se fourguent dans une affaire impossible, les filles du dragon vont devoir faire preuve de beaucoup de savoir-faire pour s’en tirer sans accroc.

Vous le savez peut-être mais j’adore tout ce que font Jimmy Palmiotti et Justin Gray mis à part une ou deux de leurs productions. Autant dire que cette mini-série m’a fait diablement plaisir. Peut-être parce que les scénaristes se lâchent bien (et encore ils auraient pu en faire beaucoup plus si Marvel ne les avait pas retenus) : Daughters of the dragon, c’est un peu comme le Kill Bill de Tarantino. Pas tant pour la violence ou la recherche visuelle mais plus pour le côté "exploitation" de la bande dessinée : le titre a clairement des inspirations 70’s, grosses voitures, chaînes en or qui brillent, tenue sportive et moulante et poses "plus gangsta que moi tu meurs". A ces ingrédients, les scénaristes ajoutent de l’action à tout crin, des héroïnes sexy en diable et des bonnes grosses doses d’humour pas toujours très fines mais qui font toujours mouche. Avec des super-vilains comme Pete Pot-de-colle (qui a changé son nom), Razorfist (qui a récupéré une main depuis Toxin), ou encore 8-ball (déguisé en boule de billard et dont les super-pouvoirs sont loins d’être évidents), on a droit à du vilain de seconde zone voire de troisième et le lecteur est bon pour une bonne tranche de rigolade.

Le dessinateur Khari Evans (découvert par Jimmy Palmiotti lors d’une convention) n’est pas en reste. Pour un petit nouveau, Evans s’en sort vraiment comme un chef. La première scène de poursuite avec Rhino (et surtout sa conclusion) est réellement impressionnante de fluidité. Evans soigne bien entendu des héroïnes mais il ne s’agit pas que de plastique corporelle. Les expressions des demoiselles (ainsi que tous les personnages) sont très bien rendues. Ajoutons à cela que Christina Strain, la coloriste, réalise du très bon boulot. Que dire de plus si ce n’est que le trait d’Evans est très fin et bien maîtrisé et que Palmiotti en encreur réussit à coller un minimum aux traits du dessinateur.

Bref, vous l’avez compris, j’ai été conquis par cette paire de justicière et par ce récit complètement décomplexé : c’est de la bande-dessinée Blockbuster peut-être mais réalisée avec soin et talent. Cette mini-série a une suite, Heroes for Hire dont Gray et Palmiotti assrurent le scénario jsuqu’à leur contrat exclusif chez DC. Quant à Khari Evans, on le retrouvera avec les deux scénaristes sur une mini-série qui met en scène Shanna et dont le premier numéro ne devrait plus trop tarder.


Pour acheter ce livre :

En VO : (Ce TPB reprend la totalité de la mini-série.)

En VF :

2 Messages de forum

  • Daughters of the dragon #1-6 29 octobre 2007 23:23, par soyouz

    Alors j’ai super bien aimé cette mini série. Du vrai fun avec de la vraie légèreté. Ta chro la présente bien !
    Bien plus que sa suite, Heroes For Hire. Mais peut être aussi parce qu’on a pas eu le premier arc en entier !

    • Daughters of the dragon #1-6 30 octobre 2007 21:31, par Mathieu Doublet

      Même avec le premier arc en entier, ça n’est pas tout à fait la même chose.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0